FLASH
Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs | Donald Trump : « je suis impatient de rencontrer Nétanyahou à 10h ce matin à la Trump Tower » | Nice : la police a arrêté 2 filles, 17 et 19 ans, qui préparaient un attentat terroriste | Patrick Devedjian : les Allemands « nous ont pris nos juifs, ils nous rendent des Arabes » | Corse : le truand Hicham Merzouki tué au fusil d’assaut à Santa-Maria Poggio | Hollande reconnaît la responsabilité de la France dans l’abandon des harkis | Boston : Attaque au couteau au Collège Emerson, 6 blessés, les 2 assaillants sont en fuite | Motivation terroriste probable, dans l’attaque mortelle de Burlington qui a fait 5 morts | Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 mars 2014

0226-ocitizens_full_600
Olga est Ukrainienne et russophone. Elle se trouve présentement en France, et elle a nous transmis ce témoignage destiné aux lecteurs de Dreuz et aux représentants de l’Union des Russophones de France :

« Je suis Ukrainienne et russophone, je vis à Donetsk – la région la plus russophone du pays.

Personne ne m’a jamais interdit de parler la langue russe. Je n’ai jamais été poursuivie parce que j’étais russophone, et je ne me sens pas du tout menacée par les Ukrainiens.

Pour démontrer l’absurdité de ces accusations [accusations de Poutine, prétexte à son intervention], je vous donne deux exemples :

– d’après la dernière enquête menée dans la région de Donetsk par le ministère de l’éducation, 48% des enfants de la région sont scolarisés dans les écoles ou les classes ukrainiennes (c’est le choix de leurs parents et pas une obligation), et 52% dans les écoles et classes russes.

– Si l’on prend des grandes villes comme Donetsk, seulement 21 % des enfants sont scolarisés dans les écoles ukrainiennes, contre 79 % dans les écoles russes.

Franchement, est-ce que ça ressemble à l’atteinte aux droits des Russophones ?!

Plutôt le contraire je dirais… »

Olga

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz