FLASH
[24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  |  Attaque terroriste à Bruxelles: perquisition à Molenbeek  |  30% des Russes disent être musulmans  |  Anvers : les habitants sont barricadés chez eux. Les forces spéciales sont entrées dans une habitation  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 5 avril 2017

Un accord pour enseigner la langue arabe dans les écoles françaises a été signé à la fin du mois dernier, entre la ministre française de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem et le ministre tunisien de l’Éducation, Néji Jelloul.

C’est au cours de la tenue de la 3e conférence des ministres en charge de la Recherche, l’Innovation et l’Enseignement supérieur des pays du Dialogue 5 +5 qui s’est tenue à Tunis que la convention a été conclue.

Cet accord stipule, selon des médias tunisiens, que Tunis va envoyer en France des enseignants d’arabe pour faciliter l’enseignement.

Cette mesure risque de défigurer l’école républicaine française, qui est l’une des principales matrices de socialisation aux valeurs républicaines, à partir du moment où ils dépasseront le simple enseignement de la langue (et c’est manifestement ce que veulent les lobbyistes maghrébins de France).

Sous couvert d’enseignement de l’arabe, on apprend l’Islam aux enfants

Sous couvert d’enseigner l’arabe, on apprend en réalité aux jeunes à rejeter la République laïque et on enseigne toutes les horreurs (sexisme, créationnisme, rejet de la loi des hommes, rejet des arts, etc.) de l’islam.

Parmi tous les débats politico-identitaires qui perturbent la France, l’enseignement de la langue arabe est autrement le plus chargé. Les jeunes (d’origine arabe ou pas) vivant en France gagneraient d’abord à bien maîtriser la langue française (et à intérioriser la culture républicaine qui va avec) plutôt qu’à être tiraillés entre plusieurs identités.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Madame Belkacem semble donc atteindre son but : introduire l’arabe dans l’école publique française. Et en France, les lieux où on enseigne l’arabe sont largement et insidieusement infiltrés par la religion. Ces « écoles » n’ont réellement pas pour objectif de former des citoyens français, mais de « bons » musulmans hors sol et transposables au mépris de l’idée de Nation française.

De plus le choix de la Tunisie est contestable, car ce pays justifie la négation officielle et constitutionnelle de la diversité et impose l’arabisation avec une prohibition générale de l’utilisation de la langue berbère dans les écoles publiques.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Ftouh Souhail pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz