FLASH
[26/02/2017] Nouveau sondage : Marine Le Pen et Macron au 1er tour, Fillon éliminé  |  Belgique : Evasion à la prison de Lantin. 2 voitures ont été incendiées, un détenu est en fuite, une échelle a été retrouvée  |  Les Etats-Unis exigent de la Russie qu’elle respecte « immédiatement » le cessez-le-feu avec l’Ukraine  |  Alerte : les Philippines ont reçu un rapport selon lequel des islamistes ont décapité l’otage allemand J. Kantner. Nos pensées à sa famille  |  Un vol direct Tel-Aviv Manille (Philippines) à partir du mois de mars 2017  |  Londres (Bromley) Attentat : 1 voiture fonce sur des piétons. Au moins 5 blessés, conducteur arrêté  |  Jamais dans les médias : Hamas condamne l’Egypte qui a détruit un tunnel terroriste qui a tué 3 palestiniens  |  [25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nancy Verdier le 12 février 2016

FeaturedImage_2016-02-11_094946_NBC_Death_to_America

Des dizaines de milliers d’iraniens ont célébré jeudi l’anniversaire de la Révolution Islamique de 1979, en défilant dans Téhéran aux cris de “mort à l’Amérique et Israël”.

“Si vous pensiez que le sentiment américain s’est dissipé après l’accord sur le nucléaire et la levée des sanctions, vous êtes à côté de la vérité,” rapporte NBC News.

“Je suis heureuse d’avoir pu venir ici aujourd’hui et en tant qu’iranienne je peux mettre mon poing sur la gueule de l’Amérique et dire Mort à l’Amérique” dit Sanaz, 22 ans à NBC.

Ces célébrations ont été l’occasion de commémorer la capture et la détention de 10 marins américains le mois dernier. La télévision iranienne a diffusé mercredi une vidéo montrant l’un des marins capturés en train de pleurer.

L’Admiral Ali Javadi, le commandant des gardes du corps marins de la Révolution Islamique, a dit la semaine dernière que l’Iran possède d’autres séquences filmées des marins américains qui seraient “humiliantes” pour les Etats-Unis et mettraient les responsables américains “cent fois plus dans l’embarras” si elles étaient diffusées.

Le Président iranien Hassan Rouhani a dit à la foule que l’Iran ne “cèderait jamais” à la pression extérieure et que “notre victoire nucléaire a montré au monde que les iraniens sont capables de gagner n’importe quelle bataille, y compris les batailles diplomatiques.”

D’autres responsables iraniens ont célébré “les succès scientifiques et défensifs,” de l’Iran, dont le missile balistique Emad. L’Iran a testé l’Emad en octobre, ce que les Nations Unies considèrent comme une violation de la Résolution 1929 du Conseil de Sécurité. L’agence d’information semi-officielle Fars a affirmé que ces tests renforçaient l’interprétation de l’Iran de la Résolution 2231 du Conseil de Sécurité qui formalise des chapitres de l’accord nucléaire. Cette résolution exige aussi que l’Iran s’interdise de faire des tests de missiles balistiques, mais Rouhani a dit que son pays refusait de “se conformer à toute résolution” qui limiterait sa capacité à développer ou acquérir les armes qu’il jugeait nécessaire.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

S’appuyant sur les constats des Nations Unis, les Etats-Unis ont imposé en janvier des sanctions à l’Iran pour son programme de missiles balistiques, après avoir annoncé la fin des sanctions liées au nucléaire. Les Etats-Unis étaient au départ décidés à imposer ces sanctions, considérées comme “le strict minimum,” dès fin décembre, mais ils ont retardé leur mise en pratique à la suite de pressions de l’Iran.

Arrestations de citoyens américains

The New York Times a rapporté en novembre que les mesures officielles anti-américaines se multiplient en Iran depuis l’accord nucléaire.

Le directeur national de la Anti-Defamation League, Jonathan Greenblatt, a dressé un mois plus tard un tableau de la politique anti-américaine de Téhéran, dont le renforcement qui est dicté par la rhétorique de Khamenei, a conduit à l’arrestation d’un citoyen américain et d’un résident américain, la condamnation à la prison d’un journaliste américain et à une série de cyber-attaques contre les autorités américaines.

Dans un article publié en février 2016 par The Tower Magazine, David Patrikarakos observe que les arrestations d’américains par les forces de sécurité iraniennes sont un message incisif de l’Ayatollah Ali Khamenei aux Etats-Unis indiquant qu’après le compromis sur le nucléaire, l’Iran ne montrerait plus de signes de faiblesse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Nancy Verdier pour Dreuz.info.

[Photo: NBC News]

Source : The Tower.org

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz