FLASH
2 tests du sentiment des peuples vis à vis de l’Europe aujourd’hui : référendum italien, présidentielle autrichienne  |  L’incendie d’Oakland, lors d’une soirée dans un entrepôt pourrait faire 40 morts – cause inconnue mais ce quartier est très violent  |  La banque centrale d’Arabie saoudite annonce être bloquée par un virus venu d’Iran  |  L’ancien président de France Télévisions Rémy Pflimlin qui a masqué la vérité de l’affaire al Dura, est mort à l’âge de 62 ans d’un cancer  |  L’homme qui a pris 7 otages lors d’un cambriolage bd Massena à Paris a échappé à la police, et il est armé  |  Des hackers ont dérobé 2 milliards de roubles de la banque centrale de Russie  |  Le monde du deux-roues et de la moto perd une figure qui s’en va à la retraite : François Hollande  |  Merkel au bord de la crise de nerf : la moitié des Allemands réclament un référendum sur un possible GERXIT  |  Le Sénat américain a voté un renforcement des sanctions contre l’Iran – un sénateur a voté contre : Bernie Sanders  |  François Hollande renonce à se représenter à la présidentielle – il aura au moins pris une bonne décision en 5 ans  |  France: la police intercepte un avion avec 100 millions d’euros de Cocaine venant de Colombie à bord  |  A l’ONU, la France vient de voter que le Mont du Temple est un lieu saint pour les seuls musulmans  |  Près de 370 combattants de l’Etat islamique arrêtés en Turquie en novembre, rapporte l’agence officielle turque  |  Plus bas historique : 5% des Américains ont confiance dans les médias, sauf Fox News: 28% lui font confiance  |  Scandaleux : le Parlement européen illustre un débat sur le fascisme par une photo de Marine Le Pen  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 octobre 2015
Ixia
Ixia s’obstine à vouloir passer du mauvais coté

Il y a cinq ans, mon chien est mort. Il avait 17 ans. Mort d’un cancer. Il était né dans mon salon. En son souvenir, voici une histoire que j’avais écrite deux ans auparavant.

—————-

Selon Wikipedia, le chien Rantanplan est la plus grande erreur que la nature a jamais commise.

Et bien j’en connais une autre, d’erreur de la nature : c’est mon chien Ixia.

Ceux qui ont eu des chiens savent qu’à un degré ou un autre, le chien est un animal intelligent, qui nous comprend plutôt bien. J’ai eu des chiens toute ma vie. J’ai l’expérience de chiens intelligents, même très intelligents. Je n’avais jamais vu, à part dans Lucky Luke, un chien bête. Enfin… jusqu’à ce qu’Ixia entre dans ma vie…

Ixia a 15 ans. C’est un mélange de Caniche nain et de je ne sais quoi, car j’ai sauvé sa mère qui errait au milieu d’une voie rapide et elle attendait des bébés. Ixia est né dans mon salon, avec ses 3 frères et soeurs, en 1994.

Je crois que ce chien a changé mon caractère.

Il fait tellement de gaffes dans une journée, je n’arrive plus à rester sérieux quand il est avec moi. Et il est toujours avec moi.

Il est bête… mais bête !

Normalement, un chien, quand on lui ouvre la porte de la voiture pour qu’il monte, il monte. Pas Ixia. Au bout de 15 ans, quand j’ouvre la porte de la voiture pour qu’il monte… il bouge pas. Il attend. « Ixia, t’attend quoi pour monter ? Monte ! » lui dis-je. Il bouge pas. Et il n’est pas sourd. Enfin, avant il n’était pas sourd. Il faut que je lui répète quatre fois de monter.

« Depuis le temps que tu montes dans la voiture, t’as pas encore compris que lorsque j’ouvre la porte, c’est pour que tu montes ?! Monte ! » Mais comme il est bête, il ne comprends pas ce que je lui dit. Alors je joins le geste à la parole. Ixia !! Monte dans la voiture ! Et je fais des grands gestes avec le bras. A la cinquième fois, il monte. Qu’est ce qui lui passe par la tête ? Il doit se demander qui est ce type qui crie après lui en faisant des grands gestes, et il monte dans la voiture pour s’en écarter.

Je lui ai acheté une laisse avec un enrouleur. Évidemment, il passe toujours du mauvais coté des poteaux. Alors il est coincé. Je m’arrête, je reviens le chercher, tout en tirant légèrement sur la laisse pour tenter de lui faire comprendre qu’il peut passer de l’autre coté. Vous croyez qu’il comprend et qu’il va, comme tout chien normal, faire marche arrière et passer de l’autre coté du poteau ? Non !! Il s’obstine ! Il tire comme un malade sur sa laisse, avec la tête coincée contre le poteau, jusqu’à temps que j’arrive, et que je le libère, ou que je passe de l’autre coté avec lui.

Mais il y a pire.

Quand on se promène dans un coin où il y a du monde, et que sa laisse est déroulée entièrement, on est à 5/6 mètres l’un de l’autre. Il a toujours le nez par terre en train de reniffler je sais pas quoi. Il doit certainement faire une enquête. Bref. Quand il lève la tête pour me chercher, et qu’il me trouve pas, il part dans tous les sens. Il n’a pas encore compris que je suis à l’autre bout de la laisse ?!

Des fois, je le laisse descendre seul dans la rue pour faire un petit pipi, car la porte de l’immeuble est toujours ouverte. Il aime bien descendre tout seul. Alors il descend quelques marches, et il s’arrête pour regarder par la cage d’escalier. Il peut rester comme ça pendant une minute. Qu’est ce que tu regardes Ixia, il n’y a personne, dans l’escalier ! Descend déjà ! Non. Il reste là…IL OBSERVE. Et puis d’un coup, il démarre en trombe. Il descend un étage, et là… IL S’ARRETE ENCORE ! Re pause d’observation. Il s’arrête facilement trois fois avant d’être dans la rue. Qu’est ce qui lui passe par la tête ?

Hier, on est allé ensemble rejoindre des copains (mes copains, pas les siens) au café, et j’ai demandé un bol d’eau pour lui. Il avait soif. La serveuse pause le bol d’eau au sol (une grosse boite en alu) à coté de moi. Quelques minutes passent, et je regarde s’il a bu. Il n’a pas bu. Vous savez pourquoi ? En allant boire, il a enroulé la laisse autour de ma chaise et il s’est coincé ! Je le décoince, il va boire, et je retourne à la conversation. Machinalement, je me tourne vers lui quelques minutes plus tard, et qu’est ce que je vois ? Mon Ixia le cul dans l’eau en train de tirer sur sa laisse ! Je ne sais pas ce qu’il avait fait, il s’était recoincé sous la table, et pour s’en sortir, il tirait sur la laisse de tout son corps… avec les fesses dans l’eau. Pauvre Ixia.

Dans la rue, il ne sait pas marcher avec nous. Si je déroule la laisse, et que par chance il n’y a pas de poteau pour passer du mauvais coté, il reste près de nous, et il se cogne dans nos jambes. Ou il se prend dans les pattes des gens. Combien de fois je suis obligé de tourner autour des gens pour les libérer de la laisse à enrouleur. Alors je tiens Ixia avec la laisse courte. C’est dommage.

Vous allez dire, je pourrais lui enlever sa laisse. Ben non je ne peux pas. Parce que si je lui enlève la laisse, il me perd. Comme il a toujours le nez par terre à renifler je sais pas quoi – ou à faire une enquête, il me perd des yeux. Et quand il relève la tête, vous croyez qu’il va me chercher devant lui ? Ben non. Pour lui, ce n’est pas clair. La plupart du temps, il pars dans l’autre sens ! Alors bien sûr, il me perd. Je le tiens en laisse uniquement pour ne pas qu’il se perde. C’est grave non ?

Il y a un truc qui m’éclate, c’est quand ma femme l’appelle. Elle n’a pas beaucoup l’habitude des chiens, donc pour elle, quand on appelle un chien, il vient. Oui sauf que mon Ixia, quand on l’appelle, il ne comprend pas ce qu’on lui veut. Alors il lève la tête et ne bouge pas. Il faut l’appeler plusieurs fois, et faire de grands gestes, pour qu’il approche. Ma femme, quand elle perd patience, elle l’appelle Einstein ! Vient ici Einstein elle dit. Pauvre chien. Elle est méchante de l’appeler Einstein.

Un jour, on était dans un hôtel en France dans le massif central, il y avait un large couloir et une porte vitrée pour aller au restaurant. La porte vitrée avait deux panneaux fixes de chaque coté, et une porte au milieu. Ixia, toujours a trainer quelque part en train de renifler des trucs – ou de faire une enquête, est loin derrière moi, sans aucune laisse. Je passe la porte vitrée, et je ne sais pas pourquoi, mais mon instinct me dit de me retourner. Je vois Ixia arriver comme un boulet de canon, et BANG !, il se cogne la tête la première dans une des deux parties fixe de la porte. Il fait marche arrière, et là je me dis que bon, il a compris, il va faire gaffe, et il va passer par la porte. Et là il fait un truc, vous n’allez pas me croire. Il recule un peu, change de coté, et BANG !, il se prend l’autre partie fixe de la porte dans la tronche ! Une fois qu’il a repris ses esprits (enfin façon de parler, parce qu’à mon avis, il doit y avoir des surfaces à louer, dans son cerveau), je me dis que bon, maintenant il a compris. Tiens, mon œil qu’il a compris : il approche doucement de la porte ouverte, et quand il arrive au seuil, qu’il voit qu’il n’y a plus d’obstacle, IL SE COLLE AU SOL ET IL NE BOUGE PLUS. Ce jour là j’ai pleuré – de rire.

Il est jaloux de ma petite dernière. Être jaloux, en langage Ixia, ça veut dire ignorer. Depuis qu’elle est née, il l’ignore. Il passe devant elle sans la voir. Sept ans qu’il vit avec elle, sept ans qu’il l’ignore. Pauvre enfant, quelle expérience elle aura eu des chiens ! Jamais un regard, jamais un coup de lèche, une réaction aux caresses, jamais il n’est allé dans sa chambre, ni a accepté de nourriture de sa main. Ignorance totale. Des fois, ma femme et moi, on se demande s’il a compris qu’elle est là. Après tout, ça ne fait que sept ans.

Et il se cogne partout. Surtout dans moi. Apparemment il passe son temps à se demander ce qu’il fait là où il est. S’il se couche sous une table basse, à tous les coups, quand il se lève, il se cogne la tête dedans : il n’a pas encore compris qu’une table basse… elle est basse.

Je me lève et je vais dans la cuisine. Il se lève, puis il passe devant moi, et subitement, il s’arrête, et se retourne pour voir si je suis derrière lui, alors il se cogne la tête dans mes jambes. Ben oui Ixia, quand tu me passes devant, je suis derrière toi. Comme il me suit partout, puis qu’il me dépasse et s’arrête pour regarder où je suis, il se cogne tout le temps dans mes jambes.

Pendant le repas, il est sous la table, dans l’espoir très canin que nous allons faire tomber de la nourriture. Dès que quelqu’un bouge, il cherche si aucune nourriture n’est tombée. Et à tous les coups il se cogne la tête dans un des pieds de la table. Il doit bien se cogner la tête dix fois, pendant le repas. Je n’ai jamais vu un chien qui oublie qu’il est sous une table et qu’il y a des pieds de table ! Et s’il ne se cogne pas dans les pieds de la table, il se cogne DANS la table. Oui parce qu’on a une table en verre, et par en dessous, il voit tout. Si un aliment tombe sur la table, que croyez-vous qu’il fait ? Ben oui : il essaye de l’attraper au travers de la table en verre !

L’autre jour, je lui ouvre la porte pour qu’il descende faire son petit pipi dans la rue. Je surveille toujours, parce qu’avec lui, tout peut arriver. Quelqu’un montait les escaliers. Quand il s’est retrouvé face à la personne qui montait, il a fait demi tour et il est remonté à la maison en avalant les marches quatre par quatre !

Lorsqu’on va à l’aéroport attendre ma grande fille, Ixia est avec nous, et il renifle tout le monde, je suppose que c’est par l’odorat qu’il sait s’il elle est là. Enfin… je suppose. Parce que lorsqu’elle arrive et qu’on l’embrasse tour à tour, qu’on lui souhaite la bienvenue, qu’on rigole de joie de la voir, Ixia lui, il est toujours en train de renifler les gens ! Il lui fait bien cinq minutes pour commencer à comprendre que ma fille est arrivée et lui sauter dessus pour lui faire la fête !

MAIS A QUOI TU PENSES IXIA !!!!

Jean-Patrick Grumberg

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz