FLASH
[22/05/2017] Emmanuel Macron recevra Vladimir Poutine lundi prochain à Versailles  |  Correction de la police pour Tel Aviv: « ce n’est pas un attentat mais un accident »  |  Attentat terroriste à Tel Aviv à la voiture comme à Nice : 5 blessés, terroriste appréhendé  |  Suède : les migrants musulmans responsables de 9 agressions à main armée sur 10  |  Sur Twitter, une EXPLOSION de louanges pour le discours historique de Trump devant 50 pays musulmans  |  Un millionnaire algérien souhaite que les femmes portent des burkinis au Festival de Cannes  |  Allemagne : deux Turcs soupçonnés d’avoir violé une adolescente de 13 ans  |  [20/05/2017] Attentat des Champs-Elysées : un complice présumé du terroriste a été mis en examen et placé en détention provisoire  |  Islamophobie, voile à l’école : « les propos de Marlène Schiappa sont absolument scandaleux. C’est une aberration totale! » Alain Finkielkraut  |  La mascarade d’élection en Iran a permis la réélection de l’extrémiste Rouhani  |  [19/05/2017] Laurent Wauquiez renonce à se présenter aux législatives pour rester président de région  |  Israël : Le Chabak a arrêté cette nuit le chauffeur ambulancier arabe qui a fermé la route à un juif pour qu’il se fasse lyncher  |  Milan : un homme a poignardé un soldat et un policier  |  [18/05/2017] New York, Times Square, une voiture fonce sur la foule -1 mort 13 blessés – sans rapport avec le terrorisme selon la police  |  Dans quel sens, le blocus ? 3858 permis d’entrée en Israël depuis Gaza ont été délivrés hier. 0 dans l’autre sens : mort assurée  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 11 mars 2017

La folie qui prend Tel-Aviv chaque année durant la fête de Pourim (dont le mardi gras est inspiré) se passe de commentaire. Regardez ces images…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

A Tel-Aviv, les enfants et les adolescents sont autorisés à venir déguisés à l’école dans les jours qui précèdent la fête. Dans les entreprises, les salariés s’offrent des cadeaux : des paniers remplis de friandises.

Pourim célèbre un épisode de la Bible à l’issue heureuse : l’intervention d’Esther, le 14 du mois de Adar dans le calendrier hébraïque, qui sauva le peuple juif de l’anéantissement, racontée dans le Livre d’Esther.

En 590 avant Jésus-Christ, Haman, premier ministre du roi perse Achashverosh, jaloux de la réussite du juif Mordechaï auprès de la Cour du roi, avait obtenu un décret ordonnant l’extermination des juifs – déjà.

Or, Achashverosh, après avoir décapité sa femme, la belle Vasthi, qui ne supportait pas ses frasques, pris pour épouse la sublime Esther, juive elle-même, ce qu’il ignorait.

À la demande de son oncle Mordechaï, Esther implora la grâce de son peuple auprès de son époux, lui dévoilant ses origines au risque de sa vie. Avant cela, elle avait demandé aux juifs de jeûner pendant trois jours à cette intention.

En réponse, Achashverosh retira son décret et condamna Haman à mort.

C’est Haman lui-même qui avait tiré au sort le jour prévu du massacre des juifs. Cela a donné son nom à la fête, « Pourim » signifiant tirage au sort.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Israel Gour pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz