FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 30 mars 2014

Le candidat écologiste Éric Piolle, arrivé en tête du premier tour des municipales à Grenoble, a été frappé dans la rue vendredi soir par un homme qui l’a fait chuter à terre. Samedi après-midi, le candidat a tenu à rassurer sur son état de santé : «Merci pour vos messages. Mon collaborateur et moi allons bien. Plus motivé que jamais. Serein. En avant», a-t-il écrit dans un sms.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans un tweet posté samedi matin, la ministre EELV de l’Égalité des territoires et du LogementCécile Duflot s’est dite «bouleversée et scandalisée» par cette agression.

Dans un communiqué, la secrétaire nationale d’Europe Écologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse écrit que son mouvement «condamne fermement cette agression» et «attend une enquête exemplaire». «Cet acte inadmissible et gravissime n’atteindra pas notre détermination», ajoute-t-elle.

Eric Piolle était seul à vélo rue de Stalingrad à Grenoble vendredi vers 22h50 quand une camionnette blanche à ralenti à sa hauteur. Le passager de la camionnette lui a alors asséné un coup de pied, le faisant chuter à terre. Il n’a pas été blessé dans l’altercation. Un passant a été témoin de la scène. Eric Piolle a déposé plainte au commissariat.

Dans un communiqué, le socialiste Jérôme Safar, arrivé en seconde position lors du premier tour, a qualifié cette agression d’«inacceptable» et appelé «à ce que cette campagne se déroule dans la dignité et le respect des personnes.» De son côté, le député-maire PS de Grenoble Michel Destot a condamné «avec la plus grande fermeté l’agression lâche» dont a été victime Eric Piolle.

Arrivé en tête du premier tour, Éric Piolle (29,41%), qui mène une liste d’union avec le Parti de gauche, avait appelé le candidat socialiste et adjoint au maire sortant Jérôme Safar (25,31%) à le rejoindre, ce que ce dernier a refusé.

Le second tour des municipales à Grenoble doit donner lieu dimanche à une quadrangulaire entre les listes Piolle, Safar et celles de l’UMP et du Front national.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/grenoble-le-candidat-ecologiste-eric-piolle-frappe-dans-la-rue-29-03-2014-3720575.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz