FLASH
[25/04/2017] La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  |  Caterpillar en hausse de 6% aujourd’hui: conseil, investissez dans toutes les entreprises boycottées par BDS  |  Henri Guaino : “Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron”  |  Ivan Rioufol: « Prouesse technique : Hollande votera pour son hologramme Macron »  |  Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  |  Élysée, résultats définitifs : Macron 24,01%, Le Pen 21,30%, Fillon 20,01%, Mélenchon 19,58%, Hamon 6,36%  |  Inde : des rebelles maoïstes tuent 12 policiers  |  Macron est allé à la Rotonde. Le Fouquet’s est fermé pour travaux  |  29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Thierry Ferjeux Michaud-Nérard le 22 janvier 2016

Manif_pour_tous_13012013_014

Recréer la politique de la famille, c’est la conquête idéologique de la « Manif pour tous »

Il est clair que le mouvement de la « Manif pour tous » regroupe des forces hétéroclites représentées par des familles, de la population qui travaille et des classes moyennes en tant que telles. Ces forces ne se sont unies qu’en vertu d’une décision librement consentie, précisément afin de combattre l’ennemi, à savoir les idéologues du lobby GOF-LGBT qui infiltrent tous les rouages de l’État-PS.

Le mouvement de la « Manif pour tous » a traduit en actes la prise de conscience populaire de la « destruction socialiste de la famille« .

Quand la population qui travaille et les classes moyennes sont réduites à leur extrême abaissement moral par les « attaques contre la famille« , elles sont alors dépouillées de toute humanité. Quand « l’homme qui travaille pour nourrir sa famille » s’est perdu lui-même dans les conditions d’existence de la société immorale du lobby GOF-LGBT imposée par la république socialiste actuelle, il touche au dernier degré de l’inhumain.

C’est pourquoi le mouvement de la « Manif pour tous » est contraint de se révolter contre l’inhumanité et la vanité des lois sociétales de l’État-PS pour ne pas tomber dans le marigot amoral du lobby GOF-LGBT.

Dès le début, le mouvement de la « Manif pour tous » a été blâmé d’avoir constitué un groupe spécial, à part des partis soi-disant « ripoublicaïns », et d’avoir préféré la lutte à la voie de la conciliation UMPS. Traitées de réactionnaires, les familles révoltées ont voulu faire honte aux activistes du lobby GOF-LGBT, qui répliquaient alors : Mais quels arriérés vous êtes ! Vous ne pouvez pas nous dénier la liberté de propager la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby LGBT à l’école, et l’idéologie des « ABCD de l’égalité » contre la laïcité !

Les activistes du lobby GOF-LGBT voulaient inviter les élèves des classes primaires à suivre une voie éducative meilleure que celle voulue par les parents d’élèves, la voie du prosélytisme gay, bi- et transsexuel !

Oui, les parents d’élèves ne sont pas libres, quand leurs enfants à l’école, sont « invités à tenir pour vraie l’idéologie du Gender » de la médiocre Butler, et d’aller plus loin, afin de pouvoir expérimenter « le trouble névrotique à la mode appelé transgenre« , avec la propagande honteuse de la « jupe pour tous« , imposée au collège par les jeunes activistes du PS. Il est clair que « l’idéologie du Gender » est précisément à sa véritable place, dans le marigot du lobby GOF-LGBT. C’est pourquoi, le mouvement de la « Manif pour tous » doit se sentir prêt à aider les parents d’élèves qui le désirent, et cela dans la mesure de leurs moyens, à orienter leurs enfants vers l’enseignement privé. Mais alors, les profs de gauche « syndiqués LGBT », lâchez-nous la grappe ! Ne vous accrochez pas à nos enfants et ne salissez pas le grand mot de « liberté de penser » !

Et c’est ce mot d’ordre de la « liberté de penser pour tous » que le mouvement de la « Manif pour tous » a formulé solennellement.

Il est clair que le mouvement de la « Manif pour tous » assume la défense de la famille face à la tyrannie idéologique du Gender et des « ABCD de l’égalité« . Ce qui déplaît « surtout » aux activistes du lobby GOF-LGBT, c’est la tendance qu’ont les parents d’élèves à pronostiquer la rupture entre la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby GOF-LGBT et l’école laïque et responsable de la république socialiste. Mais s’il en est ainsi, à qui incombe la plus grande responsabilité du « trouble » intérieur ? C’est aux intrigues et au prosélytisme homosexuel à l’école des activistes du lobby GOF-LGBT, contre le principe de la laïcité.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Voilà posée la question du prosélytisme homosexuel à l’école, suivie d’une réponse définitive, avec le contournement indispensable de la difficulté, par la scolarisation des enfants dans des institutions privées. Ce qui règle en même temps la question de la carte scolaire imposant la mixité des meilleurs avec la médiocrité.

Seuls peuvent redouter ces ligues temporaires de parents d’élèves, ces mêmes dirigeants socialistes qui placent eux-mêmes leurs enfants dans le privé.

Aucun parti politique de gauche ne pourrait se maintenir sans ce double langage, et sans les mensonges de ces donneurs de leçons socialistes qui accusent toujours les autres de populisme ! C’est pourquoi la politique de la famille, de la Droite Nationale, devra donner lieu à un « vrai contrat politique », car les besoins spécifiques de la politique de la famille sont bien connus en vérité.

Il faut montrer très nettement la contradiction flagrante qui existe entre la politique GOF-socialiste de la déconstruction de la famille et la revendication de la liberté de penser et d’éduquer ses enfants, au sein de la famille, en respectant les particularités traditionnelles de la famille normale hétérosexuelle.

Si vous jetez un coup d’œil sur la résolution de la « Manif pour tous« , vous verrez que ce point de vue a été largement confirmé dans l’intérêt du développement des enfants. Confronté aux valeurs traditionnelles de la famille, ce qui est absolument nécessaire, l’idéologie du Gender de la médiocre Butler correspond à un vrai certificat d’indigence intellectuelle. Le dogmatisme des activistes GOF-LGBT doctrinaires correspond à une « forme pathologique d’ossification mentale », dont le châtiment inévitable sera la mise au ban de toute société civilisée.

Tels sont les ennemis de la famille, contre lesquels entrent en lice les champions de la « Manif pour tous » !

Nous serions donc très heureux que cette « question de la politique de la famille » soit mise à l’ordre du jour dans le programme de la Droite Nationale. Pourtant, on chercherait en vain des indications positives sur cette question et un exposé précis de la position que compte prendre la Droite Nationale à cet égard.

Du travail théorique et de ses tâches essentielles à l’heure actuelle, il faudra passer à la pratique.

Il est clair que le mouvement de la « Manif pour tous » refusera tout relâchement de l’intérêt pour la politique de la famille au cours de ces prochaines années. Il réclame instamment « une attention vigilante pour relancer la politique de la famille« .

L’on voit que les grandes impulsions de la « Manif pour tous » sont en lutte ouverte et déterminée contre l’ossification de la pensée des activistes GOF-LGBT doctrinaires. On sait que la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby GOF-LGBT à l’école, c’est l’impuissance à faire progresser la pensée sur la sexualité.

La fameuse liberté/égalité homosexuelle ne signifie en aucun cas le remplacement d’une théorie hétérosexuelle par une autre, qui serait homosexuelle, mais la liberté à l’égard de tout système cohérent et réfléchi, dans le respect de la diversité des comportements sexuels qui existent chez les humains depuis que le monde est monde. Ceux qui connaissent bien la situation de fait de la « Manif pour tous » ne peuvent pas ignorer que la large diffusion de la propagande homosexuelle, bi-, trans-, du lobby GOF-LGBT à l’école a été accompagnée d’un abaissement certain du niveau moral et pédagogique.

C’est pourquoi bien des gens ont adhéré au mouvement pour ses succès idéologiques et sa portée pratique. Et c’est pourquoi, ils condamnent catégoriquement le prosélytisme homosexuel des activistes du lobby GOF-LGBT à l’école.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz