FLASH
Ministre de l’Int. Bruno Le Roux a triché dans son CV : il n’est pas 1 ancien HEC et ESSEC – moralité parfaite pour un ministre socialiste  |  Si Trump tient ses promesses, les démocrates risquent fortement de perdre 25 sur 33 sièges au Sénat en 2018 – un tsunami après la défaite présidentielle  |  Lors d’un meeting de Trump, le patron de Dow Chemicals annonce la création d’un centre de R&D dans le Michigan +700 emplois  |  Rotterdam : Le terroriste musulman appréhendé préparait une exécution – saloperie d’islam  |  CNN annonce que 50 000 combattants de l’Etat islamique ont été tués selon l’armée américaine  |  Allemagne : 2 mineurs musulmans suspectés de préparer un attentat ont été arrêtés à #Aschaffenburg  |  Rotterdam : 4 boîtes d’explosifs, 1 drapeau d’ISIS découverts durant l’arrestation de terroristes musulmans  |  Syrie : la coalition occidentale a bombardé et détruit 168 camions-citerne près de Palmyre  |  Nigeria : double attentat « suicide » à #Madagali : 30 morts 57 blessés – saloperie d’islam  |  Geert Wilders jugé coupable de propos de haine par la Cour  |  Egypte : 8 morts dont 4 policiers lors d’une explosion jihadiste au Caire  |  Nouvel effet Trump : Foxconn Taiwan, qui fabrique les iPhone et d’autres smartphones, déclare au WSJ qu’il envisage de se développer aux USA  |  Le géant de l’acier United States Steel annonce : « maintenant que Trump élu, nous allons investir et réembaucher jusqu’à 10 000 personnes »  |  Viola Desmond, activiste noire engagée dans la défense des droits des noirs, va apparaître sur le dollar canadien, première femme sur un billet de banque  |  Les premiers avions de combat F35i sont en route vers Israël, premier Etat au monde à être livré  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Joseph Cuesta le 6 mars 2014

Sarkozy-Bruni-2

Joseph Cuesta – Je n’éprouve pas la moindre compassion pour Nicolas Sarkozy et pour Carla Bruni, suite aux enregistrements effectués par Buisson et qui ont fuités. Je n’ai jamais éprouvé la moindre compassion pour ce couple pipole-nul, à la fois suffisant et insuffisant. Il en va de même pour 99% (100% ?) des rédactrices et  des rédacteurs de dreuz.info, notamment Grumberg et Garroté. En fait, sur ce blog, le coupe agace.

Cela dit, la question que les politiciens français auraient dû poser ces derniers jours, c’est d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Or, cette question n’est posée qu’aujourd’hui. Mieux vaut tard que jamais.

Ainsi, Le député UMP des Yvelines Henri Guaino a demandé ce jeudi à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, si les enregistrements de conversations élyséennes faits par Patrick Buisson avaient été saisis par la police. « Je voudrais savoir d’où viennent les fuites. Je demande à Mme Taubira de nous dire si ces enregistrements ont été saisis par la police », a dit Guaino, ancienne plume de Sarkozy.

« Il n’y a jamais eu d’autorisation demandée à quiconque, y compris au président de la République », a poursuivi Guaino qui a dénoncé un viol de son intimité. Pour lui, « il n’y a pas de complot de l’extrême-droite dans cette affaire » qui « révèle une forme de paranoïa et de maladie mentale. On trouvera dans ces enregistrements de quoi monter les uns contre les autres. On n’y trouvera rien de scandaleux », a dit Guaino.

Car en effet, l’affaire Buisson, ce n’est pas seulement ce que révèlent les enregistrements, mais c’est aussi d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Les enregistrements, en eux-mêmes, ne révèlent que des propos tels que les tiennent tous les politiciens en privé, de gauche comme droite. Du reste, à cet égard, les exemples ne manquent. Or, voici que Christiane Taubira se prétend atterrée et elle parle même d’atteinte à la morale publique et aux institutions.

Mais Madame Taubira n’est-elle pas responsable, elle aussi, en tant que ministre de la Justice, de ces atteintes aux institutions ? L’affaire Buisson ne réside-t-elle pas également dans le fait que les enregistrements ont, semble-t-il, été saisis par la justice lors de perquisitions, dans l’affaire des sondages de l’Elysée. En clair, les fuites sur ces enregistrements ne viendraient-elles pas de l’institution judiciaire ? N’y a-t-il pas eu ici viol du secret de l’instruction ? Oui ? Non ? On apprécierait des réponses à toutes ces questions.

Reproduction autorisée avec mention :

Joseph Cuesta  www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz