FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 juin 2016

Orlando tribute

Il y a 3 jours, Dreuz diffusait la vidéo d’un imam invité en avril dernier à donner une conférence à la mosquée d’Orlando sur l’homosexualité, au cours de laquelle il expliqua que « les Gays doivent mourir ».

J’imaginais que l’ensemble de la presse, qui a tant investi pour soutenir la loi sur le mariage homosexuel, et nous a bassiné avec ses inlassables accusations d’homophobie contre tous ceux qui s’opposaient à la loi, allait déclencher un tsunami contre l’imam Farrokh Sekaleshfar.

Et bien non. Silence de mort.

Etre de gauche, je ne dis rien de nouveau, c’est forcément mentir un peu pour avancer des idées qui nient la nature profonde de l’homme. Mais ce degré d’hypocrisie ! C’est là – et je sais que je vais me faire plein d’ennemis à écrire ceci – que je tire mon chapeau au courage de Caroline Fourest qui à ma connaissance est la seule lesbienne de gauche qui dénonce l’homophobie et le nazisme musulmans.

Et au lieu de dénoncer les monstrueuses déclarations de l’imam, un journaliste du Monde, Adrien Sélécat, les a défendues !

Seule explication possible : Adrien Sénécat a la même haine des homosexuels que l’imam, pour considérer qu’ils « n’appellent pas à la haine ».

Sénécat écrit :

« dans cette vidéo, le prêcheur signale que l’homosexualité est un ‘péché’, [puis] le prédicateur disserte pendant de longues minutes sur la condamnation de l’homosexualité par l’islam. Il évoque alors le cas d’un couple d’hommes qui aurait une relation sexuelle en public… Un geste … condamné par la peine de mort dans un Etat qui applique la loi islamique ».

Sénécat va-t-il défendre la communauté LGBT menacée de mort et décrite comme déviante par cet imam ? Et bien non.

Il prend au contraire la défense de Sekaleshfar, et le citant écrit : « ses propos ont été sortis de leur contexte par la chaîne WFTV 9 ».

⇒ Sortis du contexte ? Quel contexte ! : 40 minutes de condamnation non stop de l’homosexualité !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Des « propos qui « n’appellent pas à la haine » », parce que son « discours était purement académique »

Poursuivant, Sénécat reconnait que l’imam a « …imaginé qu’on puisse donner la peine de mort à des personnes en raison de leur orientation sexuelle, [qu’il a] assimilé les faits d’homosexualité à un « péché », et [qu’il] ne condamne pas publiquement l’homophobie ».

Adrien Sélécat des propos qui n'appellent pas à la haine

Mais immédiatement, il considère que ce sont des « propos qui « n’appellent pas à la haine » », parce que son « discours était purement académique » !

J’en tombe cul à terre ! Et je prends acte que pour les détenteurs auto-proclamés de l’humanité inclusive, appeler à tuer les gays dans un discours « purement académique » de 40 minutes contre l’homosexualité ne constitue pas un appel à la haine…

Comble du comble, Sénécat est plus en colère contre Dreuz (qu’il traite, sans voir qu’il est un peu nunuche, de site d’extrême droite) que contre l’imam homophobe lui-même !

Le Monde a dû chercher le seul journaliste homophobe de la maison – Sénécat – pour trouver les mots impossible, et défendre bec et ongle l’imam homophobe. Parce que pour Le Monde, défendre l’islam est plus urgent que défendre les LGBT.

Pour écrire une tel torchon en légitimation de la haine des homosexuels du célèbre guide religieux, la rédaction du Monde aurait pu s’adresser à un autre homophobe, , journaliste et chef d’édition du JDD, qui dans un échange agressif contre un collaborateur de Dreuz, a affirmé que « le prédicateur musulman n’a pas appelé au meurtre des homosexuels ».

Ben oui quoi : il a juste dit que les gays doivent mourir, il n’a pas appelé au meurtre !

J’avoue un certain dégoût pour les propos dégueulasses de ces deux journalistes, et surtout le lendemain de l’horrible attentat contre cent homosexuels d’Orlando.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz