FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 mars 2014

130128_MuslimBrotherhood

Après l’Egypte, l’Arabie saoudite a déclaré ce matin vendredi 7 mars, l’internationale des Frères musulmans (qui dirige le Hamas, un de ses bras armé) – donc aussi Tariq Ramadan – organisation terroriste, selon un communiqué du Ministère de l’intérieur diffusé sur la télévision officielle saoudienne.

Le Hezbollah, al-Nusra (groupe terroriste rebelle en lutte contre le gouvernement syrien et adossé à al Qaïda) et ISIS (Etat islamique d’Iraq et de Syrie, un autre groupe terroriste rebelle en Syrie) ont également été classés organisations terroristes.

Aucune de ces décision n’est arbitraire en soi.

La décision de ce vendredi fait suite au décret royal du mois dernier par lequel Riyadh a décidé que seraient emprisonnés de 3 à 20 ans tout citoyen s’étant rendu coupable d’avoir combattu à l’étranger.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Bien entendu, c’est la Syrie qui est principalement visée par cette décision, car en Arabie Saoudite comme en France, en Belgique, en Allemagne ou en Grande Bretagne, les jihadistes qui combattent en ce moment en Syrie représenteront un risque sécuritaire majeur quand ils rentreront chez eux.

Riyadh craint également que les Frères musulmans, dont la doctrine conservatrice menace les principes du pouvoir de la dynastie saoudienne, aient tissé un réseau de soutien à l’intérieur du royaume depuis le « printemps arabe ».

En France, et pour l’instant, aucun conflit ouvert autre que sur le contrôle des mosquées et de la manne financière que représente le commerce halal n’a éclaté entre les sunnites et les chiites. Historiquement, cependant, il n’existe pas d’exemple ou les deux rivaux islamiques vivent en bonne entente.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz