Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 octobre 2014

J’apprends par nos amis de Union Républicaine que la vidéo qui révélait que la catastrophe de Fréjus de 1959, qui a coûte la vie à 400 personnes, n’était pas un accident mais un attentat du FLN, a « disparu ».

C’est assez pour ressortir une copie de mes archives et republier cet article…

url

L’info est passée sur Arte, presque inaperçue, lors d’un reportage. C’est cette vidéo qui a été retirée par Arte :

Voici ce qui a été censuré :

 

Presque inaperçu mais pas totalement :

La rupture du barrage de Malpasset, le drame de Fréjus, en 1959, qui a fait plus de quatre cents morts et a emporté une partie de la ville, n’est pas le fait d’une rupture accidentelle du barrage, mais d’un attentat des musulmans FLN.

La version officielle de l’accident, établie en France en 1971 par le Conseil d’Etat, semble être de la même veine que la version officielle de « l’accident » d’AZF à Toulouse (et de la même origine).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon un documentaire de la chaîne allemande WDR, les services secrets d’Allemagne de l’Ouest et la Stasi savaient : l’attentat a été perpétré par des terroristes algériens du FLN. Des documents prouvent même que l’agent allemand Richard Christmann avait prévenu ses supérieurs du lieu et de la date de l’attentat, et qu’ils n’ont pas prévenu les français.

Ceux de ma génération se souviennent du drame, et du traumatisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

http://www.lepoint.fr/

 

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz