FLASH
[24/05/2017] La filière du terroriste de Manchester Salman Abeidi a permis de remonter jusqu’à un important recruteur d’ISIS  |  Coup de feu au café des belges, rue Lafayette : saisie d’une dépêche ancienne – nous nous excusons  |  Non confirmé : alerte à la bombe dans une école de Strasbourg et à Paris près de la gare du Nord  |  Paris : coup de feu au café des belges, rue Lafayette bloquée  |  Un terroriste musulman s’est fait exploser dans un autobus en ville à Jakarta Bilan 4 morts et plusieurs dizaines de blessés  |  Lille, France : 2 musulmanes arrêtées par le raid avant de commettre un attentat  |  Trump a obtenu de l’OTAN qu’elle se joigne à la coalition anti-ISIS  |  Attentat de Manchester : la police a arrêté un 5e suspect, qui portait un paquet suspect  |  Un des frères du terroriste de Manchester a été arrêté en Libye  |  Cannes : la manifestation de femmes en burkini interdite est maintenue par l’islamiste organisateur  |  Attentat Manchester : la police affirme: « très clair que ce n’est pas un loup solitaire » – 4 personnes arrêtées pour l’instant  |  Berlin – 4 musulmans suspectés d’être jihadistes arrêtés  |  |e père de Salman Abedi dit que son fils innocent, et que la police a arrêté un autre de ses fils  |  La coalition US a frappé 27 positions d’ISIS en Irak et Syrie le jour de l’attentat de Manchester  |  Philippines : un chef de la police pris en otage a été décapité par ISIS  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 15 mars 2017

Un demandeur d’asile de Somalie a déclaré lors d’une interview avec un journaliste lituanien qu’il est venu en Allemagne pour vivre bien le reste de sa vie avec les aides de l’Etat et sans avoir besoin de travailler.

Dès qu’il recevra la nationalité allemande, il fera venir sa « petite famille » de dix personnes, a-t-il ajouté le plus ingénument du monde.

Des journalistes du portail Lietuvos Rytas (le matin lituanien) ont visité un centre d’accueil de réfugiés de Munich dont les 1 200 demandeurs d’asile viennent de Syrie, de Somalie et du Soudan.

Les journalistes furent stupéfaits d’entendre certains des réfugiés expliquer ouvertement leur désir d’éviter de travailler :

« Un Somalien m’a dit qu’il avait décidé de rester à Munich en raison des généreuses contributions publiques et de la bonne qualité des services qu’il reçoit gratuitement. »

« Je peux apprendre l’allemand. C’est obligatoire », a déclaré Abdullah en réponse aux questions de Lietuvos Rytas.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Puis le journaliste lui demande dans quel métier il aimerait travailler.

« Non, non … Je veux me promener mais pas travailler – Non, je veux profiter de la vie, quand je suis en Allemagne. »

Il est arrivé en Allemagne depuis 10 jours, et il déclare ouvertement qu’il veut vivre des aides sociales pour toute sa vie, et il envisage de faire venir sa famille pour qu’elle reçoive la même hospitalité généreuse que lui.

« Quand j’obtiendrais la nationalité allemande, je ferais immédiatement venir ma famille. Je n’ai presque aucune famille. Seulement dix personnes. Ce sont mes parents, mes frères et mes sœurs ».

Les demandeurs d’asile reçoivent gratuitement :

  • de la nourriture,
  • des cours de langue,
  • des examens médicaux et tous les soins dentaires.

Ils ne peuvent rester là que 8 semaines, mais personne ne l’a dit à Abdullah.

« Non, ils m’ont promis que je pourrais rester. Juste 8 semaines ? Non, Je suis ici pour toujours. »

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Source : speisa.com/i-have-come-to-stay-forever-not-to-work

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz