FLASH
[24/04/2017] Macron est allé à la Rotonde. Le Fouquet’s est fermé pour travaux  |  29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  |  [23/04/2017] Paris Incidents en cours entre Bastille et République. Nombreuses dégradations islamo-gauchistes. CRS déployés  |  Paris : au moins une voiture a été incendiée près de la place de la Bastille  |  L’aviation israélienne serait en train de frapper la Syrie  |  Israël : le terroriste arabe palestinien, 17 ans, a été arrêté  |  Israël : attentat terroriste, un arabe a poignardé 4 personnes à Tel Aviv  |  Israël : un homme de 40 ans a été poignardé – il est dans un état stationnaire  |  L’attentat du métro de St Petersbourg a été financé par un groupe terroriste turc, d’après le tribunal de Moscou  |  L’aviation israélienne a bombardé une position militaire syrienne, 3 morts  |  [22/04/2017] Allemagne : quelques milliers de terroristes Taliban pourraient être infiltrés parmi les réfugiés  |  Ireland, Dublin – Easons sur O’Connell Street évacué en raison d’une alerte à la bombe  |  Suisse (Bâle) : Deux jeunes filles poignardées par un Nord-Africain  |  Paris Gare du Nord: attaque au couteau. Suspect neutralisé  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gilles William Goldnadel le 19 mars 2014

goldnadel

Par un télescopage cruel mais opportun, les mensonges de Madame Taubira ont été dévoilés en même temps que la présidente du Syndicat de la Magistrature était mise en examen dans l’affaire du « Mur des cons ». Les deux dames, on le sait, entretiennent des rapports idéologiques étroits.

La première, en dépit de ses assurances devant la représentation nationale, aura bien fait pour ne pas voir la seconde incriminée devant un Conseil Supérieur de la Magistrature très placide.

Leur réclamer des comptes serait déjà la marque de l’infamie réactionnaire

Madame Taubira et Madame Martre ont, sans surprise, le même système de défense. La dénégation hautaine et accusatrice. Le simple fait de leur réclamer des comptes serait déjà la marque de l’infamie réactionnaire. Ce serait la justice que l’on assassine. Aux grands mots, les petites combines.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La réalité, est en effet moins sublime. La politique suivie par la Garde des sceaux depuis son arrivée place Vendôme n’a été, en vérité, qu’une succession de petits mensonges habillés en grande politique : d’abord, la mascarade d’une « Conférence de consensus » organisée en collaboration avec le Syndicat de la Magistrature pour décrédibiliser toute réponse carcérale, même tempérée, à la criminalité. Ensuite, des interventions permanentes dans des dossiers d’opposants, comme dans les affaires Anticor ou Sarkozy. Tandis quel’on entonnait à tue-tête l’air de l’indépendance de la justice, on sifflait à bas bruit le chant du partisan.

Le mur des cons n’est finalement que la version picturale de cette même tartufferie.

Cette semaine, un mur d’imposture s’est effondré avec fracas sous les menteurs qui l’ont monté.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gilles-William Goldnadel. Publié avec l’aimable autorisation de Valeurs actuelles.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz