FLASH
Gambie : le département d’Etat américain demande à ses ressortissants de quitter le pays – risque de conflit armé  |  Trump entend faire de son discours inaugural sa vision philosophique pour l’Amérique  |  Benjamin Netanyahu fait l’objet d’une enquête de la police dans au moins 4 dossiers  |  Marwan Abu Ras (Hamas) : « les juifs recrutent des prostituées et des filles qui ont le SIDA pour attraper les Arabes »  |  Trump : je n’ai pas oublié ma promesse de déplacer l’ambassade à Jérusalem, je suis quelqu’un qui tient promesse  |  Mali : al Qaïda revendique l’attentat qui a fait 47 morts  |  Mali : l’attentat contre le camp du MOC atteint maintenant 77 morts…  |  Nolan L. qui a giflé Manuel Valls: 3 mois de prison avec sursis et 105h de travaux d’intérêt général  |  Valls interpellé par un auditeur d’Inter: « la claque, on était 66 millions à vouloir te la donner »  |  France Isère : attaque au couteau dans 1 hôtel et 1 Mc Donald’s: 4 blessés dont 1 grave. Suspect arrêté  |  Israël attentat terroriste : comme à Berlin et Nice, un Palestinien a lancé sa voiture sur les piétons – 1 mort  |  Trump: « intéressant, ces stars qui disent qu’elles refusent de chanter le jour de l’inauguration : nous ne leur avons même pas proposé ! »  |  Trump: « si les médias étaient honnêtes, je n’aurais pas besoin d’utiliser Twitter pour dénoncer leurs mensonges »  |  Zemmour et le « respect pour les djihadistes » : apologie du terrorisme classé sans suite  |  Il y a quelques instants, un islamiste armé d’un couteau a tenté de poignarder un soldat de Tsahal à Tulkarem. Assaillant abattu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 8 janvier 2017

Nazzareno Antonio Tassone, Canadien de 24 ans, a été tué dans la ville de Raqqa en Syrie, le 21 décembre dernier lors d’une attaque du groupe armé État Islamique (ÉI), alors qu’il combattait au sein des forces kurdes, les Unités de protection du peuple (YGP), un groupe soutenu par les États-Unis.

Tassone était originaire de Kenswick, en Ontario, mais vivait à Edmonton, en Alberta. Il a été tué en même temps que le volontaire britannique Ryan Lock et plusieurs combattants kurdes lorsque leur camp a été attaqué par les forces de l’État Islamique.

Tassone est le second Canadien tué alors qu’il combattait aux côtés des Kurdes. L’autre Canadien se nommait John Robert Gallagher et a été tué en Syrie à la fin de 2015.

Tassone est parti pour la Turquie en juin dernier, disant à sa famille qu’il voulait y enseigner l’anglais.

Toutefois, il a rapidement joint les rangs des YPG dans la bataille contre l’EI.

La famille a été informée que le corps de Nazzareno Tassone était toujours entre les mains des djihadistes. Elle met maintenant la pression sur le gouvernement canadien afin qu’il le rapatrie au pays. Les membres de la famille ont même lancé une page Facebook intitulée « Ramenez Nazzareno Tassone à la maison ».

Ces Canadiens courageux

Au cours des dernières années, plusieurs Canadiens se sont joints aux forces kurdes en Syrie. Deux Canadiennes se sont battues avec les milices kurdes du nord de la Syrie : la Canadienne – Israélienne Gill Rosenberg et l’ex-mannequin de Vancouver, Hanna Bohman.

En ce début d’année, Dreuz a besoin financièrement de votre soutien, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La famille de Tassone n’a appris sa mort que cette semaine quand une lettre du YPJ a été livrée à Niagara Falls, en Ontario, par la police et des membres du Centre communautaire kurde de Toronto.

Le Centre a déclaré jeudi que les négociations avaient commencé entre le YPG et l’ÉI afin de récupérer le corps du volontaire canadien.

Le co-président du Centre, Ihsan Kaya, a indiqué que le YPG négociait également pour récupérer les corps des autres combattants tués le même jour que Nazzareno Tassone.

Kaya a exprimé son respect et sa reconnaissance pour le sacrifice des volontaires non-kurdes qui n’hésitent pas à quitter leurs pays d’origine pour lutter contre l’ÉI.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz