FLASH
[25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  |  [22/06/2017] Les dernières volontés d’Helmut Kohl : que Viktor Orbán et non Merkel parlent lors de ses funérailles – REFUSÉ –  |  Trump prépare une loi qui interdit aux réfugiés toute aide de l’Etat avant 5 ans dans le pays  |  [21/06/2017] Michigan – Attentat terroriste : un musulman d’origine canadienne s’est jeté sur un policier, l’a poignardé en hurlant allahu akbar  |  Bayrou, Ferrand, Goulard et Sarnez : 4 ministres sur 18 éjectés du gouvernement pour soupçon d’emplois fictifs  |  Sondage : l’identité française menacée pour 70% des Français – qui ne font rien pour que ça change  |  De mieux en mieux : le terroriste des Champs-Elysées était également fiché par Interpol et recherché par la Tunisie pour terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 20 mai 2017

« Je ne suis pas ici en supporteur de Trump, j’ai voté pour Clinton et j’en suis très fier, je suis ici en supporteur des libertés civiques. »

Alan Dershowitz – Démocrate, anti-Trump et qui a voté pour Hillary Clinton – est l’un des plus plus grands avocats constitutionnalistes américains. Il enseigne le droit à Harvard. Il a déclaré hier sur Fox News qu’il y a zéro pour cent de risque que Trump soit impeached.

Répondant aux questions du journaliste Tucker Carlson, Alan Dershowitz a expliqué que Trump ne peut être destitué pour entrave à la justice, car il n’y a eu aucune entrave à la justice, lors de la réunion en tête à tête entre le Président Donald Trump et le directeur du FBI James Comey, au cours de laquelle Trump lui aurait dit, selon les fuites de notes de Comey, espérer que l’enquête contre Flynn n’ira pas loin. Même si Trump lui avait explicitement donné l’ordre d’arrêter l’enquête, explique Dershowitz, il en avait le droit, Jefferson l’a fait avant lui.

Dershowitz :

« Le Président Thomas Jefferson a donné l’ordre à son ministre de la Justice de poursuivre en justice Aaron Burr, et il a même offert l’immunité aux témoins qui seraient prêts à témoigner contre lui.

Les Présidents Kennedy et Johnson ont été intensément impliqués [dans des dossiers] avec leurs directeurs du FBI.

Ca n’est que depuis Watergate que nous avons créé des murs entre le département de la Justice et la présidence, mais ces murs s’appuient sur une tradition et des règlements intérieures et non sur la loi.

Je ne pense pas qu’il existe un dossier légal solide contre le Président.”

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dershowitz explique ensuite que la nomination d’un conseiller spécial, Robert Mueller, pour enquêter sur le dossier russe, est en réalité une excellente chose pour Trump car elle va non seulement servir de tampon entre les accusations infondées des médias et l’administration Trump, mais surtout, elle va innocenter Trump, qui selon le professeur de droit, n’est coupable d’aucun crime.

Dershowitz ajoute que la collusion avec la Russie a quelque chose de très intéressant, parce qu’aucun délit n’a été commis ! Même si les Russes avaient aidé Trump à se faire élire, ce serait mauvais d’un point de vue politique, mais en aucun cas un délit ou un crime passible de condamnation, et encore moins d’impeachment.

« Personne ne peut me pointer du doigt un article du code qui aurait été violé. Et un juge n’est pas autorisé à examiner autre chose que les preuves d’un crime fédéral.

[…]

Je pense qu’à la fin, tout ceci aide l’administration Trump, et non l’inverse. »

Et il y a plus intéressant encore !

En supposant que James Comey ait sincèrement pensé que le président Trump ait tenté d’entraver la justice en lui demandant d’arrêter l’enquête sur Michael Flynn, lors de leur réunion en tête à tête du 14 février, le lendemain du jour où ce dernier a été limogé, alors le directeur du FBI James Comey risque la prison, car il devait, selon la loi, immédiatement rapporter cette tentative d’entrave à son supérieur, le ministre de la Justice !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : insider.foxnews.com,

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz