FLASH
[28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 4 mars 2014

UN MILLIER DE CLANDESTINS NORD-AFRICAINS ATTEIGNENT L'ÎLE DE LAMPEDUSA

En 2012, 125 594 demandes de visas d’entrée en EU ont été déposées, soit une augmentation de 14% par rapport à 2010. La France étant l’État membre recevant le plus de demandes de visas (81 180), suivie par l’Italie et l’Allemagne, avec près de 10 000 demandes chacun.

Fin 2012, 343 963 Tunisiens résidaient en UE, dont plus de la moitié, 185 010 exactement, en France (données Eurostat).

Peu satisfait de ces mauvais chiffres, Cécilia Malmström, la Commissaire européenne chargée des Affaires intérieures et Mr Tahar Cherif l’Ambassadeur de la Tunisie auprès de la Belgique et de l’Union européenne, ainsi que dix Ministres (Belgique, Danemark, Allemagne, Espagne, France, Italie, Pologne, Portugal, Suède, Royaume Uni) ont signé un partenariat pour «faciliter la circulation des personnes entre l’UE et la Tunisie, ainsi qu’à promouvoir une gestion commune et responsable des flux migratoires existants, notamment à travers la simplification des procédures de l’octroi de visas. »

« Dans ce cadre, l’UE va également soutenir les autorités tunisiennes dans leurs efforts concernant le domaine d’asile, en vue d’établir un système de protection pour les réfugiés et les demandeurs d’asile. Par le biais de ce partenariat, l’UE et la Tunisie, développeront non seulement leurs relations bilatérales dans les domaines de la migration, la mobilité et la sécurité, mais coopéreront ensemble afin de mieux affronter les défis présents en Méditerranée», a ajouté Cecilia Malmström.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Parmi les initiatives du partenariat, il est prévu que:

  • L’UE et la Tunisie vont faciliter les procédures d’octroi des visas,
  • L’UE va mieux informer les tunisiens possédant les qualifications requises sur les offres d’emploi, d’étude et de formation disponibles dans l’UE,
  • L’UE va faciliter la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles et universitaires,
  • L’UE va favoriser une meilleure intégration des ressortissants tunisiens en situation régulière,
  • L’UE va optimiser l’impact de la migration sur le développement, notamment par le renforcement du rôle des communautés tunisiennes à l’étranger impliquées dans le développement de la Tunisie,
  • L’UE ont entamé une négociation sur un accord de réadmission des migrants irréguliers, et pour lutter contre la traite des êtres humains et le trafic des migrants et améliorer la sécurité des documents d’identité et de voyage, ainsi que la gestion des frontières.

Des négociations visant à conclure un partenariat identique ont été engagées avec la Jordanie.

Ces partenariats s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre de l’approche globale des migrations développée par l’UE au cours de ces dernières années (IP/11/1369 et MEMO/11/800).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-14-208_fr.htm

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz