FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 28 mars 2014

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (51). Poursuivi pour cambriolages, tentatives de cambriolage et recel, un Châlonnais a écopé d’une peine plancher de quatre ans de prison, dont 30 mois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve, hier, au tribunal correctionnel de Châlons. Jonnhy Krahenbuhl, un ferrailleur de 22 ans, avait été présenté devant cette même juridiction le 16 janvier dans le cadre d’une comparution immédiate, mais avait sollicité un renvoi pour préparer sa défense. Il avait été placé en détention provisoire dans l’attente de son jugement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il lui était reproché d’avoir participé à un raid nocturne, le 29 août dernier, au cours duquel plusieurs commerces avaient été cambriolés. D’abord à Givry-en-Argonne où une pharmacie avait été la cible de deux hommes encagoulés et vêtus de sombre, circulant à bord d’un 4×4 de couleur blanche. Le pharmacien de garde, qui dormait au fond de l’officine, avait été réveillé par le bruit, provoquant leur fuite. Puis à Sermaize-les-Bains où quelques bouteilles d’alcool avaient été dérobées au Proxy marché. Là aussi, les locataires vivant au-dessus de la supérette avaient aperçu le même véhicule et l’un des malfrats. Enfin, à Sarry, deux personnes portant une cagoule et circulant à bord d’un 4×4 blanc avaient été observées dans leur basse besogne par un témoin, alors qu’ils s’affairaient à cambrioler un fleuriste, puis une pizzeria.

En entendant les sirènes de police, le duo avait ensuite pris la fuite, avant que les hommes de la brigade anticriminalité (Bac) ne le stoppent au moyen d’une herse, l’obligeant à abandonner le véhicule dans un champ. Un véhicule Toyota Rave 4, volé à Reims, au mois de juillet, à bord duquel avaient été retrouvés une caisse enregistreuse, un présentoir à peluches, une mallette de fleuriste provenant des vols ainsi qu’un sac à dos contenant des talkies-walkies encore allumés, des clés à molette, un barillet cassé, un couteau de cuisine et une paire de gants.

Plusieurs échantillons ADN

Plusieurs échantillons ADN y avaient alors été prélevés, dont l’un correspondait à celui de Johnny Krahenbuhl.

Pourtant, s’il a reconnu être le propriétaire du sac à dos et de son contenu, le jeune homme n’a cessé de nier son implication dans cette série de cambriolages. Aussi, remettant en cause la preuve de l’ADN dans la mesure où d’autres profils génétiques, dont celui d’une femme, avaient également été isolés dans les gants, son avocat, Me Amoura, a-t-il plaidé la relaxe. Son client devrait désormais interjeter appel.

http://www.lunion.presse.fr/region/le-cambrioleur-ecope-de-dix-huit-mois-de-prison-ferme-ia18b0n322992

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz