FLASH
[25/04/2017] Trump (jour de l’holocauste) : « Israël est le monument éternel de la force immortelle du peuple juif »  |  Jean-Lin Lacapelle: « Je suis membre de la commission Sécurité de la Région IDF et je vous affirme que 12500 individus sont fichés S pour islamisme »  |  Israël : un colon arabe a tenté de poignarder des soldats en Samarie juive illégalement occupée par les arabes palestiniens  |  Espagne, Barcelone : opération anti-jihad. 8 musulmans interpellés, dont 4 en lien avec les attentats de Bruxelles  |  Explosion près de la synagogue de Metz : une opération de déminage sur une voiture suspecte  |  La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  |  Caterpillar en hausse de 6% aujourd’hui: conseil, investissez dans toutes les entreprises boycottées par BDS  |  Henri Guaino : “Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron”  |  Ivan Rioufol: « Prouesse technique : Hollande votera pour son hologramme Macron »  |  Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 20 avril 2017

Qui peut voter pour un candidat qui ne comprend pas lui-même ce qu’il propose…et qu’il l’avoue en public ?

Jusqu’à ce vendredi 14 avril c’est nous qui ne comprenions pas grand-chose au programme proposé par Emmanuel Macron.

Il est vrai que ce programme était difficilement compréhensible puisqu’il offrait des propositions apparemment intéressantes puis, immédiatement et dans la même foulée, tout leur contraire.

Dans l’objectif bien sûr de s’attirer les soutiens de tous les côtés qu’il souhaite rassembler, la gauche, la droite, le centre et même les votes blancs et les abstentionnistes, ces 30% qui ne savent jamais pour qui voter ! Alors pourquoi pas pour lui ?

Mais ce vendredi 14 avril donc, nous avons atteint le « sublime » puisque le candidat Macron, celui qui se voit déjà comme le futur président de la République, ne comprend pas lui-même ce qu’il propose !

Dans un « Discours sur l’enseignement supérieur et la recherche », donc l’un des thèmes qu’il devrait posséder totalement, lui, l’énarque, et devant un public qui lui était entièrement acquis, il plonge tête première dans l’incompétence et le ridicule.

Macron lit, avec son ton professoral habituel : « Ces nouveaux modèles de gouvernance pourront être mis en place à l’initiative des acteurs eux-mêmes et assureront une plus grande souplesse… »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Comme il n’a pas compris de quoi il s’agit et que ceux qui l’écoutent n’ont rien compris non plus, il ajoute : « Je vous lis ce qu’on m’a mis » (Premiers rires courtois dans l’assistance !).

Macron poursuit « Dans la composition des instances dirigeantes et dans les modalités d’organisation internes… »

Se rendant compte qu’il n’y comprend toujours rien et que ceux qui l’écoutent n’y comprennent rien non plus, il avoue :

« Bon, initialement je n’ai pas compris non plus cette phrase ! (Rires de nouveau mais cette fois quelque peu ironique et compatissant !) En gros ça veut dire quoi ? Parce que moi la relation que je veux instaurer avec vous c’est plutôt une relation de clarté, pour qu’on puisse agir efficacement » (Alors là fou-rire général).

Cela peut paraître amusant, certes, si ce n’était pas si grave.

Car un futur président de la République qui ne comprend absolument rien à ce que lui écrivent ses conseillers et qui se trouve devant l’incapacité de l’expliquer clairement, pose un problème crucial pour le pays qu’il doit gouverner, et cela prouve tout au moins son incapacité à le diriger.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz