FLASH
[26/02/2017] Nouveau sondage : Marine Le Pen et Macron au 1er tour, Fillon éliminé  |  Belgique : Evasion à la prison de Lantin. 2 voitures ont été incendiées, un détenu est en fuite, une échelle a été retrouvée  |  Les Etats-Unis exigent de la Russie qu’elle respecte « immédiatement » le cessez-le-feu avec l’Ukraine  |  Alerte : les Philippines ont reçu un rapport selon lequel des islamistes ont décapité l’otage allemand J. Kantner. Nos pensées à sa famille  |  Un vol direct Tel-Aviv Manille (Philippines) à partir du mois de mars 2017  |  Londres (Bromley) Attentat : 1 voiture fonce sur des piétons. Au moins 5 blessés, conducteur arrêté  |  Jamais dans les médias : Hamas condamne l’Egypte qui a détruit un tunnel terroriste qui a tué 3 palestiniens  |  [25/02/2017] L’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU Nikki Haley a rencontré la famille d’un soldat israélien tué par le Hamas  |  Emeutes de Nantes : « la situation est totalement hors contrôle »  |  Grèce, Dafni : des démineurs ont neutralisé un explosif posé près d’un poste de police  |  Danemark, Aarhus : un somalien musulman de 25 ans mis en accusation : il cherchait à fabriquer une bombe pour commettre un attentat  |  3 Palestiniens sont morts, 5 autres ont été blessés. Ils ont respiré des gaz alors qu’ils creusaient un tunnel terroriste  |  [24/02/2017] États-Unis #DullesAirport forte présence policière y compris groupe anti explosifs  |  Nigéria : 7 soldats et 3 militants tués dans une embuscade de Boko Haram  |  Effet Trump : l’Irak vient d’effectuer son premier bombardement aérien contre l’Etat islamique en Syrie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 novembre 2016

Pendant des mois, les enquêteurs belges ont cherché le téléphone mobile du kamikaze, avant de le retrouver dans un commissariat.

Au lendemain des attentats de Paris et Saint-Denis, les services de police belges se sont immédiatement lancés sur les traces du commando terroriste du 13 novembre. Les enquêteurs belges ont rapidement tenté de mettre la main sur le portable de Brahim Abdeslam, le frère aîné de Salah Abdeslam qui s’était fait sauter au Comptoir Voltaire, dans le 11e arrondissement de Paris. Le téléphone du jihadiste avait été confisqué en février 2015, lorsque Brahim Abdeslam avait été interpellé dans une affaire de stupéfiants.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

À l’époque, l’unité antiterroriste de la police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles avait déjà tenté de consulter le téléphone de Brahim Abdeslam, soupçonné de vouloir rejoindre la Syrie. En vain. Le téléphone mobile était introuvable. Une grande partie de son contenu avait cependant été sauvegardée, dont des numéros appartenant à la cellule terroriste de Paris et Bruxelles.

13 dysfonctionnements relevés au sein de la police belge

À l’occasion d’une enquête sur de possibles dysfonctionnements de l’enquête sur les attentats de Paris, le Comité P – le comité permanent de contrôle des services de police – avait cependant épinglé le service antiterroriste belge en l’accusant d’avoir perdu le portable de Brahim Abdeslam. Le quotidien belge La Dernière Heure a cependant révélé par la suite que le fameux « GSM » avait été égaré en amont, la police locale de Molenbeek.

Et c’est justement au commissariat de la zone de police ouest de Molenbeek que le téléphone mobile a finalement été retrouvé le 9 novembre 2016, sous une pile de dossiers selon La Dernière Heure. Dans un rapport confidentiel du Comité P, les services d’inspection du parlement belge ont 13 erreurs des services de police belge qui auraient pu permettre de découvrir les auteurs des attentats de Paris en amont du 13 novembre, dont six d’entre elles dues à un manque de personnel.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : RTL

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz