FLASH
Merkel s’incline devant Trump : elle demande un compromis sur les échanges commerciaux et les dépenses militaires  |  Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 4 mars 2014

Gilles-William-Goldnadel

Assurément le ministre de l’intérieur n’aurait pas dû, au lieu de répondre à sa question pertinente sur les violentes manifestations de Nantes, rappeler à Claude Goasguen un lointain et prétendu passé.

Mais de la même manière que j’ai fait ailleurs l’amical reproche à Alain Finkielkraut de prendre au sérieux les imprécations ridicules de petits marquis du PS, je ne pense pas que l’on doive désormais prendre au tragique les démonstrations hypermnésiques de la gauche amnésique.

Longtemps, la droite complexée a encaissé les coups sans mot dire. Il lui arrive de boxer en contre, comme à l’Assemblée Nationale. Mais le combat culturel permanent que je préconise depuis toujours doit épouser les principes de l’art pugilistique : ne jamais laisser de répit à l’adversaire.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Si la droite décomplexée, en vertu d’un devoir politique et moral impérieux, complexait sans relâche la gauche socialiste sur ses présentes et obscènes alliances avec le Parti Communiste, avec le Front de gauche chaveziste, avec les Verts dont l’extrémisme démagogique s’illustre chaque jour de Paris jusqu’à Nantes, il est douteux que celle-ci joue longtemps les précepteurs d’histoire ancienne.

Au lieu de cela, pas de semaine sans qu’un député rose ou un folliculaire assorti, ne rappelle que tel dirigeait tel journal très droitier il y a 25 ans, ou que tel autre, étudiant, faisait le coup de poing contre les communistes il y a près d’un demi-siècle. À ce petit jeu-là, il y aurait beaucoup à rire en rappelant inlassablement le passé trotskiste de moult sénateurs socialistes ventrus, et celui, stalinien ou maoïste, d’intellectuels courus.

Las, la droite n’a pas l’esprit au jeu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz