FLASH
Gaza : un colon palestinien s’est immolé, motif encore inconnu  |  Turquie : explosion d’une voiture de police à Diyarbakır, 1 policier mort, 3 blessés  |  Attentat : militaire tué à coups de couteau à Chambéry, infos suivent  |  Suite à la conférence de la paix, l’autorité palestinienne déclare que « tout Jérusalem est territoire palestinien occupé »  |  Tôt ce matin, Tsahal a démantelé une cellule terroriste islamiste dormante près d’Hebron  |  Conférence de Paris sur le Moyen-Orient : la Grande Bretagne et l’Australie rejettent la résolution  |  Tunisie : chut ! L’islam religion de tolérance, jette en prison deux homosexuels  |  Ce matin, des jihadistes ont tiré des coups de feu depuis Gaza – Israël a répondu en détruisant une cible du Hamas  |  Le Mexique menace Trump: si vous nous imposez une taxe d’import, nous ferons pareil pour la neutraliser  |  Belgique : grosse opération anti-terroriste en ce moment parmi la population musulmane de #Molenbeek  |  L’Allemagne prévoit de renvoyer des réfugiés dans leur pays à partir de mars 2017  |  Nigeria : Triple explosion au park Madagali Motor, nombreuses victimes  |  Sondage Jerusalem post : 79% des israéliens pensent que Trump sera pro israélien  |  Sondage Jerusalem post : 65% des israéliens pensent qu’Obama est pro palestinien  |  Libye : des groupes armés ont pris le contrôle des ministères de la Défense, de la Justice et de l’Economie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 mars 2014

Edwin Legris, candidat divers droite aux élections municipales du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) a été violemment agressé ce mardi matin à son domicile, rapporte le Parisien.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Sale ambiance au Blanc-Mesnil. Alors que le premier tour des élections municipales aura lieu dimanche prochain, Edwin Legris, le candidat divers droite aux élections municipales a indiqué avoir été violemment agressé ce mardi matin, alors qu’il se trouvait chez lui.

« Deux hommes avec des cagoules et gantés sont arrivés en courant vers moi, au moment où j’étais en train d’ouvrir le portail de mon jardin, raconte-t-il au Parisien. L’un des deux m’a dit ‘tu vas payer maintenant’. Ensuite, j’ai pris des coups ainsi que ma femme qui est venue à mon secours. Cela s’est passé devant deux de mes enfants qui allaient partir à l’école. » Selon lui, ses agresseurs, armés de bâtons, auraient également tenté de s’en prendre à ses enfants.

Deux autres militants UMP agressés

Edwin Legris est actuellement à l’hôpital Jean-Verdier, à Bondy, où il doit passer un scanner. Deux jours plus tôt, le candidat avait écrit sur son blog de campagne un post intitulé « Tags antisémites, insultes, menaces, pressions : une campagne détestable au Blanc-Mesnil » décrivant les pressions que lui et son équipe auraient subies lors de plusieurs opérations.

Le maire sortant, Didier Mignot, a condamné « fermement » cette agression sur son compte Facebook. « Notre ville connaît depuis quelques jours un regain de tension que je ne peux tolérer. Déjà dimanche matin sur le marché des échauffourées ont eu lieu » écrit-il.

À moins d’une semaine du premier tour, l’ambiance est extrêmement tendue dans la commune. Il y a quelques jours, deux colistiers du candidat UMP avaient également été sérieusement pris à parti lors d’un tractage. Les deux militants ont écopé d’une incapacité totale de travail de 4 et 8 jours. Ils ont déposé plainte au commissariat.

http://www.metronews.fr/municipales-2014/blanc-mesnil-seine-saint-denis-le-candidat-edwin-legris-violemment-agresse-chez-lui/mncr!qqLJmBDH7WwQ/

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz