FLASH
[25/04/2017] La Chine interdit de donner un nom musulman aux nouveaux nés de la province à majorité musulmane de Xinjiang  |  Elle fait tout pour rester le punching ball politique : Marine Le Pen contre l’abattage rituel en France  |  Israël : Netanyahu annule sa réunion avec le ministre des Affaires étrangères allemand, qui a rencontré des ONG antisionistes radicales  |  Caterpillar en hausse de 6% aujourd’hui: conseil, investissez dans toutes les entreprises boycottées par BDS  |  Henri Guaino : “Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron”  |  Ivan Rioufol: « Prouesse technique : Hollande votera pour son hologramme Macron »  |  Espagne, Barcelone : sur informations des renseignements belges, la police arrête 12 jihadistes musulmans  |  Israël a frappé une position militaire syrienne près de Quneitra  |  [24/04/2017] Marine Le Pen se met « en congé » de la présidence du Front national  |  Résultats en voix : Macron 8 657 326, Le Pen 7 679 493, Fillon 7 213 797, Mélenchon 7 060 885, Hamon 2 291 565  |  Élysée, résultats définitifs : Macron 24,01%, Le Pen 21,30%, Fillon 20,01%, Mélenchon 19,58%, Hamon 6,36%  |  Inde : des rebelles maoïstes tuent 12 policiers  |  Macron est allé à la Rotonde. Le Fouquet’s est fermé pour travaux  |  29 personnes en garde à vue, 6 policiers et 3 manifestants blessés dans les manifestations hier à Paris  |  Israël attentat : une colon arabe palestinienne a poignardé une soldate dans le dos – la pourriture a été neutralisée  | 
Rafraichir régulierement la page
Daniel Pipes

Brève biographie de Daniel Pipes Daniel Pipes est le directeur du Forum du Moyen-Orient (Middle East Forum), l'un des membres de l'Institut américain pour la paix (U.S. Institute of Peace) dépendant du président des États-Unis et un chroniqueur primé du New York Sun et du Jerusalem Post. Son dernier ouvrage, Miniatures: Views of Islamic and Middle Eastern Politics (Transaction Publishers), est sorti de presse à la fin 2003. Son site Internet (version originale anglaise: DanielPipes.org; version française: fr.DanielPipes.org), constitue actuellement la principale source d'informations spécifiques sur le Moyen-Orient et l'Islam. Il contient les archives des articles de Daniel Pipes et gère des listes de diffusion hebdomadaires, dont une en langue française, informant les personnes inscrites des nouvelles publications en ligne. M. Pipes fut l'un des rares analystes à déceler l'éclosion de la menace islamiste (il écrivit ainsi en 1995 qu'"une guerre a été déclarée de manière unilatérale contre l'Europe et les États-Unis, et ce à l'insu de la majorité des Occidentaux"). Le Boston Globe estime que "si les avertissements de Pipes avaient été entendus, nous n'aurions peut-être jamais vécu les événements du 11 septembre". Le Wall Street Journal l'a qualifié de "commentateur faisant autorité sur la région du Moyen-Orient". Et MSNBC le décrit comme la plus éminente des "sommités en questions moyen-orientales". Il obtint sa licence (1971) puis son doctorat (1978) en histoire à l'université de Harvard. Il étudia six ans à l'étranger, dont trois en Égypte. M. Pipes parle le français et lit l'arabe et l'allemand. Il a enseigné aux universités de Chicago et de Harvard ainsi qu'au Collège de la Marine des États-Unis. Il a exercé diverses fonctions au Département d'État de même qu'à la Défense; il fut notamment vice-président du Comité Fulbright des bourses d'études à l'étranger, lequel dépend de la présidence des États-Unis. M. Pipes aborde fréquemment des questions d'actualité sur de nombreux programmes de télévision américains (ABC World News, CBS Reports, Crossfire, Good Morning America, NewsHour, Nightline, O'Reilly Factor, Today Show). Il est apparu sur des chaînes de télévision d'audience internationale dans le monde entier, y compris la BBC et Al-Jazeera. Les articles de M. Pipes ont été publiés dans des magazines tels que Atlantic Monthly, Commentary, Foreign Affairs, Harper's, National Review, New Republic, et The Weekly Standard. Un grand nombre de journaux reproduisent ses articles, dont notamment le Los Angeles Times, le New York Times, le Wall Street Journal, le Washington Post et une centaine d'autres, auxquels s'ajoutent plusieurs centaines de sites Web. Ses écrits ont été traduits en 19 langues et il a lui-même donné des conférences dans 25 pays. M. Pipes est l'auteur de douze livres. Quatre d'entre eux traitent de l'Islam: Militant Islam Reaches America (2002), The Rushdie Affair (1990), In the Path of God (1983), et Slave Soldiers and Islam (1981). Trois autres ont trait à la Syrie: Syria Beyond the Peace Process (1996), Damascus Courts the West (1991), et Greater Syria (1990). Quatre de ses ouvrages traitent d'autres thèmes relatifs au Moyen-Orient: The Hidden Hand (1996) analyse le regard que les Arabes et les Iraniens portent sur eux-mêmes et sur le monde extérieur, The Long Shadow (1989) et Miniatures (2003) rassemblent des séries d'essais sur différentes questions moyen-orientales et An Arabist's Guide to Colloquial Egyptian (1983) systématise la grammaire de l'arabe parlé en Égypte. Conspiracy (1997) fait le point sur l'importance des théories de la conspiration dans les affaires politiques européennes et américaines modernes. M. Pipes a également édité deux collections d'essais, Sandstorm (1993) et Friendly Tyrants (1991). Il est en outre co-auteur de onze ouvrages. M. Pipes fait partie du Groupe de travail spécial sur le terrorisme et la technologie (Special Task Force on Terrorism and Technology) du Département de la Défense. Il siège à cinq comités de rédaction, a témoigné devant de nombreuses commissions du Congrès américain et a participé à la gestion de quatre campagnes présidentielles. Son nom est cité dans Who's Who in America et dans Who's Who in the World. Il a reçu des titres honorifiques d'universités des États-Unis et de Suisse. En 1994, M. Pipes fonda le Forum du Moyen-orient (Middle East Forum), une association indépendante dont la mission consiste à "promouvoir les intérêts américains" par le biais de publications, d'études, de conseils, de recherches médiatiques et d'informations publiques. Le Forum publie également deux journaux, le Middle East Quarterly et le Middle East Intelligence Bulletin; il parraine Campus Watch (Campus-Watch.org), un projet visant à observer, à critiquer et à améliorer les études moyen-orientales; et il soutient des manifestations dans quatre villes. Cliquez sur les portraits de Daniel Pipes ci-dessous pour en obtenir des versions agrandies:

