FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 12 mars 2014

BihcDnJIYAAcK3W.jpg-large

Donc le Canard enchainé a affirmé que la garde des sceaux savait que Nicolas Sarkozy était sur écoute.

Jean-Marc Ayrault et le procureur général de Paris François Falletti sont également formels et confirment : la Chancellerie a été informée le 26 février de l’ouverture d’une information judiciaire pour « trafic d’influence » visant Nicolas Sarkozy, placé sur écoute avec son avocat Thierry Herzog dans une autre affaire, celle d’un éventuel financement libyen de la campagne présidentielle de 2007.

Donc le 26 février le juge d’instruction Serge Tournaire a bien versé les écoutes au dossier.

Donc Christiane Taubira ne pouvait ignorer que l’ancien président avait été placé sur écoute.

Donc à la question : « L’avez-vous appris comme nous, en lisant le journal Le Monde à 13 heures vendredi [7 mars], ou avant ? », posée au 20 heures de TF1 ce lundi, Christiane Taubira a naturellement répondu : « La réponse à votre question est très claire : je ne le savais pas avant. »

Donc, dans la droite ligne socialiste, dans la continuité de François Mitterrand qui, les yeux dans les yeux, niait toute implication dans les écoutes de l’Elysée qu’il avait ordonnées, Christiane Taubira a déclaré ce matin 12 mars à l’issue du conseil des ministres : « Non, je n’ai pas menti ». 

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et bien moi, madame Taubira, je vends la tour Eiffel, si vous connaissez quelqu’un que ça intéresse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz