FLASH
Autriche #Vienne : un migrant musulman qui préparait un attentat à la bombe arrêté il y a 2 heures  |  Donald Trump vient de devenir le 45e président – et il rappelle déjà ses promesses  |  Au moment de l’investiture de Donald Trump, la bourse progresse encore : les petits retraités retrouvent des couleurs !  |  #Melbourne: selon des témoins, le conducteur au nom grec a bien crié Allahu Akbar en fonçant sur la foule  |  La gauche fasciste tente d’empêcher les Américains de se rendre à l’inauguration de Trump  |  Australie #Melbourne : Un homme lance sa voiture sur la foule : 3 morts, 27 blessés  |  Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 19 mars 2014

goldnadel

Par un télescopage cruel mais opportun, les mensonges de Madame Taubira ont été dévoilés en même temps que la présidente du Syndicat de la Magistrature était mise en examen dans l’affaire du « Mur des cons ». Les deux dames, on le sait, entretiennent des rapports idéologiques étroits.

La première, en dépit de ses assurances devant la représentation nationale, aura bien fait pour ne pas voir la seconde incriminée devant un Conseil Supérieur de la Magistrature très placide.

Leur réclamer des comptes serait déjà la marque de l’infamie réactionnaire

Madame Taubira et Madame Martre ont, sans surprise, le même système de défense. La dénégation hautaine et accusatrice. Le simple fait de leur réclamer des comptes serait déjà la marque de l’infamie réactionnaire. Ce serait la justice que l’on assassine. Aux grands mots, les petites combines.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La réalité, est en effet moins sublime. La politique suivie par la Garde des sceaux depuis son arrivée place Vendôme n’a été, en vérité, qu’une succession de petits mensonges habillés en grande politique : d’abord, la mascarade d’une « Conférence de consensus » organisée en collaboration avec le Syndicat de la Magistrature pour décrédibiliser toute réponse carcérale, même tempérée, à la criminalité. Ensuite, des interventions permanentes dans des dossiers d’opposants, comme dans les affaires Anticor ou Sarkozy. Tandis quel’on entonnait à tue-tête l’air de l’indépendance de la justice, on sifflait à bas bruit le chant du partisan.

Le mur des cons n’est finalement que la version picturale de cette même tartufferie.

Cette semaine, un mur d’imposture s’est effondré avec fracas sous les menteurs qui l’ont monté.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz