FLASH
[27/05/2017] Grande Bretagne : Durham bloquée par la police. Population évacuée du centre ville  |  Philippines, Marawi : l’armée bombarde les combattants de l’Etat islamique lors d’affrontements urbains  |  [26/05/2017] Afghanistan : des terroristes talibans attaquent une base militaire dans la province de Kandahar, au moins 20 morts  |  Syrie : nouvelle frappe de la coalition américaine : 80 proches de l’Etat islamique tués  |  Manchester : Salman Abedi a préparé son attentat depuis 1 an  |  La police allemande a arrêté un islamiste à Essen  |  Egypte, des musulmans attaquent des Chrétiens coptes dans un bus: 24 morts, 16 blessés. Ils n’ont pas entendu les mots d’amour de Manchester  |  [25/05/2017] Philippines : affrontements violents aujourd’hui entre ISIS et l’armée philippine dans l’ouest de Mariwa  |  Manchester : raid de la police en cours concernant des suspects en rapport avec l’attentat  |  Une bombe a été placé dans la voiture de l’ancien Premier ministre grec , Lucas Papademos. Plusieurs personnes blessés dont le Premier ministre  |  Manchester : les renseignements anglais pensent que l’attentat a été décidé par une cellule terroriste européenne qui vise surtout l’Allemagne et la Grande Bretagne  |  Manchester : la bombe était très sophistiquée, avec des explosifs à réaction ultra rapide  |  Manchester : l’anti-terrorisme découvre un réseau terroriste derrière l’attentat  |  Salman Abedi « voulait se venger » des bombardements US en Syrie, d’après sa sœur (se venger sur des fillettes ?)  |  Manchester : massive opération anti-terroriste en cours, artificiers anti-bombe sur place  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 6 mars 2014

unnamed

Des bombasses féministes avaient décidé de se rendre à Gaza pour protester contre le blocus de Gaza – mouarf ! elles ne pouvaient pas mieux tomber, Israël vient d’arraisonner un navire marchand bourré de missiles moyenne portée en provenance d’Iran destinés à Gaza, probablement le genre d’aide « humanitaire » dont les pro-palestiniennes demandent la libre circulation.

Et comme avant tout elles n’aiment pas les Juifs, ce n’est pas le blocus de Gaza, au sud, fait par l’Egypte, contre lequel elles protestent, (et dont elles viennent de vérifier l’existence à leurs dépens), mais exclusivement le blocus sécuritaire, au nord, fait par Israël, alors qu’Israël livre des centaines de camions de nourriture, matériaux de construction et aide humanitaire chaque semaine. Bref, elles ne sont pas à une contradiction près, nos bombasses.

Quoi qu’il en soit, arrivées au Caire, la police des frontières les a bloqué car le Hamas étant une organisation terroriste, il vient d’être interdit en Egypte, tout comme ses financiers les Frères musulmans.

1898089_1451267948439875_723993326_n

C’est une délégation de 58 activistes, principalement françaises, qui sont arrivées au Caire ce matin de Paris, et qui entendaient se rendre à Gaza depuis le passage de Rafah.

« Seulement 15 des 58 femmes ont été interdites de quitter l’aéroport. 6 sont parties et les autres ont refusé d’entrer dans le pays par solidarité pour leurs collègues, » a déclaré un responsable de la sécurité de l’aéroport.

11 d’entres elles ont repris un vol vers Paris, Bruxelles et Francfort, après que le consul de France leur ait demandé de quitter le territoire, rapporte le site d’information en arabe Al-Ahram. Les autorités égyptiennes entendent expulser les femmes qui ont entamé un sit-in et ont refusé de quitter l’aéroport.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’Egypte a expulsé 13 activistes étrangers rien que cette semaine, y compris la lauréate du prix Nobel de la paix, l’Irlandaise Mairead Maguire, et en a emprisonné d’autres qui envisageaient de visiter Gaza.

La délégation des pro-palestiniennes devait être dirigée par Djamila Bouhired, une icône de la guerre pour l’indépendance de l’Algérie, mais il n’a pas pu être déterminé si elle était parmi le groupe.

Le co-fondateur de l’ONG opposé à la guerre Code Pink, Medea Benjamin, a déclaré ce mardi que la police égyptienne lui a fracturé l’épaule en l’expulsant de l’aéroport du Caire. Si l’incident s’était produit à l’aéroport Ben Gurion, une commission d’enquête internationale aurait été exigée par l’UE, et les médias en auraient fait leurs gros titres. Là, rien, sans Dreuz, vous ne l’auriez pas su.

Les autorités égyptiennes bloquent régulièrement les activistes qui tentent de se rendre à Gaza, mais c’est exclusivement Israël qu’ils accusent de blocus. Le passage de Rafah est totalement fermé depuis un mois tandis que l’armée égyptienne détruit les tunnels de contrebande et sont monté d’un cran dans l’offensive contre les terroristes islamistes qui opèrent dans le Sinaï.

En Israël, ces activistes, ces organisations, ne sont pas considérés comme de vrais pro-palestiniens mais comme des antisémites déguisés, car ils ne manifestent jamais contre le traitement inhumain réservé aux Palestiniens en Syrie et au Liban, ils ne protestent jamais contre le blocus fait par l’Egypte contre Gaza, ils ne dénoncent jamais le fait que le Hamas expulse et détruit des dizaines de maisons palestiniennes de la bande de Gaza pour ses propres besoins, mais ils accusent Israël de faire un blocus en ignorant superbement les dizaines de milliers de tonnes de vivres, de gaz, de médicaments, et de produits de construction qui sont livrés par Israël chaque semaine à Gaza.

La meilleure, certains appartiennent à des associations subventionnées : ces dames font leurs caprices avec votre argent.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz