FLASH
Le Charles-de-Gaulle et 24 Rafale ont été mobilisés en vue d’une prise de Mossoul | Vienne : 1 individu d’origine turque fonce dans la foule en criant «Allah Akbar» | Silence Médias – La racaille déboule, scène de guerre civile à Saint-Etienne | France : la dette publique s’est alourdie de 31,7 milliards d’euros au deuxième trimestre : c’est pas grave, vos enfants paieront | Face aux critiques internationales, Mahmoud Abbas change d’avis et demande à assister aux obsèques de Shimon Peres | Nigéria : selon l’ONU, 75 000 enfants pourraient mourir de faim à cause de la religion de paix et d’amour de Boko Haram | Apple : l’iPhone 8 est développé en Israël à Herzliya – que vont faire les boycotteurs ? | Apple : selon des fuites, l’iPhone 8 est développé en Israël | Obama a posé son veto pour interdire aux familles des victimes de 9/11 de faire un procès à l’Arabie saoudite | Turquie : le gouvernement a saisi 200 entreprises suspectées de liens avec le mouvement Gulen | Le vol Malaysia Airlines MH17 a été abattu par un missile russe tiré d’Ukraine | Tokyo : 9 personnes ont été empoisonnées dans le métro – on suspecte une explosion chimique | Berlin : Un migrant s’apprêtait à attaquer un autre réfugié au couteau. Il a été abattu par des policiers | #Israël: Olmert, l’ex Premier ministre corrompu, écope de 8 mois de prison supplémentaires | UPIK a proposé 140 amendements à l’EU pour économiser l’argent des contribuables. L’UE en a rejeté 43 d’un bloc |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 mars 2014

Missiles-syriens-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les commandos de la marine israélienne, les Shayetet 13, ont arraisonné, au cours de l’Opération « Dévoilement Complet », le KLOS C, un cargo iranien enregistré au Panama, avec à son bord des missiles syriens de moyenne portée, à son bord, missiles qui auraient changé la donne pour Israël, s’ils étaient arrivés à destination.

En clair, des missiles M 302 – qui n’ont pas été transportés pour servir de potiches – ont failli rayer Israël de la carte et pratiquement tout le monde s’en fiche éperdument (dreuz.info a évidemment relayé l’information il y a quelques jours déjà).

Le fait est l’actuel système israélien anti-missiles Dôme de Fer est inefficace contre ce type d’engins de moyenne portée. Ces missiles de moyenne portée étaient destinés soit au Hamas, soit au Jihad Islamique, allié de l’Iran, soit aux Frères Musulmans égyptiens, soit à des sous-groupes d’Al Qaïda qui gravitent dans la mouvance iranienne. Ces missiles étaient destinés à servir et non pas à être exhibés dans un musée. Ils auraient pu frapper Tel Aviv.

A l’intérieur du cargo, dissimulées derrière des sacs de ciment, on a trouvé les missiles M 302 de 302 mm, d’une portée de 150 kms à 200 kms, fabriquées en Syrie et destinées par l’Iran à la Bande de Gaza, après avoir mouillé dans les eaux du Soudan. Les commandos israéliens sont passés à l’abordage du navire dans les eaux internationales, à la frontière maritime entre le Soudan et l’Erythrée, à 1.500 kms au Sud d’Israël.

L’opération – qui s’est déroulée avec couverture aérienne – a été menée par les commandos Shayetet 13, sans faire le moindre blessé. Elle était directement commandée par le Chef d’Etat-Major, le Lieutenant-Général Benny Gantz, depuis les quartiers-généraux du Haut-Commandement, et, par le Commandant de la Marine, le Général-Major Ram Rottberg, depuis un poste de commandement flottant en Mer.

La marine israélienne a déjà procédé plusieurs fois à ces arraisonnements dans le passé. En mars 2011, le cargo Victoria qui contenait 50 tonnes d’armes a été intercepté par Israël, tout comme le navire Karine-A en 2002. L’interception la plus spectaculaire a eu lieu en 2009, lorsqu’Israël a arraisonné le navire FRANCOP, qui transportait 500 tonnes d’armes vers la bande de Gaza.

Contrairement à d’autres médias de pays membres de l’UE, les médias français ont fait l’impasse sur cette opération. J’ai vu les images au téléjournal de la chaîne télévisée allemande ARD ; l’authenticité de l’opération israélienne ne fait aucun doute. On peut également la visionner sur ynetnews.com.

Opération qui a l’inconvénient de démontrer que le président et ayatollah Rohani, soit couvre cette extension de l’hégémonie terroriste iranienne sur la région – et donc que c’est un extrémiste au visage rond et affable -, soit qu’il est totalement impuissant à s’y opposer. Ce qui signifie qu’il ne peut être un interlocuteur crédible des puissances qui négocient avec un homme de paille.

Le Général-Major israélien Aviv Kochavi, chef de l’AMAN, les renseignements militaires, a affirmé que suite à de l’opération israélienne en haute-mer pour saisir la cargaison de missiles M 302, les Gardiens de la Révolution Iranienne, et, plus spécifiquement, la Brigade Al-Qods, commandée par le Général Qassem Souleimani, ont ouvert une enquête et devraient, probablement, suspendre de futurs convois d’armement, jusqu’à ce qu’ils découvrent qui, dans leurs rangs, a organisé la fuite de cette information jusqu’aux oreilles du renseignement israélien.

« D’après nos évaluations, ils vont stopper les tentatives de transfert clandestin d’armes vers l’Axe du Sud (Gaza-Egypte) pendant quelques mois », a déclaré Kochavi. « La révélation de cet arraisonnement du navire a déclenché une enquête au sein des Gardiens de la Révolution, sur les fuites qui ont conduit à cette tentative avortée de transfert d’armement ».

L’Unité de la Brigade Al-Qods chargée des opérations internationales s’appelle Unité Spéciale 400 et répond exclusivement et directement à Souleimani et au Guide Suprême Ali Khamenei. Elle est présente partout dans le monde, au sein des missions diplomatiques iraniennes et d’ONG alimentées par l’Iran.

Pour Israël, le fait que de telles armes, les M 302 tombent entre les mains des terroristes de Gaza ou/et du Sinaï aurait représenté le franchissement d’une zone rouge, ou changé la donne stratégique dans les rapports de forces. En effet, le système d’interception anti-missiles Dôme de Fer est, actuellement, incapable de neutraliser des missiles de moyenne portée (150 à 200 kms), puisque conçu pour faire obstacle aux roquettes de petite ou moyenne portée, en périphérie de Gaza.

C’est la Fronde de David qui est l’arme requise pour renforcer l’actuel bouclier anti-missile israélo-américain. Or, cette arme est encore en développement et on la pense opérationnelle d’ici 2016. Dans le cas qui nous occupe ici, l’utilisation de missiles de 302 mm sert les intérêts de l’Iran, en cas d’attaque israélienne contre ses installations nucléaires, quel que soit le groupe terroriste allié de l’Iran qui actionnerait ces missiles. Israël a failli se retrouver en situation de danger létal. Cela n’a pas ému grand monde.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Sources :

ynetnews.com

i24news.tv

debka.com

http://www.jforum.fr/

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz