FLASH
[20/07/2017] Hebron: un colon arabe vient de tenter de poignarder des soldats israéliens. Il a été abattu  |  [19/07/2017] Le CSA autorise TF1 a coupé l’émission de variété « Journal télévisé » par de la pub – sans réduire votre impôt audiovisuel  |  [18/07/2017] Hébron : Un terroriste palestinien a foncé sur la foule et blessé deux soldats israéliens avant d’être tué par balles  |  Allemagne, Schwerin : de jeunes arabes ont attaqué un homme qui défendait une femme victime de leur harcèlement  |  Israël : la triple alerte d’attaques à la roquette sur Rosh Pina, Tibériade et Safed est probablement fausse  |  [17/07/2017] Dépêche Reuters: Baghdadi est définitivement en vie »  |  Michael Stipe de R.E.M. soutient Radiohead contre les menaces de BDS  |  Allemagne : un homme armé s’est introduit dans une école – il est recherché par la police  |  Etats-Unis : un homme qui faisait des menaces terroristes contre le personnel d’un hôpital a été arrêté  |  Italie : un étranger d’origine guinéenne a attaqué un policier avec un couteau à la gare de Milan  |  [16/07/2017] L’aviation égyptienne a détruit 15 véhicules chargés d’armes qui venaient de Libye par le désert  |  Doris Melton (réfugiée bosniaque, chanteuse de Dream Machine): « les gauchistes, des gens dérangés et en face des personnes de bon sens »  |  Israël : durant la nuit, un colon terroriste arabe armé a été abattu par l’armée en Judée  |  [15/07/2017] Paris : le préfet de police cède aux pressions et interdit le concert de Héritier Watanabe à l’Olympia  |  Paris : violente manifestation de la diaspora congolaise contre la venue du chanteur Héritier Watanabé à l’Olympia  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 28 mars 2014

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (51). Poursuivi pour cambriolages, tentatives de cambriolage et recel, un Châlonnais a écopé d’une peine plancher de quatre ans de prison, dont 30 mois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve, hier, au tribunal correctionnel de Châlons. Jonnhy Krahenbuhl, un ferrailleur de 22 ans, avait été présenté devant cette même juridiction le 16 janvier dans le cadre d’une comparution immédiate, mais avait sollicité un renvoi pour préparer sa défense. Il avait été placé en détention provisoire dans l’attente de son jugement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il lui était reproché d’avoir participé à un raid nocturne, le 29 août dernier, au cours duquel plusieurs commerces avaient été cambriolés. D’abord à Givry-en-Argonne où une pharmacie avait été la cible de deux hommes encagoulés et vêtus de sombre, circulant à bord d’un 4×4 de couleur blanche. Le pharmacien de garde, qui dormait au fond de l’officine, avait été réveillé par le bruit, provoquant leur fuite. Puis à Sermaize-les-Bains où quelques bouteilles d’alcool avaient été dérobées au Proxy marché. Là aussi, les locataires vivant au-dessus de la supérette avaient aperçu le même véhicule et l’un des malfrats. Enfin, à Sarry, deux personnes portant une cagoule et circulant à bord d’un 4×4 blanc avaient été observées dans leur basse besogne par un témoin, alors qu’ils s’affairaient à cambrioler un fleuriste, puis une pizzeria.

En entendant les sirènes de police, le duo avait ensuite pris la fuite, avant que les hommes de la brigade anticriminalité (Bac) ne le stoppent au moyen d’une herse, l’obligeant à abandonner le véhicule dans un champ. Un véhicule Toyota Rave 4, volé à Reims, au mois de juillet, à bord duquel avaient été retrouvés une caisse enregistreuse, un présentoir à peluches, une mallette de fleuriste provenant des vols ainsi qu’un sac à dos contenant des talkies-walkies encore allumés, des clés à molette, un barillet cassé, un couteau de cuisine et une paire de gants.

Plusieurs échantillons ADN

Plusieurs échantillons ADN y avaient alors été prélevés, dont l’un correspondait à celui de Johnny Krahenbuhl.

Pourtant, s’il a reconnu être le propriétaire du sac à dos et de son contenu, le jeune homme n’a cessé de nier son implication dans cette série de cambriolages. Aussi, remettant en cause la preuve de l’ADN dans la mesure où d’autres profils génétiques, dont celui d’une femme, avaient également été isolés dans les gants, son avocat, Me Amoura, a-t-il plaidé la relaxe. Son client devrait désormais interjeter appel.

http://www.lunion.presse.fr/region/le-cambrioleur-ecope-de-dix-huit-mois-de-prison-ferme-ia18b0n322992

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz