FLASH
Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  |  France Isère : attaque au couteau dans 1 hôtel et 1 Mc Donald’s: 4 blessés dont 1 grave. Suspect arrêté  |  Israël attentat terroriste : comme à Berlin et Nice, un Palestinien a lancé sa voiture sur les piétons – 1 mort  |  Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  |  Il y a quelques instants, un islamiste armé d’un couteau a tenté de poignarder un soldat de Tsahal à Tulkarem. Assaillant abattu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 avril 2014
pc-140408-pakistan-baby-830a_6d8b78182550f014bf9f30f28a8d76b2.nbcnews-ux-800-600
Un officier de justice du tribunal prend les empreintes digitale du bébé

Nous avions été les premiers à en parler : le 4 avril, Moosa Khan, un bébé pakistanais de neuf mois, avait été jeté en prison après avoir été accusé de tentative de meurtre contre une patrouille de police (lire notre article). L’info avait été reprise par les grands médias .

Nous venons d’apprendre que le bébé Moosa a disparu, son grand père a décidé de le cacher, face aux pressions immenses, a-t-il déclaré, dont il est l’objet.

Moosa a été libéré sous caution, et il doit se présenter au tribunal le 12 avril prochain pour répondre de tentative de meurtre contre une patrouille de police, mais Muhammad Yasin, son grand père, dit qu’il n’est pas sûr de le présenter au tribunal.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Il y a d’énormes pressions contre moi de tous les cotés », a déclaré Yasin.

La famille ont donc décidé de cacher le bébé, de peur d’avoir à affronter une justice « dysfonctionnelle ».

« La police est vindicative. Maintenant, ils essaient de régler la question pour des raisons personnelles, c’est pourquoi j’ai envoyé mon fils et son bébé à Faisalabad [une ville du centre du Pakistan] pour le protéger, » a déclaré Muhammad Yasin à Reuters.

Lors de sa comparution, le bébé Moosa hurlait de peur lorsque ses empreintes digitales furent prises par un officiel de justice.

« Il ne sait même pas encore comment tenir son biberon correctement, comment peut-il jeter des pierres à une patrouille de policiers ? » a déclaré Yasin devant la cour, jeudi dernier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz