FLASH
[23/02/2017] Bobigny : 2 jeunes juifs agressés par des maghrébins, un d’eux amputé avec 1 scie égoïne – silence média (comme toujours)  |  Mali : l’armée française a neutralisé des jihadistes qui ont ouvert le feu sur elle près de la frontière algérienne  |  Projectveritas, le site de James O’Keefe a explosé : trop d’internautes connectés pour voir les CNN Tapes  |  James O’Keefe offre 10 000$ à toute personne qui lui envoie une vidéo qui expose la malhonnêteté des médias  |  Geert Wilders contraint d’annuler ses activités publiques: un policier a révélé des détails sécurité aux musulmans  |  L’aviation militaire israélienne a abattu un drone du Hamas qui volait en direction de la Méditerranée  |  Un musulman fiché S armé d’un couteau interpellé mercredi soir lors du dîner du CRIF  |  La gauche US triche sur les chiffres pour défendre l’immigration: elle compare le nombre d’hispaniques au nombre de criminels américains  |  Un soldat israélien a été blessé par un explosif lancé sur lui durant une opération anti-terroriste dans un camp de réfugiés arabes  |  [22/02/2017] Une ex-agent de la CIA emprisonnée au Portugal pour son rôle dans le kidnapping d’un terroriste  |  Des activistes musulmans ont levé près de 500 000 dollars pour réparer le cimetière juif vandalisé à St Louis  |  Pas-de-Calais : un corps décapité retrouvé sur une plage du Touquet  |  Réponse à Macron : Les musulmans doivent présenter leurs excuses pour avoir occupé l’Espagne pendant 8 siècles  |  L’immigration chance pour la France ? En raison du coût de la sécurité, la brocante d’avril à #Bourbourg est annulée  |  Internet détruit le candidat des médias: 73% des électeurs trouvent que Macron n’a pas la stature d’un président  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 mars 2014

GIVET (08). Dans la nuit de vendredi à samedi, peu après 23 h 15, une mosquée, enclavée dans un immeuble d’habitation, a pris feu à Givet.

Il était près de 23 h 30 lorsque l’alerte a été donnée par un jeune riverain qui passait par là. Une épaisse fumée noire se dégageait de la mosquée qui se trouve au cœur de la résidence Mon-Bijou, installée dans la rue du même nom à Givet. « La fumée sortait par la porte, les fenêtres étaient complètement noircies, détaille un voisin. On craignait que ça se termine par une explosion. »

Il aura fallu peu de temps aux sapeurs-pompiers de Givet, épaulés au départ par ceux de Vireux, pour arriver sur les lieux. Même si l’adresse qui leur a été communiquée initialement, route de Bon-Secours, n’était pas la bonne, ils ont rapidement fait le rapprochement avec le lieu de culte de la rue de Mon-Bijou, située un peu plus loin mais dans le même quartier.

Une lance établie sur le fourgon a permis aux quinze sapeurs-pompiers, placés sous les ordres de l’adjudant-chef Patrice Goffez, de venir rapidement à bout de l’incendie, contenu dans l’un des coins de la vaste salle de prière d’une centaine de mètres carrés, à hauteur d’une sorte de sac-poubelle. L’échelle pivotante semi-automatique était également en soutien sur place, ainsi que des techniciens de GrDF et ErDF. Le principal risque était que le feu se propage aux parties communes de l’immeuble collectif dans lequel la mosquée est enclavée.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Par mesure de précaution, une trentaine d’habitants du bâtiment ont été évacués le temps pour les sapeurs-pompiers d’éteindre l’incendie et de ventiler les lieux. Ils ont pu regagner leur domicile moins d’une vingtaine de minutes plus tard. Mais la plupart d’entre eux ont préféré rester dehors et continuer à assister à cette « triste scène ».

« Ça fait mal au cœur de voir ça », a confié un ancien qui se rend quasi quotidiennement dans la salle de prière depuis son arrivée dans le quartier, il y a plus de vingt ans. « Maintenant, il va falloir attendre de voir l’étendue des dégâts », poursuit-il avant qu’un de ses voisins ajoute : « Et voir dans quel état est la bibliothèque aussi », qui contenait, entre autres, bon nombre de Corans.

La gendarmerie nationale, qui était aussi sur place dans la nuit de vendredi à samedi, mène actuellement l’enquête afin de déterminer les causes exactes du départ de l’incendie. Aucune piste n’est pour l’heure privilégiée, ni même écartée. Une équipe de techniciens de l’identification criminelle était présente sur les lieux hier, dans la matinée, afin de procéder à des prélèvements.

http://www.lunion.presse.fr/accueil/une-mosquee-ravagee-par-les-flammes-aucune-piste-ia0b0n312486

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz