FLASH
[23/05/2017] Manchester : un colis suspect découvert sous un banc. Police sur place  |  Philippines : l’Etat islamique installe des points de contrôle dans la ville de Marawi  |  Côte d’Ivoire: attentat à Bouaké, 4 morts et au moins une quinzaine de blessés  |  Philippines, Marawi : premiers rapports indiquent que 500 combattants asiatiques d’ISIS sont en train d’attaquer la ville  |  Philippines :Le président déclare la loi martiale dans le Mindanao après des affrontements avec ISIS  |  Terrible message de la police de Manchester : « nous ne pensons pas qu’il y a encore des enfants non accompagnés dans les hôtels qui ont recueilli les victimes  |  Suite à l’attentat de Manchester, la police a fait deux raids dans des habitations de suspects terroristes  |  Roger Moore, un des héros de James Bond, du Saint et d’Ivanhoe, est mort à 89 ans  |  Le terroriste de Manchester est bouddhiste, suédois, d’extrême droite, mentalement dérangé, bref, il s’appelle Salman Abedi  |  L’Etat islamique vient de revendiquer l’attentat de Manchester  |  Netanyahu: « si l’attentat de Manchester avait lieu en Israël, la famille du terroriste recevrait un salaire à vie de Mahmoud Abbas »  |  Même si on ne l’aime pas, Le Pen a raison : [Manchester] “On ne fait pas le nécessaire pour protéger les Français »  |  Manchester: le centre commercial est réouvert. Alerte terminée  |  Amsterdam : un homme dépose un sac dans le tram et part en courant. Police sur place, homme arrêté  |  Grande-Bretagne : il y a environ 3.500 suspects terroristes, et pas assez de moyens pour les surveiller  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 mars 2014

Corée-Nord-crimes

Michel Garroté, réd en chef  —  Les crimes commis par le régime communiste nord-coréen (grand allié des ayatollahs iraniens) sont comparables à ceux des nationaux-socialistes, du régime d’apartheid et des Khmer rouges et doivent recevoir un coup d’arrêt, a déclaré, lundi 17 mars 2014, à Genève Michael Kirby, président d’une commission d’enquête de l’ONU.

« Affronter les fléaux du nazisme, de l’apartheid et des Khmers Rouges a requis du courage de la part des grandes Nations », a déclaré Michael Kirby, devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. « Il est de notre devoir» d’affronter «les violations des droits de l’Homme et les crimes contre l’humanité perpétrés dans la République populaire de Corée », a-t-il ajouté, comparant ce pays à un gouffre obscur.

Corée-Nord-crimes-2

« Nous sommes maintenant au 21e siècle et pourtant nous faisons face à un autre fléau honteux qui touche le monde aujourd’hui. Nous ne pouvons plus nous permettre de ne pas le voir », a-t-il insisté. Il a dénoncé la classification des personnes, les poursuites pour raisons religieuses, raciales, politiques, la traite d’êtres humains, le transfert forcé de population, des meurtres d’enfants, le déni d’alimentation et les morts par famine.

Pour la première fois, des juristes mandatés par l’ONU ont établi un réquisitoire accablant et argumenté contre le régime nord-coréen, l’accusant de crimes contre l’humanité à grande échelle, dans leur rapport publié le 17 février dernier. Les trois experts de la commission n’ont ont interrogé dans de nombreux pays des fugitifs et des témoins.

Corée-Nord-crimes-3

La commission estime que des centaines de milliers de prisonniers politiques ont péri dans des camps pendant les 50 dernières années. Elle estime que 80’000 à 120’000 prisonniers politiques sont actuellement détenus dans quatre grands camps. Le rapport estime en outre à plus de 200’000, y compris des enfants.

L’ensemble de ces crimes découlent de politiques établies au plus haut niveau de l’Etat, souligne Michael Kirby, pour qui le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un a une grande part de responsabilité. Il a également appelé – une fois de plus – la saisine de la Cour pénale internationale (CPI). Ce que souhaite notamment l’Union européenne.

De son côté, l’émissaire pour la question des droits de l’Homme en Corée du Nord, Robert King, a demandé la mise en place d’un mécanisme sur le terrain pour continuer à suivre de près les abus commis en Corée du Nord. La commission d’enquête de l’ONU sur les violations des droits de l’Homme en Corée du Nord a été créée par le Conseil des droits de l’Homme en 2013.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201403/17/01-4748315-le-regime-nord-coreen-compare-au-nazisme-et-a-lapartheid.php

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz