FLASH
[23/03/2017] Philippe Douste-Blazy, ancien ministre de Chirac, cofondateur de l’UMP soutient Macron : c’était bien un UMPS, ou un PS caché  |  Scotland Yard a arrêté une musulmane de 39 ans à Londres Est qui préparait un attentat  |  Là il a raison ! Benoît Hamon dénonce le ralliement « pas acceptable » de Le Drian à Macron  |  Les alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs américains ont été commis par un jeune israélo-américain – motif inconnu  |  Corse : 25 cocktails Molotov ont été lancés cette nuit contre la sous-préfecture de Corte sans faire de blessé  |  Non confirmé : un attentat terroriste aurait été évité ce matin à Anvers  |  Un Français a été enlevé par des musulmans au Tchad  |  « Si l’Islam est une religion de paix, pourquoi dois-je me déplacer partout avec des gardes armés ? » Ayaan Hirsi Ali  |  Sur la page Facebook d’Al Jazeera les arabes ont « réagi avec joie à l’attentat de Londres »  |  Sinaï égyptien : 15 terroristes tués, 7 arrêtés. 500 kg de TNT et des bombes artisanales saisis  |  Blocus ? Non, propagande. 10 ambulances ont transporté des malades de Gaza se faire soigner en Israël hier  |  L’ex député russe Denis Voronenkov qui a fui en Ukraine a été tué dans une rue de Kiev. Tueur appréhendé  |  Guignol : « Le niveau de la menace terroriste extrêmement élevée » – Cazeneuve, qui voulait lever l’état d’urgence il y a 8 jours  |  Blocus de Gaza ? Non, propagande. Le 22 mars, 692 personnes ont été autorisés à entrer en Israël depuis Gaza  |  L’Autriche décide l’interdiction formelle à Erdogan de faire campagne sur son sol  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 juillet 2014

Map-Israël-2

Michel Garroté, réd en chef  —  Je l’ai très souvent écrit (le présent texte a été publié le 30 janvier 2014), je le ré-écris et le republie maintenant : aucun pays au monde n’est autant menacé sur ses propres frontières qu’Israël. Aujourd’hui, 4 juillet 2014, une fois de plus, nos médias parlent d’une intervention israélienne à Gaza. Il se trouve que l’Etat hébreu est en effet directement menacé, à ses portes, par les éléments contrôlés et non contrôlés de la bande de Gaza, de Judée, de Samarie, du Liban, de Syrie, du Sinaï et de Jordanie. Deux fois plus petit que la Suisse, l’Etat d’Israël, de la taille de la Picardie, avec, par endroits, quinze kilomètres de distance seulement entre la Judée-Samarie et la Méditerranée, Israël donc, a failli âtre rayer de la carte à plusieurs reprises entre 1948 et 2014.

Si le peuple juif israélien n’a pas été exterminé, ce n’est pas seulement en raison de sa supériorité technologique sur ses voisins ; ce n’est pas uniquement parce que le soldat israélien est mieux formé que n’importe quel soldat arabo-musulman. Si le peuple juif israélien n’a pas été exterminé, c’est aussi parce que depuis 1948, tous les dirigeants israéliens sans exception, ont toujours pris très au sérieux la moindre menace verbale d’extermination.

Avant la Shoah, la plupart des Juifs croyaient qu’une menace verbale ne constitue pas automatiquement un risque d’extermination. Mais depuis la Shoah, les dirigeants de l’Etat d’Israël, son armée, son peuple, prennent au sérieux les menaces verbales d’extermination.

Certes, certains Juifs, en diaspora et en Israël, ne veulent pas comprendre cela. Mais l’Etat d’Israël, son armée, son peuple l’ont parfaitement compris. Ils ont aussi compris que la gauche américaine et l’Europe, eux non plus, ne veulent pas comprendre cela. Ils ont compris que le peuple juif israélien et les non-juifs israéliens ne peuvent compter que sur eux-mêmes.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz