Derniers articles

Laurent Fabius - Mohamed Morsi,

Après les Saoudiens, les Émirats arabes unis déclarent les...

url

Antisémitisme d’Etat : La Tunisie interdit à des touristes...

10 mars 2014 Commentaires (26) Jean-Patrick Grumberg Axe du mal, Terrorisme

Le vol Malaysian Airlines n’a peut-être pas disparu: des téléphones portables de passagers sonnent

imgres

« Ce que fait un téléphone quand il est éteint dépend du réseau. 99.999% des réseaux sont réglés pour ne pas faire sonner un numéro si le téléphone est éteint. Ce n’est pas une obligation, ils pourraient sonner, mais c’est le choix qu’ils ont fait. Si un téléphone portable sonne, c’est qu’il est connecté à un réseau » – GK, ingénieur hardware informatique et réseau.

Le mystère autour de la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines s’épaissit, et ce pour deux raisons.

La première anomalie : si des téléphones sonnent, ils sont sur un réseau.

Les médias chinois rapportent que plusieurs téléphones mobiles de passagers ont « accroché le réseau » quand leurs proches ont tenté de les appeler, mais que personne n’a décroché.

Une femme a fait sonner en direct à la TV le téléphone de sa sœur, l’un des 239 passagers. « Ce matin, vers 11h40, j’ai appelé le numéro de mon frère ainé deux fois, et j’ai eu deux fois la sonnerie, » a déclaré Bian Liangwei, la sœur de l’un des passagers. A 14 heures, Bian a encore appelé, et le téléphone a encore sonné.

Un habitant de Beijing a également appelé son frère disparu avec l’avion, et il a indiqué à la compagnie aérienne que le téléphone a sonné trois fois avant qu’il semble raccrocher, d’après le Shanghai Daily. Selon le journal, le frère a appelé le numéro en présence de journalistes avant d’informer la compagnie.

Le Strait Times a relevé que de nombreux membres des personnes disparues ont indiqué au directeur commerciale de Malaysian Airlines Hugh Dunleavy que les téléphones des passagers sonnaient mais que personne ne répond.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dunleavy a répondu que MAS (Malaysian Airlines) a également appelé les téléphones des membres de l’équipage, qu’ils sonnaient également, et qu’ils ont donné les numéros aux enquêteurs chinois.

En conclusion, si l’avion a explosé, ou a sombré en mer, les téléphones ne seraient pas connectés au réseau, et ils ne sonneraient pas. Comme l’on sait que l’avion a disparu au dessus de l’océan, il n’est pas possible que des téléphones soient tombés sur le sol.

La seconde anomalie : si un téléphone sonne, il est facile et rapide de le localiser.

Selon China.org.cn, 19 familles ont signé une déclaration commune disant que les téléphones portables de leurs proches sonnent, mais que l’appel raccroche. Elles ont donc demandé à Malaysia Airlines qu’ils révèlent toutes les informations qu’ils pourraient cacher, et demandent une explication pour les connexions téléphoniques. Elles ont également protesté au fait que Malaysina Airlines ne répond pas aussi rapidement qu’ils devraient. Cela fait en réalité deux jours que des membres des familles réclament que l’on tente de localiser les téléphones des passagers, sans que les autorités ne répondent à ces demandes.

D’ailleurs, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Beijing, le porte parole de MAS, Ignatius Ong, a déclaré que les numéros qui ont été transmis à la compagnie à Kuala Lumpur ne répondent pas.

« J’ai moi-même appelé les numéros cinq fois pendant que le centre de commande les appelait aussi, et nous n’avons eu aucune sonnerie, » a déclaré Ong.

« Si je peux joindre le téléphone, la police peut localiser sa position, et il y a une chance qu’il soit encore en vie, » a déclaré la sœur d’un passager après avoir donné le numéro à Malaysia Airlines et à la police chinoise.

Des familles très en colère ont lancé des bouteilles d’eau au porte parole de MAS et ont menacé devant l’ambassade de Malaisie en Chine si la compagnie ne « révèle pas la vérité ».

En conclusion, lorsque les familles appellent les téléphones portables de passagers – devant les journalistes – ils sonnent, mais lorsque la compagnie aérienne le fait, ils ne sonnent plus. C’est une situation très angoissante, d’autant que les systèmes GPS permettent de localiser l’antenne qui a connecté les appels. Et d’autant plus encore que si Malaysian Airlines, une fois avoir reçu les numéros de téléphones, appellent un grand nombre de fois, les batteries seront totalement déchargées, et la localisation des téléphones…impossible.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

26 Responses to Le vol Malaysian Airlines n’a peut-être pas disparu: des téléphones portables de passagers sonnent

  1. allah babar dit :

    quel idée de passer par une compagnie aérienne islamique

  2. Mojo dit :

    Erreur:
    « …GPS permettent de localiser l’antenne qui a connecté les appels »: Si il est possible de localiser un téléphone via des antennes relais, cela n’a rien a voir avec le GPS.
    Il ‘agit d’une simple triangulation a partir de coordonnées que l’on connait (celles des antennes relais). Le GPS n’a rien à voir la dedans…

    • Eli LAIK dit :

      Ok pour la triangulation, lorsqu’un GSM accroche une BTS, on sait que le GSM est dans sa zone.
      Par contre, les smartphones et Iphones ont une particularité, ils sont équipés d’une balise GPS.
      Donc on peut suivre à la trace un smartphone pour peu que son propriétaire ait accepté le suivi. C’est le même fonctionnement que pour une voiture, lorsque le système est activé, on peut la retrouver en cas de vol.

      • Mojo dit :

        Tout a fait exact, mais la phrase « …GPS permettent de localiser l’antenne qui a connecté les appels » fait bien référence a la localisation des antennes et non a la localisation via la puce GPS de smartphones… Deux choses bien différentes. donc, et une belle erreur dans l’article.

  3. ALPHA ... OMEGA . dit :

    L’étrangeté de cette disparition mystérieuse , celle du 777 de la Malaysia Airlines au-dessus de la mer de Chine me fait penser à  » Vol 714 pour Sidney  » de Hergé . C’est l’histoire d’un jet détourné au dessus de l’océan et dirigé sur une île perdue .
    Si pour les passagers et leur famille , ça pouvait être cela …

  4. Armello dit :

    Moi, ça me fait plutôt penser aux phénomènes du triangle des Bermudes !

  5. jeanlg75 dit :

    Je serai responsable de la compagnie aérienne, j’évoquerai la responsabilité d’un OVNI. Aucune indemnités à payer car pas prévus dans les textes !

  6. Bernard dit :

    Bonsoir. Si l’avion à été détourné quel jack pot pour la libération des passagers enfin je veux dire des otages

  7. buzz dit :

    Vous ne trouvez pas que c’est un peu gros ? Un 777 ne se cache pas comme ça .
    Il doit y avoir une explication technique au fait que les GSM donnent l’impression de recevoir l’appel .

  8. Chinook North Wrecker dit :

    Pourquoi le mainstream français ne fait-il pas état de ces faits ??????

  9. Camille dit :

    Ne peuvent-ils pas géolocaliser les téléphones dans ce cas la ??

  10. Youssef dit :

    N’a t on pas mis plusieurs semaines pour retrouver le vol RIO-PARIS ?

  11. Douce France? dit :

    Et si tout simplement l’avion avait été détourné par ou en Iran et qu’il ne faut pas trop que ça se sache (business oblige)?

    • ALPHA ... OMEGA . dit :

      Douce France ,

      impossible . Il aurait été repéré comme avion non identifié par les radars des pays traversés ( Thaïlande , Inde , Pakistan , et Afghanistan ) . Et un vol sous zone détectable par les radars ( vol en rase-mottes ) n’est pas pensable pour un avion de ligne sur une distance de plusieurs milliers de kms .

  12. Chinook North Wrecker dit :

    http://www.lefigaro.fr/international/2014/03/09/01003-20140309ARTFIG00058-la-malaisie-examine-l-hypothese-terroriste-pour-le-boeing-disparu.php?pagination=1#nbcomments
    « •Au moins deux passagers ont embarqué avec des passeports volés. Un Iranien aurait acheté leurs billets. »
    « OrLe New York Times affirme lundi que selon les autorités thaïlandaises, les billets d’avion des faux passagers auraient été achetés par un intermédiaire iranien, connu sous le nom de M. Ali, via un numéro de téléphone iranien. L’homme tenait un restaurant à Pattaya, maisil serait depuis rentré en Iran. Une fois la réservation réalisée, un autre Iranien, «Asay», aurait payé ces billets d’avion en liquide. Il a été interrogé par les enquêteurs ce lundi. »
    ah ah…..

  13. chesco dit :

    Dans le contexte de votre article s’impose un scénario catastrophe inédit :L’avion disparaît des radars (techniquement les brouillages existent) En fait il fait demi tour pour retourner en MALAISIE , centre d’un « Islam Rigoureux » (ce que l’on ne souligne jamais dans les media)!
    Chaque passager, à part équipage et peut-être quatre complices que les Autorités de Malaisie ne dévoilent pas en parlant de 4 passe port volés devient otage monnayable.
    Et pire !!! l’avion peut maintenant servir pour une opération « 11 septembre » sans que la Malaisie puisse être accusée de quoique ce soit puisque le dit avion …. a disparu

    • cest ainsi dit :

      euuuh je connais bien la region, et la malaisie etant un etat fédérale, certains etats sont plus rigoureux que d ‘autre, de plus votre theorie ne tiens pas, un avion de cette taille ne pourrais atterir que sur 3 aeroport, en malaisie, kuala lumpur, penang et ipoh, trois regions ou les malays musulmans ne sont pas en majorite ce sont les chinois non musulmans qui dominent

    • ALPHA ... OMEGA . dit :

      @ chesco ,

      cette hypothèse d’un demi tour de ce 777 pour venir se poser en catimini quelque part en Malaisie est possible . Vol en rase-mottes ou plutôt ras la mer , pour arriver sur la côte est du pays ou existent plusieurs aéroports capables de recevoir ce Boieng de grandes dimensions . Et pour les riverains , quoique de plus normal de voir s’approcher un avion en phase d’atterrissage …..

  14. Annika dit :

    Ils ont parle du coup de ces telephones qui sonnent ce matin sur Fox News… JPG est toujours a la page !
    Toujours est-il que les specialistes sur Fox News affirment que c’est normal, car il y a un decalage sur les sonneries, ce qui ne veut aucunement dire que les passagers seraient sur une ile deserte dans le triangle des Bermudes – ou sur la planete Mars. Ils sont vraisemblablement a 20 mille lieus sous les mers. RIP and God Bless.

Pour rédiger un commentaire connectez-vous (l'abonnement à la Newsletter est différent des commentaires), ou inscrivez-vous et soutenez Dreuz Info pour 7 euros par mois