Philadelphie – Treize ans après la diffusion du célèbre faux reportage de France 2 sur la « mort » de Mohamed al Dura, le Middle East Forum annonce avoir payé les 10 001€ liés à la condamnation...

PHILADELPHIA – Today, marking the 13th anniversary of a notorious incidence of fraud by France 2 television, the Middle East Forum announces that it has paid the station a fine of €10,001 (about US$13,500)...

Les bouleversements du Moyen-Orient entrent dans la phase deux par Daniel Pipes, 25 août 2011 Version originale anglaise: Middle Eastern Upheavals Enter Round Two Adaptation française:...

  Le parangon de la beauté au festival de la mode islamique Ayant démarré en 2006, le Festival de la mode islamique basé en Malaisie véhicule...

  Mouammar Kadhafi en grande tenue.   La fin violente du leader du Moyen-Orient détenant le record de longévité dans l'exercice du pouvoir- car il est entré...

  Le Tunisien Zine el-Abidine (à gauche) en compagnie de ses deux voisins, le Libyen Muammar Kadhafi (au centre) et l'Algérien Abdelaziz Bouteflika. Après 23 ans...

Cela fait très longtemps que les peuples arabophones n'ont pas apporté de bienfaits à l'humanité, comme le développement de nouveaux médicaments, ou des...

Entretien réalisé à Berlin le 27 octobre 2010 entre Citizen Times et Daniel Pipes Citizen Times: M. Pipes, vous êtes à la tête de diverses organisations concernant...

Il y a toujours eu une raison d'espérer que n'aboutirait pas l'affaire pénale contre Geert Wilders, l'influent politicien néerlandais accusé de "discours...

    par Daniel Pipes The Washington Times 5 octobre 2010 Version originale anglaise: Dueling Fatwas Adaptation française: Johan Bourlard Publié avec l'aimable autorisation...

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz