FLASH
[30/04/2017] L’ancien député UMP Christian Vanneste appelle à voter pour Marine Le Pen  |  Tromperie : Il y a 10 ans, 55% des électeurs votaient NON au référendum sur la Constitution européenne  |  Marine Le Pen retourne sa veste sur l’euro à une semaine du second tour  |  Mikael Sala : Macron considère les gens comme des Kleenex  |  Thierry Solère estime que LR ‘est en train d’exploser’  |  Paris 2 racailles armées agressent 14 femmes en 10 jours  |  Présidentielle: ne sachant pas qui est Macron, le pape refuse de se prononcer  |  Guaino : « Je me demande si le danger de monsieur Macron n’est pas pire »  |  Coups de feu devant le commissariat de Yerres (91). 2 blessés légers. Tentative de braquage et non terrorisme, même si les mêmes font les deux  |  Effet Trump : l’immigration illégale a baissé de 70%  |  Israël va construire 25 000 nouvelles implantations dans sa capitale Jérusalem  |  Pour une fois ce sale type est cohérent: Mélenchon n’appelle à voter pour personne  |  [29/04/2017] Chine : le ministre des Affaires étrangères dit qu’il ne permettra pas aux USA d’attaquer la Corée du Nord  |  Syrie : ISIS dit avoir tué 30 soldats syriens lors d’une attaque à l’est de Khanasser  |  Tension Corée du Nord/ Israël, Lieberman déclare : “nous sommes au bord d’avoir des missiles précis et des armes non conventionnelles entre les mains de gens irrationnels”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 7 mars 2014

mere-accouche-dans-la-rue

Ce mardi 4 mars à 16h30, Zahra, arrivée à terme, s’est rendue au dispensaire de Debdou, dans la province de Taourirt au Maroc pour accoucher.

Hélas, rapporte le site en langue arabe milafattadla.com quelle ne fut pas sa surprise de trouver portes closes – en pleine journée.

Désemparée, Zahra a demandé de l’aide à des femmes qui passaient, et qui, alors qu’elles n’avaient aucune expérience, l’ont aidée à accoucher – en pleine rue, en plein froid (la région est montagneuse), sur le trottoir devant le dispensaire.

Mais ce n’est pas tout…

Zahra, qui habite le douar Beni Fachat qui se trouve à 40 km de Debdou, a été contrainte de se rendre au dispensaire dans un pick-up, car le président de la commune de Sidi Lahssen (dont fait partie le douar) a refusé de mettre à sa disposition une ambulance.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En réaction à ce qui est à juste raison considéré comme un scandale par les organisations humanitaires marocaines, les habitants de Douar Beni Fachat ont manifesté, avec familles et enfants, pour protester contre « ce traitement inhumain », et ont demandé qu’un service de permanence hospitalier soit créé afin de répondre aux urgences du large territoire qu’il couvre.

D’autant que cet incident n’est pas unique, et qu’il se produit régulièrement dans d’autres coins du pays. La raison est que le Ministère de la santé poursuivent une politique de l’autruche et refuse de faire face aux réalités du pays.

Le Maroc, dénoncent les organisation humanitaires, n’a qu’une préoccupation : présenter une belle façade au monde extérieur, et il se fiche complètement de la réalité dès l’instant où elle est dissimulée.

Internet, hélas pour le gouvernement marocain et heureusement pour la population qu’il sera de plus en plus contraint de prendre en compte, est là pour compenser la soumission des médias à la politique étrangère qui censurent cette honteuse réalité.

Pour nous, l’incident met en lumière le retard mental hallucinant et inexpliqué du monde arabo-musulman à qui l’on nous dit que nous devons la science…

1898247_10202675121013570_523209103_n

L’heureuse issue est que la mère et l’enfant sont en vie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://milafattadla.com/news1793.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz