FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 27 octobre 2016

Le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a annoncé que l’Etat belge avait fait appel.

Un couple syrien avec deux enfants qui se trouvent actuellement à Alep, a demandé un visa pour rejoindre en Belgique une famille namuroise qui se chargerait de l’accueillir.

Selon le Conseil du Contentieux des étrangers, la famille syrienne, qui ne souhaite pas avoir recours à des passeurs, a le droit d’obtenir un visa mais le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, refuse de l’octroyer.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le tribunal de première instance a condamné mercredi la Belgique à une astreinte de 1.000 euros par membre de la famille et par jour, tant que la famille ne reçoit pas de visa. Theo Francken a annoncé que l’Etat belge avait fait appel.

Selon lui, la famille syrienne ne souhaite pas obtenir un visa humanitaire mais un visa pour un court séjour en vue de demander ensuite l’asile. «Si j’accorde un visa de trois mois, je dois le faire pour chaque Syrien, même s’il n’a aucun lien avec notre pays», a-t-il épinglé jeudi matin sur les ondes de Radio 1.
Le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration ajoute que la Convention de Genève stipule que l’asile ne peut être demandé que dans le pays où se trouve physiquement la personne. Il déclare qu’il va épuiser toutes les procédures judiciaires pour obtenir gain de cause.

Eviter les passeurs

Quant aux avocats Thomas Mitevoy et Mieke Van Den Broeck, ils estiment que l’obtention d’un visa, accordé par le Conseil du Contentieux des étrangers, est pour cette famille d’Alep la seule possibilité de fuir sans risque une situation de guerre et que le refus du secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration de délivrer un tel document pousse cette famille dans les mains des passeurs mafieux. «Qu’un secrétaire d’Etat bafoue ainsi plusieurs décisions de justice, c’est du jamais vu. Il est encore plus incroyable qu’il préfère payer des astreintes que d’aider une famille qui se trouve en péril à Alep», dénoncent-ils.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Lesoir

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz