FLASH
#Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc | L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 mars 2014

Crimée-2-500x408

Michel Garroté, réd en chef  –  La tension ne retomberait pas en Ukraine, d’après nos médias. Les soldats russes continueraient leur démonstration de force en Crimée, même si la Russie leur a ordonné de rester dans leurs casernes. Puisqu’ils sont dans leurs casernes, leur démonstration de force ne doit pas être si terrible que ça… Certains médias parlent de Guerre mondiale. C’est tout de même un peu trop tôt pour alléguer des choses pareilles…

Pour faire pression, Obama a formellement suspendu les liens militaires entre Washington et Moscou. Ce n’est pas vraiment ce qu’on appelle une réaction vigoureuse… L’ex président ukrainien, Ianoukovitch, a demandé à l’armée russe de rétablir l’ordre, selon l’ambassadeur russe devant le Conseil de sécurité de l’ONU, Vitali Tchourkine.

« Les menaces de sanctions ne changeront pas la position russe sur l’Ukraine », déclare le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Il considère que ces punitions sont contre-productives. « Nous sommes en train d’habituer les gens à la transgression et cela engendre le chaos », déclare de son côté Poutine, en référence à la Crimée. De toute évidence, les indignations verbales occidentales font – pour l’instant – sourire les autorités russes.

En évoquant les régions russophones qui ne légitiment pas le nouveau gouvernement ukrainien, Poutine a insisté pour continuer leur défense. Il assure que la Russie se réserve le droit de recourir à tous les moyens pour protéger ses citoyens en Ukraine. Poutine estime que l’envoi de troupes russes en Ukraine n’est pas nécessaire pour le moment.

Poutine répète, ce mardi 4 mars 2014, qu’il n’y aura pas de guerre entre les peuples frères que sont les Russes et les Ukrainiens et qu’il s’attribue simplement le droit d’intervenir militairement, au cas où, sans décider d’en user… Poutine mentionne également les néonazis, les extrémistes et les antisémites qui agissent à Kiev.

Pour plus d’informations, j’invite nos lectrices et lecteurs à lire l’analyse de Guy Millière parue sur dreuz.info ce matin et intitulée « Pourquoi Poutine est-il intervenu en Crimée ? » (cf. lien en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Lien mentionné :

http://www.dreuz.info/2014/03/pourquoi-poutine-est-il-intervenu-en-crimee/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz