FLASH
L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  |  Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale de Trump accuse la Chine & la Corée du nord d’avoir fait une alliance globale avec l’islam radical  |  Les médias vont manger leur chapeau : le Dow Jones progresse de 76 points à l’annonce des nomimations par Trump aux postes économiques clés  |  Message d’Albert Bertold: Dreuz a perdu 8 abonnés twitter, 46 de la newsletter et gagné 431 lecteurs en 24h  |  2 avions israéliens ont tiré des missiles depuis l’espace aérien libanais vers la capitale syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 mars 2014

Hier vendredi 14 mars 2014 s’est produit un accrochage à la frontière israélo-libanaise, qui n’a heureusement fait aucun blessé.

La façon dont il a été rapporté par les médias en fait un cas d’école intéressant, car il montre comment les journalistes orientent l’opinion du public en déformant la réalité.

C’est ce que j’entends démontrer ici.

1- Les faits

    • Vendredi vers 17h45 heure d’Israël, une patrouille israélienne a été atteinte par une bombe en provenance du Liban.
    • Trois soldats israéliens à bord du véhicule Hummer qui était visé ont été transportés à l’hôpital pour examen.
    • 15 minutes plus tard, Israël ripostait et bombardait une zone frontalière à l’intérieur du Liban.

 

2- Ces faits sont-ils exacts ?

Ce sont les faits tels qu’ils m’ont été rapportés par l’armée israélienne, mais par souci d’objectivité, j’ai consulté les médias libanais.

L’Orient Le Jour :

« Dans un bref communiqué, l’armée libanaise a précisé qu’« à la suite de l’explosion d’une bombe visant une patrouille ennemie israélienne à l’intérieur des territoires occupés, les forces de l’ennemi ont tiré de nombreux obus d’artillerie, dont neuf se sont abattus dans les régions libanaises de Bostra et Halta ».

Le communiqué ajoute : « Selon des observateurs, l’EIIL (L’État islamique en Irak et au Levant) aurait cherché à embarrasser le Hezbollah, en provoquant une escalade avec Israël qui pousserait le parti chiite à se désengager de Syrie. »

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »12px »]Donc les faits, tels que rapportés au point 1, sont fiables : le Liban a bien déclenché une attaque contre Israël qui a riposté.

3- Que disent les agences de presse ?

Reuters : « Israël tire sur le Liban après qu’une bombe cible ses soldats »

Reuters

L’emploi des mots n’est pas innocent, la phrase commence par Israël tire sur le Liban, et dans le strict respect des faits, il eut été logique de construire le titre différemment et d’écrire : une bombe libanaise cible des soldats israéliens, Israël riposte. Malgré cela, il est clair, d’après le titre de la dépêche, qu’Israël a riposté à une attaque du Liban.

Associated Press : « Israël tire sur le Liban après bombardement à la frontière »

AP

Israël tire sur le Liban est au début de la phrase de titre. Il est certes indiqué que cette action survient après un bombardement, mais on ne dit pas qui a bombardé qui. La réalité aurait voulu que soit écrit : Bombardement libanais à la frontière israélienne, Israël tire en représaille.

AFP (en anglais) : « Obus d’israël sur le Liban après une explosion de la frontière »

AFP anglais

Israël est désigné comme celui qui agresse le Liban, après une vague explosion à la frontière – mais l’on ne sait pas qui est coupable de l’explosion. Le titre fidèle aux évèvenements aurait du être : Après que Liban déclenche une explosion à la frontière, Israël tire des obus.

AFP (en français) : « Des obus tirés sur le sud Liban, Israël dit avoir visé le Hezbollah »

AFP Français

En langue française, l’AFP « oublie » totalement, dans son titre, de mentionner qu’Israël a été attaqué. Israël est l’agresseur. Les trois premières ligne de la dépêche (ici reprise mot à mot par le Nouvel Observateur) n’évoquent même pas le bombardement contre Israël.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »12px »]En comparant la dépêche AFP ci dessus, avec la seconde dépêche de Reuters (ci dessous), publiée presque en même temps, on croirait assister à deux évènements différents – il s’agit pourtant du même.

Alors que Reuters rapporte qu’ « Une bombe à la frontière libanaise cible des soldats Israéliens », l’AFP oublie ce bombardement, et ne parle que « d’obus tirés sur le sud Liban par Israël ».

Reuters lebanon

4- Et cette déformation se retrouvera dans tous les médias français et francophones cités par Google actualité :

Le Monde :

Screen Shot 2014-03-15 at 12.47.55 PM

L’Express :

 

Screen Shot 2014-03-15 at 12.49.06 PM

Le Point :

Screen Shot 2014-03-15 at 12.48.33 PM

La Libre Belgique :

Screen Shot 2014-03-15 at 12.49.50 PM

A l’exception d’Europe 1 qui reste prudent, sans pour autant révéler qu’Israël a été bombardé par le Liban :

Screen Shot 2014-03-15 at 12.50.22 PM

Et bien entendu de Dreuz, dont la dépêche apparaît comme l’empêcheur de déformer en rond à la première page de Google Actualité :

Screen Shot 2014-03-15 at 13.06.13 PM

Voilà comment la haine d’Israël est entretenue dans le monde qui parle français, et comment le soutien envers Israël est si fort aux Etats Unis.

Voilà pourquoi, après 30 ans de déformation continuelle des faits (cet exemple n’est qu’un parmi des centaines) des millions de Français pas antisémites pour un sou, pensent en toute bonne fois qu’Israël est le fauteur de troubles de la région, l’agresseur, l’état guerrier et offensif au Moyen Orient, qu’il menace la paix du monde par ses constantes agressions, et que perdure le paradigme du plus fort qui nécessairement persécute le faible, tournant le dos à la réalité du terrain.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

5- Mais l’appétit humain pour la vérité est le plus fort, et la nature humaine reprend toujours le dessus.

 

Niveau de confiance

Les Français n’ont plus confiance dans leurs médias, révèle une enquête Ipsos Le Monde de janvier 2014 (77% des Français ne leur font pas confiance), car ils ne sont pas indépendants et ont tendance à céder aux pressions du pouvoir (pour 71% des Français).

Sondage Ojim

Ceci est confirmé par le sondage réalisé par l’Ojim (Observatoire des journalistes de l’information médiatique), qui montre qu’Internet est devenu le média de choix en raison de son indépendance et sa diversité d’opinion.

Aussi est-ce tout naturellement que le traitement par les agences d’information et les grands médias de l’incident survenu vendredi 14 mars en fin de journée à la frontière israélo-libanaise, soit examiné par Dreuz … sur internet.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz