FLASH
[28/06/2017] Allemagne, un migrant arrêté parce qu’il soutenait ISIS  |  Tunisie, pays musulman modéré donc tolérant, interdit le spectacle de Michel Boujenah  |  [27/06/2017] L’enquête du FBI contre le général Flynn, le conseiller sécurité de Trump, était une vengeance  |  L’université de Californie se prend un procès pour « environnement hostile aux juifs »  |  Chômage : la barre des 6.6 millions d’inscrits à Pole Emploi est dépassée  |  [26/06/2017] La Cour suprême déclare légale l’interdiction d’entrée établie par Trump pour 6 pays musulmans (sauf les gens qui ont des liens aux USA)  |  [25/06/2017] Grande-bretagne, Newcastle : il s’agirait d’un accident et non d’une attaque contre des gens près d’une mosquée  |  Grande-bretagne, Newcastle : une voiture a foncé sur une foule apparement musulmane – 5 blessés  |  Newcastle : une voiture fonce sur des piétons, 5 blessés  |  [24/06/2017] Un député La République en marche favorable à l’intégration de l’enseignement de l’islam à l’école en Alsace-Moselle  |  [23/06/2017] Canicule : Veolia annonce que la situation est critique : 1 085 bouches d’eau ont été ouvertes  |  Mathieu Gallet, PDG de Radio France, devant le tribunal correctionnel pour soupçons de favoritisme lorsqu’il était à l’INA  |  Une source habituellement fiable nous indique que Mahmoud Abbas serait décédé – aucune confirmation officielle, peut-être un hoax  |  Sadiq Kahn étrillé pour avoir refusé de condamner le Hezbollah  |  « Bayrou ment » affirme un ex-assistant parlementaire témoin d’emplois fictifs au Modem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 juin 2017

Une étude publiée conjointement par l’Université de Rochester, l’Université de l’Alabama et l’Université de Virginie a déterminé que le réchauffement climatique n’était pas dû aux activités humaines, et que le CO2 n’était pas un polluant.

Ce rapport a été publié dans l’International Journal of Climatology of the Royal Meteorological Society, l’une des revues de climatologie les plus prestigieuses du monde.

L’un des auteurs de l’étude, le professeur Fred Singer (Université de Virginie) écrit :

« le réchauffement climatique auquel nous assistons fait simplement partie d’un cycle naturel de réchauffement et refroidissement que l’on observe dans les stalagmites, dans les glaces et dans les sédiments du fond des mers… et qui a été abondamment documenté dans des revues spécialisées. Le mécanisme qui provoque ce cycle fait encore l’objet de débat ; mais est, très certainement, dû à l’activité solaire.

(…)

Notre recherche démontre que l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère n’a qu’une influence minime sur les changements climatiques. 

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En conséquence, nous en concluons que toutes les tentatives de contrôle des émissions de CO2 sont inadaptées et inutiles – mais très coûteuses pour le contribuable. »

En 2016, il écrivait encore :

“Nous attendons encore du Comité intergouvernemental sur le changement climatique (IPCC) qu’il apporte les preuves d’un changement significatif du climat causé par l’homme ; Pourtant, leurs modèles climatiques n’ont jamais été validés et ils divergent notablement des observations réelles. »

Qui en parle ?

Pourtant, affirmait Singer en 2011, « le nombre de scientifiques climato-sceptique croît régulièrement. J’estime qu’ils sont maintenant 40%.” 

Et nous sommes en 2017, année où le Président Trump s’est retiré des Accords de dupe, pardon, de Paris.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz