FLASH
[27/07/2017] Après avoir fait retirer les portiques de sécurité et les caméras, le Hamas et Fatah promettent une « journée de rage »  |  Allemagne : un policier musulman objet d’une procédure disciplinaire après avoir refusé de serrer la main d’une femme  |  Trump fait don de 3 mois de salaire (100 000$) au ministère de l’Education. Allo Macron? Non? Rien?  |  Après le retrait des portique, les caméras: les médias arabes se moquent de la couardise de Netanyahu – et ils ont raison  |  Richard Ferrand, qui a quitté le gouv à cause de ses affaires, a tenté de torpiller la promesse de Macron sur suppr. réserve parlementaire  |  Effet Trump : Foxconn, un des fabricants d’Apple, ouvre une usine de 10 milliards (13 000 emplois potentiels) aux USA  |  [26/07/2017] Hier, un terroriste musulman (tous les terroristes sont-ils musulmans ?) a attaqué un policier avec un couteau dans l’enclave Espagnole de Melilla et a hurlé Allahou akbar  |  Trump: « après consultation de mes généraux, les transsexuels ne serviront à aucun poste de l’armée US » : le bon sens revient !  |  Afghanistan : 100 morts lors d’un bataille contre des talibans à Kandahar  |  La Cour européenne de justice – souvent sollicitée pour cela – décide de laisser le Hamas dans la liste des organisations terroristes  |  Villeurbanne (France) : 1 islamiste armé d’un couteau et d’un coran s’est jeté sur des policiers – mais l’islam n’a rien à voir avec ça LOL  |  [25/07/2017] Préoccupation des Américains: la loi sur la Santé (35%), emploi terrorisme, immigration. De quoi parlent les médias ? Du dossier russe!  |  Le cabinet de sécurité israélien a voté le retrait des détecteurs de métaux, remplacés par des « caméras intelligentes »  |  [24/07/2017] Pourquoi les féministes ne fêtent la nomination de @SarahHuckabee porte-parole de Trump? Obama n’a jamais mis de femme à ce poste  |  Mont du Temple: Israël proposé une alternative aux détecteurs de métaux: des caméras avec logiciel de reconnaissance faciale de terroristes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 10 avril 2017

Maryline Mélenchon a assigné en justice Christian Schoettl, le maire de Janvry dans l’Essonne qui accuse Mélenchon d’avoir fourni des emplois fictifs à sa fille. La justice l’a déboutée et l’a condamnée à verser 1500 euros au maire.

Dans cette vidéo sur YouTube que les Mélenchon père et fille n’ont pas réussi à faire interdire (pour l’instant) Christian Schoettl explique que la fille a été pistonnée par le père pour décrocher un emploi – le même genre de délit qui a déclenché des enquêtes judiciaires contre François Fillon et la une de tous les journaux.

A juste raison, un de nos lecteurs disait récemment à ce sujet : « Nous assistons à une campagne électorale malsaine axée sur des manipulations psychologiques de masse perfides et déloyales. » Il aurait pu inclure les manipulations de l’acharnement judiciaire dont les juges ont été lancés comme des loups contre les deux candidats de droite.

« Aucune des accusations n’a pu être réfutée », précise Christian Schoettl, qui, après avoir gagné le procès, en remet une couche :

« il y a de merveilleux hasards qui font qu’une partie de sa [Maryline Mélenchon] carrière se soit passée soit au sein de la mairie dirigée par son compagnon, père de son enfant et depuis époux, et qu’au sein du Conseil général elle [Maryline Mélenchon] ait été embauchée au sein d’un service présidé par un élu front de gauche ?
[C’est] un vrai malaise car derrière la fille? C’est bien le père qui est à la manœuvre… »

Vendredi 7 avril, le Tribunal de grande instance de Paris a donc donné tort à Maryline Mélenchon.

Le 23 mars, elle réclamait au juge des référés qu’il ordonne le retrait de la vidéo où elle s’estimait diffamée, car l’élu de l’Essonne accuse la fille du candidat léniniste d’avoir bénéficié du piston de son père pour des emplois fictifs.

Christian Schoettl :

  • Maryline Mélenchon a décroché son premier job en 1998 à la mairie de Viry-Châtillon alors dirigée par Gabriel Amart, son compagnon, et surtout lieutenant de Jean-Luc Mélenchon.
  • En 2009, elle est recrutée par le département de l’Essonne, présidé par qui ? L’ami personnel de Mélenchon Michel Berson.

A l’audience, maître Daphné Bès de Berc, l’avocate de Christian Schoettl n’a pas fait dans la dentelle :

« La justice a été instrumentalisée dans le but de détourner l’attention des médias et des électeurs des questions que posent certains comportements passés de Jean-Luc Mélenchon.

[…]

L’action en diffamation engagée par la fille du candidat n’avait d’autre objet que d’allumer un contre-feu pour éviter à Mélenchon d’avoir à s’expliquer».

Aucun média n’en fait ses gros titres de la condamnation de Mélenchon fille, instrumentalisée par le vrai coupable, Mélenchon père.

Aucun journaliste n’a fait de gorges profondes dans les émissions grand public.

Aucun juge n’a été saisi, et aucune enquête n’a été diligentée contre Jean-Luc Mélenchon.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La justice politique à deux vitesses de la République bananière de France est à l’œuvre : il ne faut pas tomber sur le mauvais tribunal.

En revanche, un juge a tout de même condamné la fille de celui que Schoettl qualifie de « vrai populiste non dénué de violence » à lui verser 1500 euros au titre des frais de justice.

Sur une note toute différente mais qui mérite mention, le maire Schoettl a déclaré :

« rafle du vel d’hiv, elle est ignare et bornée, Le Pen, une honte française ».

Merci monsieur le Maire !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz