FLASH
Egypte : 5 membres des forces de sécurité ont été tuées par des terroristes dans le Sinaï  |  Hamon en tête autour de 35%, Valls environ 30 %, Montebourg 25 %, Peillon 5%  |  Trump et Netanyahu discutent en ce moment du déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem  |  Netanyahu a en fait autorisé la construction de 566 logements pour les juifs, et 105 pour les arabes à l’est de Jérusalem  |  Netanyahu lève toutes les restrictions politiques et administratives aux constructions en Judée Samarie ex-Cisjordanie  |  Primaire socialiste estimation : Hamon et Montebourg  |  Un qui ne sera pas mentionné par les médias : « L’élection de Trump a sauvé le monde d’une terrible guerre » – Kusturica  |  Quand les médias cherchent des excuses à la très faible participation à la primaire socialiste, c’est que tout va bien  |  Jérusalem donne le feu vert pour la construction de 671 logements à Ramat Shlomo, en Judée juive comme son nom l’indique  |  Selon deux de nos sources, l’annonce officielle du déplacement de l’ambassade US à Jérusalem sera faite demain  |  Nouveau malaise à BFMTV quand Bercoff informe le public que les manifestants anti-Trump sont payés par Soros  |  David Friedman, le nouvel ambassadeur des Etats-Unis en Israël, habitera à Jérusalem  |  Primaire socialiste : des étrangers et des mineurs de 16 ans autorisés à voter pour masquer leur désert électoral  |  Boum : 400 000 votant à mi-journée de la primaire socialiste (744 000 en 2011), le bateau coule coule coule  |  Boum: 400 000 votants à midi pour la primaire de la gauche contre 1 138 000 à la primaire de la droite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 janvier 2017

Földi Làszlo (ancien spécialiste des services secrets civils hongrois) évoque l’évolution du terrorisme islamique en Europe.

 

2 janvier 2017, émission TV HIRVILAG (Hongrie) 

«Jusqu’à présent, les terroristes étaient des amateurs, les vrais pros n’ont même pas commencé leurs actions.»

Selon les experts de la politique de défense et Földi Làszlo, le pire, en Europe, est à venir.

2016 s’est terminée avec le terrorisme et 2017 a commencé avec le terrorisme.

«Si la situation a évolué de la sorte ces deux dernières années, c’est que la manière de nous défendre est mauvaise. Non seulement cela se voit dans la gravité des attentats, qui se mesure par le nombre de morts, mais aussi dans les conséquences de ces atrocités… à savoir dans la peur générale qui s’est installée, peur engendrant un sentiment d’insécurité ; les agressions sexuelles massives ont réussi à modifier notre mode de vivre, à “piétiner nos habitudes festives”.

Földi tire un parallèle avec la Deuxième Guerre mondiale, la situation était alors bien plus simple. Il y avait des sirènes, puis des bombardements, il y avait des morts mais en dehors de ces temps de bombardements, les civils, derrière les fronts, menaient une vie normale, sans peur. Ils se savaient en guerre et les autorités agissaient en conséquence.

“À présent, les Nord-africains ont pu ‘remettre le couvert’ à la St-Sylvestre, en plusieurs endroits, malgré une importante mobilisation sécuritaire.

Une défense efficace à 100% n’existe pas contre le terrorisme… mais le problème principal est ailleurs. En effet, les forces des services de sécurité ont reçu l’ordre de se défendre, sans préciser contre quelles attaques et où.

Compte tenu de la situation, ces services n’ont pas reçu l’ordre adéquat,– faire de l’ordre–, mais l’ordre de,– défendre la population contre le terrorisme–, ordre inapplicable efficacement du fait de la nature imprévisible de ce terrorisme.

Actuellement, l’Europe ne se trouve pas dans une situation où une logique ‘humanitaire de paix’ s’applique, elle se trouve dans une situation où une logique ‘de guerre’ est nécessaire, avec tout ce que cela implique.

L’Europe doit changer sa logique de défense et mieux définir les cibles… alors qu’elle persiste à nier qu’elle a été entraînée dans une guerre. La logique de la guerre veut que ceux qui m’attaquent doivent être éliminés. Pour le moment ça ne se passe pas ainsi sur le continent européen. La plupart des forces de l’ordre ont reçu l’ordre de se défendre contre quelque chose dont vous ne pouvez pas vous défendre. Cependant, si nous admettons et déclarons que nous sommes en guerre, logiquement, le concept de protection va changer. Si nous voulons faire de l’ordre, nous devons commencer par interdire que des personnes puissent venir, circuler et partir illégalement de l’Europe.”


Il a souligné que le terroriste de Berlin n’a pas été expulsé parce qu’il ne disposait pas des documents originaux tunisiens… alors que le problème était qu’il soit déjà arrivé ainsi en Europe.

Pour Földi, si un individu est suspecté d’intentions terroristes, les services secrets ne peuvent agir efficacement qu’en “l’extrayant” sans délai de la circulation (il ne faut pas attendre que quelque chose arrive pour le faire).

Le djihadiste de l’attentat de la St-Sylvestre à Istanbul avait été repéré par les services secrets. Il avait commis des délits sous 8 ou 9 identités différentes, dans différents pays, il avait recherché la recette de la fabrication de bombe sur internet, etc…

Malgré tout cela, il ne pouvait ni être expulsé, ni même incarcéré préventivement.

ils vont commencer les attentats coordonnés à large échelle… comme l’Europe n’en a jamais connu

Földi précise que les vrais pros du terrorisme ne se sont pas encore réellement manifestés.

“Jusqu’à présent, ceux qui ont commis des actes terroristes étaient des amateurs. Les soldats formés de l’EI, les agents de l’EI qui opéreront dans le futur en Europe prennent place aujourd’hui, ils évaluent le terrain, organisent des réseaux, distribuent des tâches différentes, en particulier parmi les descendants d’immigrants de la deuxième et troisième génération. Lorsque cela sera fait, ils vont commencer les attentats coordonnés à large échelle… comme l’Europe n’en a jamais connu.”

Ces attentats coordonnés seront plus efficaces, leurs effets seront bien plus dévastateurs.

En ce début d’année, Dreuz a besoin financièrement de votre soutien, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Commentaire :

  1. Les attentats du 13 novembre 2015 en France, revendiqués par l’organisation terroriste État islamique, étaient déjà coordonnés. Trois commandos distincts ont opérés :A Saint-Denis, aux abords du Stade de France, à Paris, trois individus mitraillent des terrasses de cafés et de restaurants et l’attaque la plus meurtrière dans la salle de spectacle du Bataclan.
  2. Durant les célébrations du Nouvel An le 31 décembre 2015, une vague d’agressions sexuelles, et autres, ont lieu à Cologne. Le ralliement des agresseurs, à Cologne, a été planifié et organisé… et tout cela s’est fait sans trop d’efforts et de difficultés. Cette année, si le plan a échoué à Cologne, bien qu’un millier de “NAFRIS” aient afflué à la gare de Cologne, c’est parce qu’ils se sont heurtés à un important dispositif policier, sans trouver de fêtards ; plus personne n’ayant envie de s’y amuser.
  3. Autriche, Innsbruck, plusieurs agressions sexuelles. […]… lors des célébrations du Nouvel An (2016 -2017) sur la place centrale de cette commune du Tyrol (sud) où quelque 25 000 personnes étaient rassemblées. “Nous n’avons jamais été confrontés à quelque chose de comparable dans le passé”, a indiqué à l’AFP Ernst Kranebitter, de la police régionale. […]** Ces agressions sexuelles contre la population féminine européenne durant les festivités ne sont qu’une démonstration de force organisée, coordonnée de l’EI et des organisations islamiques qui opèrent à l’ombre. Un avant-goût de ce que l’avenir nous réserve.

Il est urgent que la population prenne conscience de ce qui lui prend au nez et agisse en conséquence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Kandel, pour Dreuz.info.

** http://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Autriche-plaintes-pour-une-serie-d-agressions-sexuelles-au-Nouvel-An-1156781

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz