FLASH
Budapest : Explosion d’un bombe, il y aurai plusieurs victimes | Le New York Times soutient officiellement Hillary Clinton – encore un média neutre ! | New York : en marge de l’AG de l’ONU, Netanyahou rencontrera Clinton et Trump dimanche – séparément | Un terroriste palestinien condamné à 9 ans de prison par Israël pour avoir poignardé et blessé 2 Israéliens | Terrorisme : une jeune femme de 22 ans soupçonnée de préparer un attentat a été arrêtée à #Molenbeek | Terrorisme : La sœur de Fabien Clain, « voix » de Daesh, a été mise en examen et placée sous mandat de dépôt | Pantin (93) : La famille de la femme voilée abattue est liée au grand banditisme | La police de Burlington, Washington dit que rien ne démontre encore que la tuerie du centre commercial est un acte de terrorisme islamique | Une dizaine d’armes de poing ont été volées par 3 personnes, dont 1 militaire, à la base militaire d’Istres | Etats Unis : un homme tue 5 personnes dans un centre commercial de Burlington, Washington – recherches en cours | F. Hollande : « la France ne sera pas un pays où l’on trouve des campements » – donc on trouvera des campements | Ted Cruz annonce qu’il va voter pour Donald Trump | A 2 jours du premier débat, Clinton est en tête dans tous les Etats dont elle a besoin pour gagner | 1 954 mineurs ont été signalés pour leur radicalisation islamiste, soit + 121% depuis janvier | Yahoo! confirme le piratage de 500 millions de comptes |
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 mars 2014
copenhagen-zoo-kills-four-lions-01_78064_990x742
Digère bien la girafe : tu es le suivant sur la liste

Après la girafe Marius, euthanasiée parce que les responsables du zoo de Copenhague accordent plus d’importance au confort des animaux qu’à leur vie, et malgré les nombreuses condamnations internationales et les demandes d’adoption du girafon pour lui éviter la mort, les bouchers du zoo de Copenhague ont remis ça.

Cette fois, ils s’en sont pris à quatre lions afin « d’améliorer le programme de reproduction », explique leur site internet.

La semaine passée, le zoo de Copenhague a tué un lion mâle de 16 ans, une lionne de 14 ans, et deux jeunes lions, afin de faire de la place pour un lion arrivé du zoo de Givskud, au Danemark.

« Le changement parmi le groupe des lions doit être conduit maintenant car le zoo de Copenhague a deux jeunes femelles nées en 2012, et il est idéal de les utiliser pour une nouvelle portée et de leur trouver un mâle satisfaisant, » a expliqué le zoo sur son site internet.

« Si le zoo n’avait pas fait ce changement maintenant, nous aurions risqué que le vieux mâle s’accouple avec les deux femelles – qui sont nées de lui – et fait naître des consanguins, » explique le communiqué, qui n’explique pas pourquoi il a refusé de donner les lions aux organisations qui se sont proposé de les reprendre plutôt que de les tuer.

La nouvelle information a rapidement fait le tour de la toile dans le monde anglophone, et vendredi, plus de 10 000 sites et messages de gens dégoûtés et choqués étaient publiés, y compris le très institutionnel National Geographic.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’association américaine des zoos et aquariums (AZA) n’a pas souhaité apporter de commentaire sur cette nouvelle euthanasie, mais elle avait expliqué, en février dernier, que « des incidents de ce genre ne se produisent pas dans les zoo et aquariums accrédités par l’AZA, et ce pour plusieurs raisons. » La raison est que les zoos affiliés à l’AZA gèrent leurs programmes de reproduction et d’échange entre zoos avec beaucoup de précaution et d’anticipation, une chose que la direction du zoo de Copenhague ne semble pas être capable de mettre en pratique.

Le scénario est une répétition exacte de l’euthanasie de la girafe : une direction du zoo psycho-rigide, sourde aux demandes de ceux qui se sont proposés de recueillir les animaux condamnés, indifférente aux condamnations d’un public scandalisé, alors que leur métier consiste précisément à éduquer, rapprocher et faire apprécier les animaux à ce public méprisé.

Et avec tout ça, le Danemark interdit l’abattage casher parce qu’il trouve cela cruel…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz