FLASH
[29/03/2017] Washington : la femme qui a foncé sur la police a été mise en prison – il ne s’agit pas d’un attentat  |  Le « ministre de la Santé » de l’Etat islamique a été tué à Mossoul  |  Si c’est vrai bravo madame ! lors de la perquisition au FN, MLP a coincé son smartphone dans son décolleté pour filmer  |  [28/03/2017] Maroc : 14 personnes arrêtées pour avoir incendié un commissariat  |  [27/03/2017] Plus de 400 jihadistes seraient rentrés au Royaume Uni d’après une source sécuritaire  |  L’Iran classe la CIA et l’Armée américaine comme organisation terroriste  |  L’opposant de Poutine Alexei Navalny condamné à 15 jours de détention après les manifestations anti-corruption d’hier  |  Attentat du Drugstore : réclusion à perpétuité requise contre le monstre Carlos le chacal  |  Egypte : 1 soldat égyptien et 6 militants de l’Etat islamique tués en deux incidents séparés dans le Sinaï  |  Syrie : un drone suspecté d’être américain, bombarde une voiture avec 6 occupants d’al-Qaïda  |  Blocus ? Non, propagande antisémite : 719 camions contenant 25 385 tonnes de biens sont entrés à Gaza par Israël hier  |  [26/03/2017] Syrie : Une milice soutenue par les Etats-Unis a pris le contrôle de la base aérienne de Tabqa  |  Erdogan a lancé un raid contre l’organisation anti-corruption de Reports that Navalny à Moscou  |  Attentat de Londres : nouvelle arrestation. Un musulman de 30 ans interpellé à Birmingham  |  Contre-attaque : Les responsables républicains transmettent au parquet leur dossier juridique sur le cabinet noir  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 8 janvier 2017

Nazzareno Antonio Tassone, Canadien de 24 ans, a été tué dans la ville de Raqqa en Syrie, le 21 décembre dernier lors d’une attaque du groupe armé État Islamique (ÉI), alors qu’il combattait au sein des forces kurdes, les Unités de protection du peuple (YGP), un groupe soutenu par les États-Unis.

Tassone était originaire de Kenswick, en Ontario, mais vivait à Edmonton, en Alberta. Il a été tué en même temps que le volontaire britannique Ryan Lock et plusieurs combattants kurdes lorsque leur camp a été attaqué par les forces de l’État Islamique.

Tassone est le second Canadien tué alors qu’il combattait aux côtés des Kurdes. L’autre Canadien se nommait John Robert Gallagher et a été tué en Syrie à la fin de 2015.

Tassone est parti pour la Turquie en juin dernier, disant à sa famille qu’il voulait y enseigner l’anglais.

Toutefois, il a rapidement joint les rangs des YPG dans la bataille contre l’EI.

La famille a été informée que le corps de Nazzareno Tassone était toujours entre les mains des djihadistes. Elle met maintenant la pression sur le gouvernement canadien afin qu’il le rapatrie au pays. Les membres de la famille ont même lancé une page Facebook intitulée « Ramenez Nazzareno Tassone à la maison ».

Ces Canadiens courageux

Au cours des dernières années, plusieurs Canadiens se sont joints aux forces kurdes en Syrie. Deux Canadiennes se sont battues avec les milices kurdes du nord de la Syrie : la Canadienne – Israélienne Gill Rosenberg et l’ex-mannequin de Vancouver, Hanna Bohman.

En ce début d’année, Dreuz a besoin financièrement de votre soutien, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La famille de Tassone n’a appris sa mort que cette semaine quand une lettre du YPJ a été livrée à Niagara Falls, en Ontario, par la police et des membres du Centre communautaire kurde de Toronto.

Le Centre a déclaré jeudi que les négociations avaient commencé entre le YPG et l’ÉI afin de récupérer le corps du volontaire canadien.

Le co-président du Centre, Ihsan Kaya, a indiqué que le YPG négociait également pour récupérer les corps des autres combattants tués le même jour que Nazzareno Tassone.

Kaya a exprimé son respect et sa reconnaissance pour le sacrifice des volontaires non-kurdes qui n’hésitent pas à quitter leurs pays d’origine pour lutter contre l’ÉI.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz