FLASH
[26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  |  Les Israéliens nuls en blocus : 746 personnes ont traversé la frontière de Gaza vers Israël hier  |  Cincinnati : tuerie dans un nightclub – 1 mort, 14 blessés, au moins deux agresseurs  |  [25/03/2017] Cuisant échec du meeting Macron à La Réunion : sa porte-parole accuse… « les réseaux russes très bien implantés sur l’île »  |  Egypte, Sinaï : ISIS bombarde l’institut Azhari pour la seconde fois  |  Allemagne, Cologne : l’aéroport a été bouclé, un homme avec un colis suspect a été perdu de vue  |  [24/03/2017] Violentes émeutes en Guyane : Aéroport fermé, département entièrement bloqué  |  10 personnes interpellées à Londres dans le cadre de l’enquête anti-terroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 mars 2014

Villepin-2

Michel Garroté, réd en chef  –-  Selon le site Internet du quotidien britannique The Telegraph, l’ancien Premier ministre et chef de la diplomatie français, Dominique Marie François René Galouzeau de Villepin, aurait travaillé une petite journée au ministère français des Affaires étrangères, en septembre 2013, afin de percevoir un « bonus de retraite » de 100’000 euros.

Revenir travailler une journée au ministère des Affaires étrangères aurait permis à Dominique de Villepin de faire valoir des droits à la retraite prévoyant le versement de ce bonus validé par le gouvernement socialiste, affirme The Telegraph qui s’appuie sur des sources au ministère. Selon le quotidien britannique, la raison et les détails de ce droit à une prime de retraite ne sont pas clairs.

Le journal précise que ses tentatives pour obtenir des éclaircissements auprès du ministère français sont restées vaines. Car si tout ça est certes « légal » (de quel droit est-ce légal au fait ?), l’information est néanmoins difficile à digérer pour les salariés du Quai d’Orsay, invités à se serrer la ceinture ; et pour l’ensemble des Français puisque c’est sur leurs impôts ou sur les emprunts à rembourser par eux que les 100’000 euros ont été ponctionnés.

Selon un porte-parole de Dominique de Villepin, cité par The Telegraph, il y aurait eu « une erreur administrative que M. de Villepin a déjà demandé de rectifier auprès des autorités compétentes dès qu’il en a été fait état », sans préciser de quelle erreur il s’agissait, ou si l’argent avait été remboursé.

De son côté, un porte-parole du ministère a déclaré qu’il n’y avait « pas eu de traitement discrétionnaire ou préférentiel » à l’égard de celui qui occupa le poste de Premier ministre de 2005 à 2007, sous la présidence de Jacques Chirac.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Source :

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/france/10690923/Former-French-Prime-Minister-Dominique-de-Villepin-received-100000-from-government-for-a-days-work.html

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz