FLASH
[27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  |  L’Iran impose des sanctions à 15 sociétés américaines qui soutiennent Israël  |  500 personnes ont été arrêtées lors d’une opération anti-corruption à Moscou  |  Dernier sondage BuzzPoll: Marine Le Pen 23.92%, Fillon 22.45%, Macron 22.02%  |  5 habitations de Birmingham ont été fouillées en rapport avec l’attentat de Westminster  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 13 septembre 2016

La Turquie a demandé mardi aux Etats-Unis d’arrêter l’ancien imam Fethullah Gülen, qu’elle accuse d’être l’instigateur de la tentative de coup d’Etat du 15 juillet. Ankara avait déjà réclamé son extradition mais c’est la première fois qu’elle demande son interpellation. Un tribunal d’Istanbul avait également émis un mandat d’arrêt international.

Fethullah Gülen, 75 ans, vit en exil aux Etats-Unis depuis 1999. Il nie les accusations de son ancien allié, devenu son ennemi, le président turc Recep Tayyip Erdogan. Le mouvement Hizmet, lié à sa confrérie religieuse, a même condamné cette action.

Ankara assure avoir adressé aux autorités américaines des documents qui prouvent selon les Turcs son implication dans le putsch avorté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les Etats-Unis assurent qu’Ankara n’a donné aucune preuve de l’implication de Gülen

En visite en Turquie fin août, le vice-président américain Joe Biden avait déclaré «comprendre les sentiments intenses» du gouvernement et du peuple turcs au sujet de Gülen tout en réclamant plus d’éléments incriminant l’ex-imam si elle voulait obtenir son extradition. Il avait précisé qu’«aucune preuve» de son implication présumée dans le coup d’Etat raté n’avait été présentée.

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, une fraction de l’armée s’est soulevée tentant de renverser le pouvoir. En réponse, Ankara a lancé une purge sans précédent dans l’administration et la société turques (armée, justice, médias, éducation, économie) pour chasser les sympathisants de Fethullah Gülen. La tentative de coup d’Etat a fait au moins 270 morts.

Dans une tribune au Monde, Fethullah Gülen a lui demandé «une enquête internationale» pour identifier ceux qui sont derrière cette tentative de putsch, en promettant sa collaboration totale.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Leparisien

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz