FLASH
Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  |  Primaire socialiste : des étrangers et des mineurs de 16 ans autorisés à voter pour masquer leur désert électoral  |  Boum : 400 000 votant à mi-journée de la primaire socialiste (744 000 en 2011), le bateau coule coule coule  |  Boum: 400 000 votants à midi pour la primaire de la gauche contre 1 138 000 à la primaire de la droite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 18 août 2016

0

« L’Ambassadrice Carol McQueen a été grandement touchée par la beauté majestueuse de la Grande Mosquée à Kairouan, construite par le Général Uqba ibn Nafi au septième siècle…

Elle encourage les Canadiens et Canadiennes à venir visiter. »

C’est le commentaire scandaleux que l’Ambassade du Canada à Tunis vient de publier, le 17 août 2016, à l’occasion de la visite de Carol McQueen dans la plus ancienne mosquée d’Afrique, qui porte le nom d’un génocidaire musulman responsable du massacre de tribus entières en Afrique du Nord au VII e siècle.

Madame McQueen, qui est la première femme qui occupe ce poste à Tunis, a porté pour l’occasion le voile islamique pour visiter cette mosquée, symbole de la conquête islamique et lieu préférée des intégristes en Tunisie.

2

Uqba ibn Nafi, un conquérant musulman responsable de milliers de morts et de l’islamisation forcée des Berbères

Ce général arabe envoyé en 633 à la tête des armées musulmanes de Mahomet, est responsable des premiers raids musulmans en Afrique du Nord (bastion de la résistance amazighe) qui ont fait des milliers de morts et d’orphelins.

C’est ce conquérant qui assure l’occupation islamique permanente de l’Afrique du Nord en choisissant, en 670, de bâtir une mosquée qui portera jusqu’à ce jour son nom, à Kairouan. La ville est devenue par la suite un haut lieu de l’Islam sunnite et le plus important au Maghreb (surnommée « la Mecque du Maghreb« ), surtout par les populations musulmanes subsahariennes.

Les expéditions militaires d’Uqba ibn Nafi ont conduit à des conversions forcées et l’arabisation des peuples berbères d’Afrique du Nord, au prix du sang et de massacres. Ce général a constitué les premiers contingents de convertis (Mawâli), des esclaves issus des tribus berbères. Il a conduit une politique d’humiliation envers les chefs berbères capturés, y compris ceux qui ont été islamisés.

Le général Uqba est rappelé au Moyen-Orient en 675 pour d’autres missions de guerre, mais il reprend son poste en Tunisie en 682, dans le but de continuer la conquête et propager l’islam en Afrique du Nord.

En 682-683, Uqba entreprend une expédition qui mène son contingent jusqu’à l’Atlantique. En chemin, les tribus berbères rencontrées sont violemment maltraitées. Cette campagne s’apparente à une mission de razzia provoquant de nombreux soulèvements berbères et le massacre de dizaine de milliers de civils.

Uqba meurt en Algérie avec trois cents cavaliers lors d’une embuscade tendue par les Berbères et les Byzantins menés par Koceila (Aksil en berbère), chef berbère qui voulut lui faire expier les massacres de tribus berbères et les affronts qu’il leur avait fait subir.

Cette colonisation musulmane ravive, encore aujourd’hui, les tensions entre Arabes et Berbères.

Réalité historique non assumée

La Grande Mosquée de Kairouan demeure plus que jamais le sanctuaire de la discorde, le symbole des horreurs commises par l’armée musulmane dans toute l’Afrique. Cette réalité, les autorités musulmanes ont bien du mal à la reconnaître et à l’assumer. Aucun remords ou excuses n’ont été exprimés. Bien au contraire, le général sanguinaire musulman Uqba ibn Nafi, ainsi que treize autres criminels de guerre, sont aujourd’hui divinisés.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le sens de la visite de l’ambassadrice du Canada à la Mosquée d’Uqba ibn Nafi est donc perçu comme un message pour idéaliser la guerre. C’est comme il s’agissait de rendre hommage à tous les conquérants musulmans. Au-delà d’être un lieu de culte, cette Mosquée est la pierre angulaire du militarisme musulman.

L’Ambassadrice Carol McQueen se souviendra-elle que l’Islam a persécuté toutes les minorités d’Afrique du nord qui refusèrent la mise sous tutelle ?

Se souviendra-elle que les Juifs et Berbères cohabitaient pacifiquement, et c’est une population soudée par cette entente à laquelle se heurtaient les troupes arabes venues d’Orient au VIIIe siècle pour établir une tête de pont à Kairouan ?

L’Ambassadrice McQueen se souviendra-elle que les Arabes musulmans ont établi un véritable hiérarchie entre les Mahométans, la race des seigneurs, et les autres peuples du Livre, tolérés mais pressurés (impôts spécifiques) objet du Pacte d’Omar (dhimmitude). Sans compter les pauvres païens de cette époque, qui avaient le choix entre la conversion et l’esclavage ?

McQueen ne peut pas prétendre qu’elle ne connait pas cette histoire sanglante, car elle est spécialiste de la région, et avant son arrivée à Tunis elle était directrice des relations avec les États Arabes du Golfe à la Direction Générale du Moyen-Orient au sein du Ministère des Affaires étrangères du Canada.

Avec sa visite à la Grande Mosquée de Kairouan, l’ambassadrice cautionne le racisme sanglant, théorisé, légitimé par des textes « sacrés », et appliqué impitoyablement pendant des siècles sur plusieurs continents.

D’ailleurs on pourrait se demander pourquoi les diplomates canadiens évitent soigneusement de se rendre au sanctuaire Shinto Yasukuni, symbole des horreurs commises par l’armée impériale japonaise dans toute l’Asie, mais acceptent, en Tunisie, de se rendre dans un lieu pareillement symbolique de la conquête islamique et du fanatisme religieux.

En mai 2016, des touristes chinois ont été obligés de prononcer la foi islamique et de se convertir à l’islam avant de mettre les pieds dans l’édifice de la Grande Mosquée de Kairouan, également appelée mosquée Uqba Ibn Nafi.

D’ailleurs le groupe terroriste d’Ansar al-Sharia créé en 2011, (branche tunisienne d’État islamique) dispose d’une brigade djihadiste qui porte le nom de ce général arabe sanguinaire.

Merci Madame McQueen.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour Dreuz.info.

1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz