FLASH
Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie | Drôme : Émeute en cours à la prison de Valence, des détenus ont dérobé des clés, ouvert des cellules & mis le feu. 2 surveillants blessés | A la demande de Damas, le Royaume Uni confisque le passeport d’une journaliste syrienne | E. Cosse prévient: ceux dont les familles disposent de plus de 30.000€ de patrimoine pourront voir leurs APL baisser | Lors de leur rencontre, Trump annonce à Netanyahou qu’il reconnaîtra Jérusalem comme capitale indivisible du peuple juif | Laxisme de gauche : 7 morts, 36 blessés ce week end à Chicago – essentiellement noirs par des noirs |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 mars 2014

MLP-10

Michel Garroté, réd en chef  —  Les résultats du premier tour des élections municipales françaises sont tombés, hier soir, dimanche 23 mars 2014, à 20 heures. L’abstention a atteint plus de 38%. En somme, quatre français sur dix n’ont pas voté. Au niveau national, l’UMP obtient 48% des voix, le PS 43% et le FN, 7%. Le FN devrait se maintenir au second tour, dimanche prochain 30 mars, dans la plupart des villes où il avait pour ambition de jouer un rôle (voir l’article d’Hervé Roubaix sur notre blog). Autre façon de décompter les voix (voir l’article de J.-P. Grumberg sur notre blog) : la droite est à 51,19% et la gauche à 38,32%.

Pour ce qui me concerne, je ne vais pas reprendre ici les commentaires de la presse française. En revanche, je reproduis ci-après les analyses de quelques médias étrangers (extraits adaptés ; voir les cinq sources en pas de page) : la journée des deux femmes en lice pour la mairie de Paris a été marquée par la victoire de la troisième dame, la plus attendue, écrit La Stampa, au lendemain du score record de la présidente du Front national au premier tour des municipales, le 23 mars.

Son confrère milanais, le Corriere della Sera, y voit un signe inquiétant : comme dans d’autres moments cruciaux de l’histoire récente, les nuages noirs pour l’Europe arrivent encore de France. Le succès du FN de Marine Le Pen est un message populiste d’exaspération, de rejet de la politique, de peur de l’Europe, renforcé par un taux d’abstention record. Si près de 4 citoyens sur 10 décident de ne pas participer à l’élection de leur maire, cela veut dire que la maladie transalpine est grave et que la contagion – déjà ancrée dans les sociétés européennes pourrait continuer de s’étendre.

Le succès du Front national est également mis en avant par Il Fatto Quotidiano, qui retient le message sans nuance envoyé au gouvernement socialiste : pour le socialisme au pouvoir de François Hollande, qui craignait la punition des électeurs, la défaite est totale. Les candidats UMP sont en tête dans les deux premières villes, Paris, et, surtout, Marseille. L’abstention record montre la désaffection des Français envers l’establishment et, en particulier, la gauche, et la déception pour les deux années de mandat présidentiel du président Hollande.

En Espagne, tous les quotidiens évoquent les résultats historiques du FN de Marine Le Pen. Le nouveau discours populiste et antisystème de Le Pen, qui avait déjà obtenu 18% lors de la présidentielle de 2012, continue d’attirer de plus en plus de Français, écrit El País, qui rappelle que le FN a obtenu des résultats inédits dans des villes grandes et moyennes. Pour le quotidien espagnol La Razón, la victoire du FN est symptomatique d’une certaine déliquescence du climat politique français et du rejet de plus en plus grand de la classe politique. El Mundo dénonce un nouveau record de désintérêt de la part des électeurs et un manque de crédibilité pour les politiques. Si les partisans de François Hollande ont été réticents à sortir de leur maison pour cette journée décisive, les partisans du Front national, eux, se sont mobilisés plus que jamais, explique le quotidien national.

En Suisse, le site Internet du Temps titre : Spectaculaire poussée du FN dans l’Hexagone. C’est le pouvoir socialiste en place qui est clairement sanctionné, continue le quotidien suisse. Son confrère de Bruxelles, Le Soir, met la forte poussée du FN à sa une. Le FN rafle la mise, le PS en déroute, retient le quotidien qui souligne également le taux d’abstention historique de ce scrutin qui s’élève à 38,5%, en hausse de cinq points par rapport à 2008.

La Libre Belgique consacre un édito à ces élections municipales, intitulé « Leçons françaises » : Le comportement des électeurs français devrait ouvrir les yeux des candidats aux élections belges, analyse Francis Van de Woestyne. Ce qui est surtout inquiétant, c’est le désintérêt des citoyens français à l’égard de la politique. On sent bien que le hiatus entre gouvernés et gouvernants grandit, explique l’éditorialiste, avant de conclure : certains leaders de gauche et de droite agissent comme leurs caricatures. Que chacun se concentre donc sur ses propositions concrètes et évite des slogans creux, misérables, interchangeables.

Dans les journaux allemands, c’est la spectaculaire percée de l’extrême droite qui attire l’attention et c’est la photo de Marine Le Pen souriante qui illustre l’ensemble des articles. Un succès spectaculaire pour Der Tagesspiegel, énorme pour Die Welt. Les grands lauréats du scrutin d’hier sont l’extrême droite de Marine Le Pen, souligne le Spiegel online qui voit la présidente du Front National confirmer son bon résultat (18%) du premier tour de la présidentielle 2012. Pour le site internet de l’hebdomadaire, le parti populiste entérine son statut de troisième force politique du pays.

Bild et le quotidien économique Handelsblatt résument l’information avec la même formule : « L’extrême droite française a le vent en poupe et Hollande est sanctionné ». Bild conclut que ces élections avaient valeur de test pour François Hollande aux prises avec un chômage-record et des mauvais résultats économiques.

Même tonalité pour Die Welt qui voit dans ce virage à droite une Sanktion pour le Président. La défiance à l’égard de l’ensemble de la classe politique traditionnelle est mise en relief. Comme le fait remarquer la correspondante de la Frankfurter Allgemeine Zeitung à Paris, dans un article intitulé « Le Front National sans pitié », Même monsieur le maire (en français dans le texte) n’est plus épargné par le ras-le-bol des Français vis-à-vis de leur establishment politique.

C’est un choc, commente la Süddeutsche Zeitung, qui souligne que les grands partis français ont joué le jeu du Front national en minant la confiance de l’électeur à coups de scandales et d’échecs. Pis, déplore le quotidien allemand, UMP et PS n’expriment aucun regret. On peut douter que ce choc apportera quelque guérison à la classe politique française. Ceux qui tiennent à enjoliver la situation pourraient se consoler en se disant qu’au niveau national, les ultras du Front national n’ont obtenu que 7%. Mais cette interprétation est erronée. Marine Le Pen a transformé son parti en une organisation d’une force de frappe redoutable qui méprise le système démocratique mais qui sait s’en servir en même temps. Elle est déjà sur son prochain coup : les élections européennes en mai où elle compte devenir la première force du pays.

Le quotidien Süddeutsche Zeitung titre sur la défaite des socialistes : « Wähler strafen Hollandes Sozialisten ab » (Les électeurs sanctionnent les socialistes), avec une amère défaite pour le parti au gouvernement. Le correspondant du journal à Paris explique que les socialistes et les conservateurs n’ont rien appris. Les deux partis traditionnels ont ébranlé la confiance des électeurs à coups de scandales et de ratages, et ont ainsi fait le jeu de l’extrême droite. Pour autant, ils ne montrent aucun regret et on peut douter que ce choc soit vraiment salutaire pour la classe politique française, analyse Christian Wernicke.

Le quotidien Die Zeit explique que François Hollande a subi une raclée, mais reste modéré sur une victoire du Front national. Le Front national a atteint de bons scores dans certaines régions, mais obtient moins de 5% des voix sur l’ensemble du pays, détaille l’article (ndmg – ???). Pour le Handelsblatt, les électeurs ont donné une leçon à François Hollande. Dans un mauvais contexte économique et avec un fort taux de chômage, le vote a servi de sondage pour le président Hollande. Les conservateurs de l’UMP sont aussi critiqués, après des querelles et des affaires internes, explique le quotidien économique (ndmg – certains médias allemands utilisent le mot « conservateur » pour qualifier la molle et modérée UMP qui se situe en fait à gauche des conservateurs allemands de la CDU et de la CSU).

La presse britannique relève la percée du Front national, dirigé, selon le Financial Times, par la charismatique Marine Le Pen. Un succès attribué par le quotidien économique à la désillusion générale pour les deux principaux partis face au chômage élevé à une croissance en panne.

Le vote de dimanche révèle un mécontentement face au gouvernement le plus impopulaire depuis la naissance des sondages modernes dans les années 50. Une punition douloureuse pour le Président François Hollande, selon The Independent. Les journaux anglais soulignent la perspective d’un remaniement. Mais, relève le Daily Telegraph, l’UMP, impliquée dans une série de scandales de corruption, a échoué à capitaliser sur un vaste rejet de la gauche.

Le Financial Times prévient que le FN espère causer un choc encore plus grand aux élections européennes, en disputant la première place à l’UMP. Le premier tour des élections municipales marque donc la victoire du Front national pour les médias britanniques.

La BBC titre ainsi « France election : National Front makes gains » (Élection en France : le Front National progresse), avant d’expliquer que ce résultat est une grande avancée pour l’extrême droite et l’expression d’une exaspération populaire contre les partis traditionnels de gauche et de droite.

Le Daily Mail annonce une victoire pour l’extrême droite en France alors que les élections locales ont laissé François Hollande humilié. Les socialistes de François Hollande ont connu d’importantes pertes, les électeurs les ont sanctionnés pour la situation économique désastreuse, écrit le quotidien.

Aux Etats-Unis, le Daily Beast évoque une Marine Le Pen en route pour l’Elysée, où Christopher Dickey écrit : Elle a beau être l’héritière d’un parti politique créé par son père et souvent accusé d’être un vestige (ou une relique) du fascisme, Marine Le Pen, âgée de 45 ans, n’est pas Jean-Marie Le Pen. Il y a longtemps qu’elle a abandonné la rhétorique de l’antisémitisme et du racisme à peine déguisé qui ont rendu les partisans de son père tristement célèbres. Au cours des trois dernières années, elle a infatigablement tiré son parti vers le centre tandis qu’un nombre important d’électeurs mécontents basculaient à droite. Résultat : le Front national est aujourd’hui la puissance montante de la politique française, ajoute Christopher Dickey dans le Daily Beast.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2014/03/24/la-percee-du-fn-un-message-populiste-d-exasperation

http://www.lefigaro.fr/international/2014/03/24/01003-20140324ARTFIG00152-la-presse-europeenne-titre-sur-la-punition-infligee-a-hollande.php

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Apres-les-municipales-Marine-Le-Pen-fait-la-une-en-Europe-2014-03-24-1124910

http://www.slate.fr/france/84971/municipales-presse-internationale-marine-le-pen

http://www.courrierinternational.com/article/2014/03/23/apres-les-municipales-marine-le-pen-en-route-pour-l-elysee

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz