FLASH
L’ex président israélien Shimon Peres et décédé à l’âge de 93 ans | Selon le procureur de la République de Nice, 5 projets d’attentats ont été déjoués depuis le 14 juillet sur la Côte d’Azur | Premières estimations : le débat présidentiel a été regardé par plus de 80 millions de personnes | La famille de Shimon Peres a été appelée à l’hôpital | Belle éthique journalistique : BFMTV choisit l’ancienne conseillère de Bill Clinton pour commenter le débat Trump/ Clinton | Bonne nouvelle : les services français de contre-terrorisme indiquent qu’au moins 200 Français ont été tués en Irak et en Syrie | Egypte : le ministre des Affaires étrangères réaffirme que les liens avec Israël sont solides et stables | France, les pieds Nickelés : le chômage a augmenté de 1.4% en août | Deux Cannoises interpellées en Alsace après les deux Niçoises écrouées | Arabie saoudite : Une pétition signée par plus de 14,000 femmes demande la fin du gardiennage obligatoire des femmes par les hommes | #Malmo : une des 4 victimes est morte et elles sont toutes connues de la police, qui pense qu’il s’agissait d’un règlement de comptes entre gangs | Houston, Texas : 7 blessés par balles dans un centre commercial – attaquant appréhendé – motif encore inconnu | A quelques heures du premier débat, Trump est 2% devant Clinton dans le sondage national Blomberg: 43/41 | Tchad : quatre soldats tchadiens ont été tués près de la frontière avec le Niger dans une attaque attribuée à Boko Haram | Terrorisme : durant la nuit, la police a découvert 3 ateliers de fabrication d’armes, des munitions, 4 pistolets, en Judée Samarie |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaïa le 28 mars 2014

REIMS (51). Ils ont été arrêtés quinze jours après l’agression. Deux adolescents de 16 et 17 ans sont soupçonnés d’avoir commis un vol avec violence, dans le quartier Croix-Rouge, le 6 mars dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’un a accosté un passant, en lui demandant une cigarette tandis que l’autre en profitait pour glisser sa main dans la poche du blouson de leur victime, un Rémois de 19 ans. Un passant qui ne s’est pas laissé faire. En représailles, il a essuyé coups de pied et coups de poing. Les deux adolescents sont repartis avec seulement le téléphone portable de leur victime.

Formellement reconnus par la victime et des témoins

L’agression commise en pleine rue et en plein jour n’a pas échappé à plusieurs témoins. Grâce à une enquête de voisinage poussée et divers recoupements, les fonctionnaires de police ont ainsi identifié les auteurs présumés. Ils sont allés les interpeller au domicile de leurs parents respectifs. Formellement reconnus par leur victime et les témoins, les deux adolescents n’ont pourtant jamais cessé de nier tout au long de leurs auditions.

À l’issue, ils ont été déférés devant le magistrat de permanence au parquet de Reims, qui a décidé de les placer sous contrôle judiciaire en attendant le procès.

Ensuite, les policiers ont reconduit le plus jeune à Charleville-Mézières. Placé dans un foyer par la justice, il y a quelques mois, il avait alors rapidement pris la poudre d’escampette.

http://www.lunion.presse.fr/region/deux-ados-agressent-un-passant-pour-son-telephone-ia3b24n322669

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz