FLASH
Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 19 mars 2014

goldnadel

Par un télescopage cruel mais opportun, les mensonges de Madame Taubira ont été dévoilés en même temps que la présidente du Syndicat de la Magistrature était mise en examen dans l’affaire du « Mur des cons ». Les deux dames, on le sait, entretiennent des rapports idéologiques étroits.

La première, en dépit de ses assurances devant la représentation nationale, aura bien fait pour ne pas voir la seconde incriminée devant un Conseil Supérieur de la Magistrature très placide.

Leur réclamer des comptes serait déjà la marque de l’infamie réactionnaire

Madame Taubira et Madame Martre ont, sans surprise, le même système de défense. La dénégation hautaine et accusatrice. Le simple fait de leur réclamer des comptes serait déjà la marque de l’infamie réactionnaire. Ce serait la justice que l’on assassine. Aux grands mots, les petites combines.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La réalité, est en effet moins sublime. La politique suivie par la Garde des sceaux depuis son arrivée place Vendôme n’a été, en vérité, qu’une succession de petits mensonges habillés en grande politique : d’abord, la mascarade d’une « Conférence de consensus » organisée en collaboration avec le Syndicat de la Magistrature pour décrédibiliser toute réponse carcérale, même tempérée, à la criminalité. Ensuite, des interventions permanentes dans des dossiers d’opposants, comme dans les affaires Anticor ou Sarkozy. Tandis quel’on entonnait à tue-tête l’air de l’indépendance de la justice, on sifflait à bas bruit le chant du partisan.

Le mur des cons n’est finalement que la version picturale de cette même tartufferie.

Cette semaine, un mur d’imposture s’est effondré avec fracas sous les menteurs qui l’ont monté.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz