Dreuz.info http://www.dreuz.info Francophone, chrétien, néo-conservateur et pro-israélien Sat, 19 Apr 2014 09:28:50 +0000 fr-FR hourly 1 http://www.dreuz.info?v=3.8.3 Un immondice anti-juif dans un journal français http://www.dreuz.info/2014/04/un-immondice-anti-juif-dans-un-journal-francais/ http://www.dreuz.info/2014/04/un-immondice-anti-juif-dans-un-journal-francais/#comments Sat, 19 Apr 2014 09:28:50 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65052 child abuse

Je cite un article paru dans un journal français : « Un policier israélien a été tué et deux membres de sa famille blessés lundi 14 avril par des tirs lors d’une attaque sur une route des environs d’Hébron, près de la colonie d’Adora, dans le sud de la Cisjordanie ».

Plus loin : « Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, et son allié radical du Jihad islamique ont salué une « opération héroïque », menée en représailles après les heurts survenus dimanche entre policiers et Palestiniens sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est ».

Enfin : « Hébron et ses environs, où vivent 200 000 Palestiniens et quelque 700 colons juifs, sont fréquemment le théâtre d’événements violents entre Palestiniens, d’une part, et colons ou soldats israéliens, d’autre part ».

C’est, en général, pour ne plus lire ce genre d’immondices que je ne lis Le Monde qu’à petites doses, et en me bouchant le nez.

Si vous voyez dans ce genre d’immondices une légitimation de meurtre, c’est que vous voyez clair dans les immondices, et qu’ils vous donnent envie de vomir, comme ils me donnent envie de vomir.

Que l’homme assassiné ait été policier ne justifie rien : c’était un homme. Il n’a pas été tué, mais assassiné : un assassin a visé pour le tuer volontairement, et si des membres de la famille de l’homme assassiné ont été juste blessés, c’est parce que l’assassin n’a pas pu assassiner autant qu’il l’aurait souhaité. Utiliser le mot « colonie » en ce contexte, c’est justifier l’assassinat, en suggérant que l’homme assassiné et sa famille avait des liens avec une « colonie ». C’est aussi, de la part de l’être excrémentiel qui a rédigé l’immondice, se faire partisan de l’épuration ethnique anti-juive : pour un humaniste non partisan de l’épuration ethnique anti-juive, un village juif en Judée ou en Samarie est un village juif en Judée ou en Samarie.

Citer des organisations terroristes à buts génocidaires comme s’il s’agissait de partis politiques normaux revient à traiter des organisations terroristes à buts génocidaires comme s’il s’agissait effectivement de partis politiques normaux, ce qui équivaut à les cautionner et à les légitimer. Reprendre, sans commentaires, l’expression « opération héroïque » donne envie de cracher au visage de l’être excrémentiel qui a rédigé l’immondice. Noter qu’il s’agit de représailles équivaut à en rajouter dans la justification de l’assassinat. Je passe, sans commentaires, sur « esplanade des mosquées » et « Jérusalem Est » : l’être excrémentiel emploie un vocabulaire indiquant qu’il s’incline, sans doute, souvent en direction de La Mecque.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le passage suivant « contextualise » : il y a des « Palestiniens », et il y a sept cent colons qui devraient être ailleurs, ou accepter de se faire « tuer » vraisemblablement. Surviennent des « événements violents » : ils font partie, j’en suis sûr, du « cycle de la violence », sans cause ni effets, où il n’y a ni criminel ni victime, mais où les victimes sont, aux yeux de qui ose écrire cela, les vrais bourreaux.

Des gens lisent ce genre d’immondices tous les jours : et après on s’étonnera qu’il y ait une montée de l’antisémitisme et de la haine anti-israélienne en France.

En Europe aujourd’hui, je sais, il est de bon ton de préférer les Juifs morts aux Juifs vivants. Il est de bon ton d’insulter les Juifs morts s’ils sont Israéliens. Il est de bon ton de déverser des immondices sur Israël.

Comme l’écrivait Zvi Rex, les Européens ne pardonneront jamais Auschwitz aux Juifs.

Moi qui suis humaniste et que l’antisémitisme dégoûte et révulse, ce qui est un ensemble de défauts rédhibitoires en France et en Europe aujourd’hui, moi qui ai décidé de faire mon travail intellectuel honnêtement (ce qui, au train où vont les choses, sera bientôt interdit en France et en Europe), je dis qu’un homme, Juif, a été assassiné parce qu’il était juif. Et en y pensant, des larmes de rage me viennent aux yeux.

Je dis que sa famille a perdu un homme irremplaçable.

Je dis qu’en ayant lu les mots de son épouse, cités par mon ami Meyer Habib, je n’ai pu me retenir de laisser des larmes couler sur mes joues. « Au lieu de vieillir ensemble, de profiter de nos enfants et du changement des saisons, en une balle j’ai perdu l’Amour de ma vie. Nos enfants ne cessent de pleurer et n’arrivent pas y croire. Qui leur donnera désormais autant d’amour ? ».

Je dis que je regrette qu’Israël ne pratique pas, si ce n’est la peine de mort, tout au moins la perpétuité réelle pour les assassins tels que l’assassin de cet homme . Et que l’idée que des assassins tels que l’assassin de cet homme puissent être relâchés dans le cadre d’on ne sait quel échange inutile m’indigne.

Je dis que toute caution apportée à des organisations « palestiniennes » est une assistance à l’assassinat effectif ou potentiel de Juifs et s’approche du crime contre l’humanité.

Je dis que le fait qu’une part de l’argent de mes impôts serve à financer la propagande haineuse et anti-juive de l’Autorité palestinienne me conduit à avoir honte d’être citoyen d’un pays qui finance ce genre de choses.

Je dis que j’attends avec impatience le moment où viendra la vraie paix en Judée-Samarie, qui impliquera, je pense, ce que suggèrent des analystes de plus en plus nombreux : une solution israélienne au conflit israélo-arabe. Un Etat d’Israël souverain sur la Judée Samarie, et la mise hors d’état de nuire de tous les assassins effectifs et potentiels présents en Judée Samarie.

Je dis que je rends hommage à l’homme assassiné. Il s’appelait Baruch Mizrahi. Il avait une épouse et cinq enfants.

L’être excrémentiel qui a rédigé l’immondice ne pense, visiblement pas à l’homme assassiné, à son épouse, à ses enfants.

Qu’il soit assuré de mon plus absolu mépris.

unnamed

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/un-immondice-anti-juif-dans-un-journal-francais/feed/ 0
Poutine – Qu’est-ce qu’elle a ma gueule ? http://www.dreuz.info/2014/04/poutine-quest-ce-quelle-a-ma-gueule/ http://www.dreuz.info/2014/04/poutine-quest-ce-quelle-a-ma-gueule/#comments Fri, 18 Apr 2014 16:35:46 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65044 Poutine-rit-1

Michel Garroté, réd en chef  –  Ces derniers jours, j’ai regardé à la télévision les récentes interventions de Poutine ainsi que la réunion de Genève sur le conflit entre l’Ukraine et la Russie. J’ai vu les petites et les grandes gueules. J’ai vu deux mecs virils, Lavrov et Poutine. J’ai également vu Mister Kerry en conversation avec Lady Ashton. Je ne dis pas que la psycho-morphologie explique tout. Mais il n’empêche que dans l’affaire qui nous préoccupe, cette psycho-morphologie a tout de même quelque chose d’éclairant.

Kerry-Ashton-1

Je repense à Reagan, Kohl, Jean-Paul II et Gorbatchev. Sans rire, celui qui avait l’air pitoyable, car il savait que les trois autres aillaient lui faire la peau, s’était Gorby. Mais là, en avril 2014, purée, les rôles sont inversés. Lavrov et Poutine, c’est du Jean Gabin. Kerry c’est couilles molles, tronche de cake. Et la mère Ashton, excusez-moi de vous demander pardon, mais même pour une jument englishe, elle est infiniment plus moche que la moyenne nationale. A croire qu’ils exportent les pires. Avec Kate, je vous jure, Lavrov aurait baissé sa garde. Mais avec le tandem Ashton-Kerry, très franchement, les amateurs de Vodka ont dû se dire, entre deux robustes gorgées, qu’ils traitaient avec des anglo-saxons dégénérés.

Le romancier russophile Christian Combaz a regardé l’émission Complément d’enquête sur le « nouveau Tsar » Poutine. Il dénonce «l’artillerie médiatique» contre le président russe, qui ne fait selon lui que respecter la volonté de son peuple (extraits ; source en bas de page) : On nous a dit que la Russie voulait s’agrandir aux dépens de la Crimée, mais la France est mal placée, après avoir laissé voter Mayotte pour le rattachement en 1976, pour reprocher aux Criméens de vouloir se détacher de l’Ukraine, dont l’économie ne sera bientôt guère plus brillante que celle de la grande Comore. Et puis il y a l’influence de cette Cinquième colonne qui s’arroge toujours une place « à la Une », pour reprendre le titre d’un magazine d’information des années 60. L’émission Complément d’Enquête, sur Poutine trahissait un tel changement de réglage de l’artillerie médiatique qu’on peut l’imaginer inspiré par l’entourage du Pouvoir afin d’accompagner les négociations en cours à Genève. On vise désormais moins bas mais les projectiles sont les mêmes.

On ne s’attaque pas au train de vie de Vladimir Poutine pour le présenter comme un émule de Moubarak. Les artifices déployés pour nous faire croire qu’il achète des robinets en or, circule en voiture de milliardaire ou se fournit en call girls auprès des oligarques n’ont jamais mordu sur l’opinion parce qu’on n’a pas trouvé grand-chose. La corruption, les budgets d’équipement délirants des Jeux olympiques n’ont pas permis non plus de mettre en cause l’entourage direct du président. Même la question homosexuelle a été éludée lors des Jeux, c’est tout dire. Et pourtant tout avait l’air au point. La place centrale de Kiev surpeuplée, survoltée, quadrillée par les télévisions internationales comme en Egypte, la foule s’emparant du palais d’un dirigeant cupide et névrosé, devaient être la dernière étape avant un printemps de Petersburg. Après l’Ukraine on voyait le système Poutine s’effondrer sur une émeute géante pendant les Nuits Blanches. Le nouvel angle choisi par les médias occidentaux n’est plus la corruption, mais la Grande Russie comme on parlait naguère de « Grande Serbie » ou de « Grande Syrie ».

Comme le soulignait l’ambassadeur Orlov à l’oreille de son interlocuteur pendant l’émission, la Russie est déjà le pays le plus grand de la terre, on se demande à quoi rimerait un désir d’expansion territoriale. N’importe, insistait le journaliste, « on voit désormais de jeunes recrues à qui, dès l’enfance, on inculque l’amour de leur pays et qui prient ». Ah bon ? Et les jeunes Américains des Summer Camps du Minnesota, ils ne saluent pas le drapeau et ne vont pas à l’office? Et les jeunes Chinois n’aiment pas leur pays dès l’âge de douze ans? Il n’y a guère que dans le nôtre qu’on n’inculque rien aux enfants, ni dans ce domaine, ni dans les autres. Donc, Vladimir Poutine a une haute idée de son pays qui a désormais une haute idée de lui-même : on mesure le scandale. Mais il y a pire : dans la rue de son enfance, les journalistes essaient de trouver la trace d’un culte de la personnalité or il n’y a rien. Pas la moindre plaque.

Ce Poutine est vraiment très fort. Il ne se teint pas les cheveux, sa vie privée est opaque, il ne traverse pas Moscou en scooter, il parle un russe châtié, il ne dit pas oui et non en même temps, il n’a rien de « normal » et tout cela n’est pas un handicap pour plaire à son peuple. Un jour ou l’autre, le nôtre va s’en souvenir. L’émission étant diffusée sur internet, malgré des efforts assidus, pendant l’intervention de Bernard Henri Lévy le système de diffusion en streaming du réseau FranceTV Pluzz, comme chaque fois, s’est mis en rideau. Chaque tentative pour relancer l’image obligeait le spectateur à s’infliger une publicité Fleury-Michon -d’ailleurs très fluide mais fastidieuse, surtout la cinquième fois. La bande passante n’était donc pas en cause, c’est le service public qui ne fait pas son métier sur la chaine Pluzz (et si le CSA pouvait faire le sien cela nous arrangerait). La publicité sur le surimi Fleury-Michon apportait donc une touche de fantaisie à l’intervention de BHL qui en est très avare – de fantaisie, parce que côté interventions c’est le contraire. Pour l’anecdote, le Danube de la pensée avait convoqué le journaliste au bord de la Seine, conversation dont j’ignore tout mais il n’est pas certain que j’aie raté grand-chose, conclut Christian Combaz.

Le chef du Kremlin a fait trois lourdes fautes, politique, économique et idéologique, affirme le spécialiste de géopolitique Guillaume Lagane (extraits ; source en bas de page) : La crise en Ukraine est souvent présentée comme un coup de maître de Vladimir Poutine, manipulant à loisir un Occident décadent et versatile. À moyen terme pourtant, l’annexion de la Crimée et la déstabilisation du Donbass sont lourdes de menaces pour la Russie. Sur le plan politique, l’intervention russe constitue une formidable opération de propagande en faveur de l’Otan. Après la Géorgie en 2008, l’Ukraine est le second pays candidat à être agressé par les forces russes. Les pays Baltes, qui ont adhéré en 2004, ont à l’inverse bénéficié, au titre de la solidarité instaurée par l’article 5 du traité de Washington en 1949, d’un appui politique et militaire (envoi d’avions de surveillance). Depuis 1999, toute la politique de Moscou consiste à dissuader les États de «l’étranger proche» de quitter son giron pour entrer dans l’Alliance atlantique. Le rattachement de la Crimée va donc renforcer l’atlantisme des pays de la zone.

Quant aux États-Unis, tentés par la stratégie du pivot vers l’Asie, ils ne pourront échapper à une réflexion sur le maintien de forces substantielles en Europe. Sur le plan économique, l’intervention russe va provoquer, chez les Européens, une réflexion de fond sur la dépendance au gaz russe. L’enquête en cours à la Commission sur les pratiques anticoncurrentielles de Gazprom était une première étape. Pour une UE important 24 % de son gaz de Russie, il devient impératif de réformer ce marché déséquilibré. Déréglementation du secteur, construction d’interconnexions entre États (Pologne-Lituanie en 2018) et de routes alternatives à la Russie (Trans Adriatic Pipeline), développement des achats de gaz naturel liquéfié, venant demain des États-Unis, enfin recherche du gaz de schiste: les possibilités sont nombreuses. Elles ont toutes le point commun d’être contraires aux intérêts du Kremlin, dont les exportations d’hydrocarbures constituent la principale ressource (Gazprom représente 8 % du PIB russe).

La rationalité économique aurait dû pousser Moscou à la plus grande régularité dans ses livraisons, sur le modèle de l’Arabie saoudite. Enfin, sur le plan idéologique, l’intervention russe est un hommage aux valeurs de l’Union européenne. En bafouant le droit international, en utilisant la force armée pour résoudre des différends entre nations européennes, la Russie a troublé jusqu’à ses traditionnels alliés chinois. Mais Moscou souligne ainsi les vertus de l’Union européenne, construction politique dont le fondement, la réconciliation franco-allemande, avait précisément pour objet d’éviter le retour des conflits. Aux Européens englués dans les questions budgétaires, elle rappelle les principes même du projet communautaire. L’intervention russe pourrait donc affaiblir, notamment dans les pays d’Europe orientale, les partis eurosceptiques en rappelant aux électeurs que l’appartenance à l’Union, au milieu d’un océan de vices, comporte quelques vertus. Serait ainsi affaibli le courant d’extrême droite au Parlement de Strasbourg, celui-là même qui juge séduisante la politique de Vladimir Poutine, notamment sa supposée défense des « valeurs chrétiennes », conclut Guillaume Lagane.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/04/18/31002-20140418ARTFIG00070-poutine-le-nouveau-tsar-un-argument-commode-pour-masquer-la-volonte-d-un-peuple.php

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/04/17/31002-20140417ARTFIG00136-ukraine-et-si-poutine-avait-perdu.php

]]> http://www.dreuz.info/2014/04/poutine-quest-ce-quelle-a-ma-gueule/feed/ 1 Comment faites-vous pour ne pas être islamophobe ? 58 réfugiés de l’ONU massacrés au Soudan http://www.dreuz.info/2014/04/comment-faites-vous-pour-ne-pas-etre-islamophobe-58-refugies-de-lonu-massacres-au-soudan/ http://www.dreuz.info/2014/04/comment-faites-vous-pour-ne-pas-etre-islamophobe-58-refugies-de-lonu-massacres-au-soudan/#comments Fri, 18 Apr 2014 15:35:24 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65041 0002SVZ8VJ4W9JYA-C116-F4

Au moins 58 personnes ont été tuées, et plus de 100 autres blessés, lors de l’attaque terroriste d’une base de l’ONU qui abrite des réfugiés au sud Soudan, hier jeudi 17 avril.

Internally displaced people (IDPs) at the UNMISS base in Malakal, South Sudan, on February 6, 2014

« 48 corps, dont des enfants et des femmes ont été récupérés à l’intérieur de la base, ainsi que les corps de 10 islamistes », a déclaré le responsable de l’ONU au Soudan, Toby Lanzer.

« Le nombre total de morts est 58, mais ce chiffre peut augmenter car parmi la centaine de blessés, certains sont dans un état grave. »

Selon Lanzer, un groupe d’environ 350 jeunes islamistes habillés en civil et armés « ont utilisé une violence extrême pour pénétrer dans la base de l’ONU ».

Les islamistes veulent tuer le plus grand nombre de personnes possible

Il a ajouté qu’ils ont ouvert le feu pour terroriser les civils, qui étaient venu chercher un abri pour se protéger des violences ethniques qui ont commencé il y a 4 mois, et qui semblent destinées à tuer le plus grand nombre de personnes possible.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Quand nous avons réalisé que nous étions attaqués, nous avons riposté, et la rapidité de notre action a permis de sauver des vies, » a ajouté Lanzer, saluant l’intervention des casques bleus indiens, népalais et sud coréens en charge de la protection des 5,000 personnes de la base.

« Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour protéger la vie des personnes sous notre protection, y compris l’usage de la force létale, » a ajouté Lanzer, et a expliqué que des mesures de sécurité ont été prises pour renforcer la sécurité des bases de l’ONU dans le pays, qui abritent plus de 60,000 personnes de différents groupes ethniques.

« Cette semaine a été la plus terrible dans l’histoire du sud Soudan, » dit Lanzer, citant l’attaque de la base ainsi que plusieurs rapports d’atrocités commises au nord dans la région pétrolière de Bentiu, qui est tombée entre les mains des rebelles islamistes cette semaine.

J’imagine que vous êtes conscients qu’aucune grande âme parmi les artistes engagés, aucune organisation humanitaire habituellement si rapide à se déchaîner contre Israël lorsqu’un palestinien est blessé par l’armée, n’a fait le moindre communiqué pour dénoncer ce génocide en devenir…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/comment-faites-vous-pour-ne-pas-etre-islamophobe-58-refugies-de-lonu-massacres-au-soudan/feed/ 2
Un Français et deux autres suspects préparaient une attaque contre des touristes israéliens http://www.dreuz.info/2014/04/un-francais-et-deux-autres-suspects-preparaient-une-attaque-contre-des-touristes-israeliens/ http://www.dreuz.info/2014/04/un-francais-et-deux-autres-suspects-preparaient-une-attaque-contre-des-touristes-israeliens/#comments Fri, 18 Apr 2014 14:50:35 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65035 305856_mainimg

Daoud Farhat, un Français, et Youssef Ayad, un Libanais, soupçonnés de faire partie de l’organisation terroriste chiite libanaise Hezbollah, ont été arrêtés cette semaine en Thaïlande, selon The Bangkok Post de ce vendredi 18 avril.

Les deux jeunes sont arrivés en Thaïlande quelques jours avant les fêtes de Pessah, la Pâque juive, qui coïncidait avec le festival Thai de Songkran, avec l’intention de commettre un attentat, mais la police thaïlandaise a été alertée par les services de sécurité israéliens.

L’un des deux terroristes a rapidement admis faire partie du Hezbollah et a confessé être là pour commettre un attentat contre des touristes israéliens le 13 avril, pendant Pessah.

L’assistant du chef de la police nationale, Winai Thongsong, a déclaré au Post que les deux hommes ont été arrêtés à des endroits différents de Bangkok après que la police a reçu des renseignements précis d’Israël sur la présence sur leur sol des deux jihadistes et le fait qu’ils préparaient un attentat dans Khao San Road, un quartier prisé des touristes israéliens. Farhat est détenteur d’un passeport français et Ayad d’un passeport Philippin, qui mentionnent qu’ils sont nés au Liban. L’enquête cherche à savoir si les passeports sont authentiques, et les autorités françaises et philippines ont été contactées.

Le journal mentionne également que la police recherche au moins neuf autres personnes présents sur le territoire et faisant partie du Hezbollah.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon une source proche de l’enquête, Ayyad aurait déclaré que “son groupe est arrivé en Thaïlande afin de commettre un attentat à la bombe contre des touristes israéliens et d’autres groupes d’Israéliens dans Khao San Road pendant Songkran.”

« Nous avons saisi du matériel, des clous et des boulons, qui servent à fabriquer des bombes, dans leurs logements de Bangkok,” a déclaré la source, qui a ajouté : « Nous emmenons le porteur du passeport philippin dans la province de Rayong pour rechercher d’autres produits qui servent à fabriquer des bombes et qu’il stockait là bas, » en précisant que les arrestations ont permis d’éviter l’attentat.

Winai a précisé que les deux hommes vont être déportés vers les deux derniers pays qu’ils ont visité, dès que la police finalisera son enquête, et a dit que « si nous n’avions pas été en mesure de les arrêter pendant Songkran, une attaque à la bombe aurait eu lieu quelque part dans Khao San Road. »

Le directeur du conseil national de la sécurité, le lieutenant général Paradorn Pattanatabut, a confirmé que les autorités thailandaises se concentrent maintenant sur l’arrestation d’autres terroristes étrangers.

Mise à jour : initialement, les dépêches indiquaient que trois membres du Hezbollah étaient entrés en Thaïlande, mais le troisième suspect, Bilal Bahsoun, n’est peut-être pas dans le pays.

Le Franco-libanais Daoud Farhat se rendait pour la première fois en Thaïlande, alors que le Libano- philippin Youssef Ayad en était à sa 17 visite dans le pays.

Les noms de Daoud Farhat et de Youssef Ayad figurent tous les deux sur le site stop910.com qui réunit des informations sur les terroristes opérant en Asie, et publie les appels à témoin contre récompense.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/un-francais-et-deux-autres-suspects-preparaient-une-attaque-contre-des-touristes-israeliens/feed/ 1
Hollande annonce qu’il sera au chômage en 2017 http://www.dreuz.info/2014/04/hollande-annonce-quil-sera-au-chomage-en-2017/ http://www.dreuz.info/2014/04/hollande-annonce-quil-sera-au-chomage-en-2017/#comments Fri, 18 Apr 2014 14:14:02 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65036 Hollande-Mali

Hollande a déclaré, vendredi 18 avril 2014, n’avoir aucune raison d’être candidat à un deuxième mandat si le chômage ne baisse pas d’ici à 2017. En effet, Hollande a déclaré : « Si le chômage ne baisse pas d’ici à 2017, je n’ai, ou aucune raison d’être candidat, ou aucune chance d’être réélu ».

Les mauvaises langues allèguent que le chômage ne baissera pas d’ici 2017, que Hollande le sait et qu’en réalité, il en a plus qu’assez de présider à la destinée des Français. Non seulement il ne sera pas candidat en 2017, mais en outre, si cela était possible, il démissionnerait dès maintenant.

Les Français ne le plébiscitent pas dans les sondages. Son parti est un panier de crabes. Les affaires de toutes sortes s’accumulent. Et il ne peut plus avoir de vie sexuelle extra muros sans que les médias s’en mêlent. Bref, Hollande en a marre.

Reproduction autorisée avec mention www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/04/18/97002-20140418FILWWW00228-hollande-dit-n-avoir-aucune-raison-d-etre-candidat-si-le-chomage-ne-baisse-pas-d-ici-a-2017.php

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/hollande-annonce-quil-sera-au-chomage-en-2017/feed/ 4
Les Cent ans de solitude du communiste Gabriel Garcia Marquez ont pris fin http://www.dreuz.info/2014/04/les-cent-ans-de-solitude-du-communiste-gabriel-garcia-marquez-ont-pris-fin/ http://www.dreuz.info/2014/04/les-cent-ans-de-solitude-du-communiste-gabriel-garcia-marquez-ont-pris-fin/#comments Fri, 18 Apr 2014 13:30:10 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65032 Garcia-Marques-Castro-2

Michel Garroté, réd en chef  –  L’auteur colombien Gabriel Garcia Marquez est décédé le 17 avril 2014. Ecrivain, militant communiste et grand ami de Fidel Castro, Gabriel Garcia Marquez s’est fait connaître avec son roman « Cent ans de solitude ». En 1991, dans une interview avec un journal espagnol, Gabriel Garcia Marquez déclarait que les médias et les intellectuels avaient attribué à « Cent ans de solitude » des qualités que – selon l’auteur lui-même – son roman n’avait pas. Ci-dessous, les extraits adaptés et commentés d’un article sur l’auteur colombien écrit par Gérard de Cortanze.

Gérard de Cortanze écrit (extraits adaptés et commentés ; voir source en bas de page) : Gabriel Garcia Marquez soutenait qu’il n’inventa jamais rien : « Je n’écris que sur ce que je connais, sur des gens que j’ai vus ». Né à Aracataca, le 6 mars 1927, il ne fit rien d’autre en effet que de transformer son petit village et ses habitants en un lieu mythique, connu aujourd’hui de la terre entière sous le nom de Macondo.

Macondo est partout et nulle part. D’un côté les dunes et les marais, de l’autre, la sierra ; il n’est sur aucune carte mais ressemble pourtant en bien des points à Aracataca : traversé par les guerres, longues et douloureuses, prospère au temps de la « fièvre de la banane », détruit par les vieilles rivalités familiales, le banditisme, les pluies, la sécheresse ; un village redevenu poussière sur lequel plane encore la sombre présure d’une faute collective non exorcisée.

D’où vient l’écriture ? De l’enfance, certes. Mais de la vie aussi. Celle de Gabriel Garcia Marquez fut houleuse, complexe, labyrinthique, marquée par un travail acharné. Après des études chez les Jésuites à Bogota et à Carthagène, Gabriel Garcia Marquez exerça divers métiers et parcourut différents pays. Reporter puis rédacteur à El Espectador, quotidien de Bogota, il fut correspondant de presse à Rome puis à Paris, où, faute d’argent, il vécut dans un sinistre hôtel de la rue Cujas, en plein Quartier latin.

Au Mexique, il gagna sa vie en écrivant des scénarios pour le cinéma dit d’avant-garde (ndmg – en clair, gauchiste), et ouvrit à Bogota un bureau pour la nouvelle agence cubaine Prensa latina, en 1959, peu de temps après l’entrée de Fidel Castro dans La Havane. Cette expérience très personnelle de la vie forme le cœur même d’une œuvre qui reste une pertinente réflexion sur l’énigme humaine du pouvoir, sur sa solitude et sa misère.

Lorsque Gabriel Garcia Marquez revint en Amérique, il dut faire face au grand désarroi de la littérature colombienne de son temps. Depuis José Eustasio Rivera, aucun narrateur n’avait su s’imposer et la société colombienne stagnait. Gabriel Garcia Marquez fut incontestablement celui qui redonna au roman colombien ses lettres de noblesse.

Entre 1955 et 1962, il publia une série d’ouvrages qui connurent des succès plus ou moins importants : Des feuilles dans la bourrasque, Pas de lettre pour le colonel, Les Funérailles de la Grande Mémé, La Mala Hora. Tous contenaient déjà en germe ce qui devait faire par la suite la qualité fondamentale de sa vaste littérature: une atmosphère fantastique à laquelle se mêlent chansons de geste et chroniques ordinaires.

Jeune écrivain, Gabriel Garcia Marquez ne cessait de répéter qu’il voulait « mettre tout ce qu’il savait dans un livre ». Longtemps, il crut que ce livre aurait pour nom La Mala Hora, il s’appela finalement Cent ans de solitude. Publié en France, dans l’indifférence la plus totale, en mai 1968, il porta son auteur au sommet de sa gloire (ndmg – les syndromes de la contestation et de la révolte ont commencé aux Etats-Unis en 1963, puis à Berlin-Ouest en 1967 et enfin à Paris en 1968 ; centré sur lui-même, Mai 68 ne pouvait donc s’intéresser à Cent ans de solitude pourtant paru en français cette année-là ; le livre est paru en version originale espagnole, d’abord à Buenos Aires en 1967, puis à Barcelone en 1974 ; enfin, le livre sera traduit en 35 langues et vendu à trente millions d’exemplaires).

L’histoire du colonel Buendia, mais aussi de toute sa famille, depuis la fondation de Macondo jusqu’au suicide du dernier des Buendia, une centaine d’années plus tard, changea radicalement la vie de Gabriel Garcia Marquez, qui draina dans son sillage ce que certains appelèrent alors le «boom » de la littérature latino-américaine.

Incontestablement, Vargas Llosa (ndmg – célèbre écrivain péruvien de droite, prix Nobel de littérature, auteur notamment de « La ville et les chiens »), Cortazar, Fuentes, Elizondo, Bryce Echenique, Sabato, Borges, d’une certaine manière, et d’autres profitèrent de l’immense retentissement de Cent ans de solitude. Que retenir de cette œuvre, forte d’une vingtaine de volumes ? Deux aspects. Le premier est lié aux êtres et aux épisodes fantasmatiques : une galerie de portraits, de singulières atmosphères.

C’est un vieillard doté d’ailes immenses, des hommes et des femmes à cheval qui tournent autour d’un kiosque à musique dans un village englouti ; c’est le Saint-Père qui traverse la forêt vierge sur une gondole noire ; l’aïeule despotique, directrice d’un lupanar ambulant, qui oblige sa petite-fille Erendira à se prostituer ; c’est une amante-enfant qui, enfermée dans un couvent, aime d’un amour effréné son exorciste don Cayetano Delaura.

Deuxième thème, celui de la politique et de l’engagement. L’Aventure de Miguel Littin. Clandestin au Chili (1985) raconte l’histoire d’un metteur en scène chilien interdit de séjour dans son pays et qui, rentré clandestinement, tourne, jusque dans le palais présidentiel, la réalité du pays sous la dictature. Journal d’un enlèvement relate l’enlèvement de Maruja Pachon et de huit autres personnalités par le bras armé du cartel de Medellin, en septembre 1990.

Dans ce deuxième volet de son œuvre, qui tient plus de la dignité que de l’héroïsme, Gabriel Garcia Marquez s’interroge sur ce qu’il appelle « la validité et l’utilité de la création dans une lutte politique ». Mais il finit par mélanger politique et littérature. C’est dans le droit fil de cette réflexion qu’il faut situer sa longue amitié avec Fidel Castro, qui lui fut tant reprochée et sur laquelle il ne donna que des explications peu convaincantes.

Devenu ambassadeur volant dans la zone caraïbe, pour des missions « diplomatiques secrètes », ami de Torrijos et de Carlos Andrés Pérez, d’Alfonso Lopez Michelsen et des sandinistes, le Prix Nobel de littérature 1982 finit par mélanger politique et littérature, et ses dernières œuvres, à commencer par ses Mémoires, furent on ne peut plus décevantes. Gabriel Garcia Marquez voulait que le monde devienne socialiste, et ajoutait (en 1982) : « Je crois qu’il le sera tôt ou tard ». Il disait aussi : « J’ai des idées politiques bien établies, mais mes idées littéraires changent selon ma digestion ».

Nous lui préférons les déclarations d’un autre grand écrivain de langue espagnole, Jorge Luis Borges, à qui on demandait quelle était sa plus grande ambition littéraire et qui répondait : « Écrire un livre, un chapitre, une page, un paragraphe, qui soit tout pour tous les hommes ». Gabriel Garcia Marquez a évidemment réalisé ce souhait avec Cent ans de solitude. Quant au reste, ses œillères politiques l’ont empêché d’écrire l’œuvre qu’on pouvait attendre de lui. Gabriel Garcia Marquez est bien l’auteur d’un seul livre (fin des extraits adaptés et commentés ; voir source en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.lefigaro.fr/livres/2014/04/17/03005-20140417ARTFIG00417-gabriel-garcia-marquez-la-mort-du-patriarche.php

 

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/les-cent-ans-de-solitude-du-communiste-gabriel-garcia-marquez-ont-pris-fin/feed/ 0
Vidéo Gaza: les défenseurs des droits de l’homme parlent de prison à ciel ouvert http://www.dreuz.info/2014/04/video-gaza-les-defenseurs-des-droits-de-lhomme-parlent-de-prison-a-ciel-ouvert/ http://www.dreuz.info/2014/04/video-gaza-les-defenseurs-des-droits-de-lhomme-parlent-de-prison-a-ciel-ouvert/#comments Fri, 18 Apr 2014 11:09:59 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65029 images

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/video-gaza-les-defenseurs-des-droits-de-lhomme-parlent-de-prison-a-ciel-ouvert/feed/ 11
Frappé à coups de batte de baseball et de couteau http://www.dreuz.info/2014/04/frappe-a-coups-de-batte-de-baseball-et-de-couteau/ http://www.dreuz.info/2014/04/frappe-a-coups-de-batte-de-baseball-et-de-couteau/#comments Fri, 18 Apr 2014 08:59:37 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65027 Bagarre ou agression ? Il appartiendra aux services de police de Grenoble de le déterminer.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reste qu’un homme de 37 ans a été secouru, hier après-midi, par les sapeurs-pompiers de Grenoble, aux alentours des 16 h 30, rue Chante-Grenouille à Saint-Martin-d’Hères après avoir été violemment frappé.

Deux estafilades sous un œil et au cuir chevelu

Selon nos informations, une dizaine de personnes, dont certaines étaient armées de battes de baseball et au moins d’un couteau, s’en seraient en effet pris à lui.

Rapidement alertés, les services de police ont envoyé des équipages sur place qui ont découvert la victime. L’homme présentait deux plaies – vraisemblablement causées par un couteau mais heureusement superficielles – au niveau du cuir chevelu et sous un œil. Plus grave, il avait reçu de violents coups de pieds et de batte dans l’abdomen.

Aux policiers, il n’a rien voulu dire de ses agresseurs qu’il semble pourtant connaître.

Les sapeurs-pompiers ont dû faire appel à une équipe du Samu, l’état de la victime semblant se dégrader au cours de son transport au CHU. On ignore pour autant si son pronostic vital est engagé.

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/04/16/frappe-a-coups-de-batte-de-baseball-et-de-couteau

© Gaïa pour www.Dreuz.info

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/frappe-a-coups-de-batte-de-baseball-et-de-couteau/feed/ 0
Nice : 18 mois de prison pour avoir voulu transmettre le sida à des policiers http://www.dreuz.info/2014/04/nice-18-mois-de-prison-pour-avoir-voulu-transmettre-le-sida-a-des-policiers/ http://www.dreuz.info/2014/04/nice-18-mois-de-prison-pour-avoir-voulu-transmettre-le-sida-a-des-policiers/#comments Fri, 18 Apr 2014 08:55:18 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65025 Elle avait annoncé avoir le sida avant de griffer délibérément des policiers. Une personne transsexuelle a été condamnée ce jeudi à 18 mois de prison ferme et écrouée pour avoir voulu transmettre le virus du sida à des agents de la police des frontières. Cet homme de nationalité péruvienne, devenu une femme après opération, avait été placé mercredi matin en cellule de dégrisement à l’aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), après une altercation survenue lors de l’enregistrement de ses bagages sur un vol à destination de Madrid.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Sous l’emprise de l’alcool et extrêmement agitée, elle s’était tailladée les bras avec un verre en plastique découpé dans sa cellule et avait annoncé avoir le sida. Des policiers tentant de la maîtriser avaient ensuite été griffés «avec la volonté délibérée de les contaminer», a raconté Delphine Lallemand, directrice départementale adjointe de la PAF.

Une décision «exemplaire»

Jugée en comparution immédiate, elle a été condamnée et écrouée pour «administration de substances nuisibles», a précisé la commissaire, en saluant une décision de justice «exemplaire» qui montre un soutien aux forces de l’ordre. Six policiers étaient entrés dans la cellule de dégrisement mercredi pour l’empêcher de se blesser contre les murs. Quatre agents avaient été dépêchés à l’hôpital, trois pour griffures aux avant-bras et au visage, un autre pour une entorse.

Si la possibilité de transmission du virus du sida s’avère très faible dans un tel cas, les policiers en contact avec le sang contaminé devront suivre un traitement préventif pendant plusieurs mois.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/nice-18-mois-de-prison-pour-avoir-voulu-transmettre-le-sida-a-des-policiers-17-04-2014-3776197.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/nice-18-mois-de-prison-pour-avoir-voulu-transmettre-le-sida-a-des-policiers/feed/ 0
Tunisie. Sfax : démantèlement d’une cellule terroriste http://www.dreuz.info/2014/04/tunisie-sfax-demantelement-dune-cellule-terroriste/ http://www.dreuz.info/2014/04/tunisie-sfax-demantelement-dune-cellule-terroriste/#comments Fri, 18 Apr 2014 08:52:39 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65023 Le ministère de l’Intérieur a annoncé dimanche 6 avril, suite à une explosion accidentelle à Sfax, le démantèlement d’une cellule présumée affiliée à Ansar al Charia, suffisamment avancée pour confectionner des explosifs artisanaux.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Deux personnes se trouvaient sur les lieux, une maison récemment louée, dont un blessé grave aux mains et au visage. Après les deux premières arrestations, huit autres personnes ont été appréhendées. L’incident intervient au moment même où le chef du gouvernement Mehdi Jomâa exprimait son satisfécit en matière sécuritaire à son arrivée à l’Aéroport Tunis-Carthage après une tournée américaine d’une semaine.

http://www.lecourrierdelatlas.com/692907042014Tunisie.-Sfax-demantelement-d-une-cellule-terroriste.html

© Gaïa pour www.Dreuz.info

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/tunisie-sfax-demantelement-dune-cellule-terroriste/feed/ 0
Encore une famille de dealers expulsée de son HLM http://www.dreuz.info/2014/04/encore-une-famille-de-dealers-expulsee-de-son-hlm/ http://www.dreuz.info/2014/04/encore-une-famille-de-dealers-expulsee-de-son-hlm/#comments Fri, 18 Apr 2014 08:49:47 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65021 La justice expulse des HLM, de plus en plus de familles dont les enfants se livrent à du trafic de drogue. Dernier exemple en date : les parents de deux jeunes dans le 20ème arrondissement de Paris. Le bailleur social les a attaqués. Et la justice lui a donné raison.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une quinzaine d’affaires de ce type sont en cours. Une famille vient d’être délogée de son HLM parce que deux de ses enfants se livraient à du trafic de drogue. Ca s’est passé dans le 20ème arrondissement de Paris. L’office HLM a saisi la justice pour obtenir la rupture des contrats de bail de ces locataires. Motif invoqué : « troubles de jouissance ». Et la justice lui a donné raison le 3 avril dernier.

Le trafic continue…
Le calme est depuis revenu dans cette résidence située dans le quartier de Belleville. « Cette famille faisait vivre l’enfer à ses voisins depuis des années », selon la maire du XXème arrondissement. Pour autant, le trafic de drogue ne s’est évidemment pas arrêté.

Une série d’affaires similaires
Plusieurs affaires similaires se sont produites du côté de Boulogne-Billancourt. Des familles attendent encore le verdict de la cour d’appel de Versailles concernant l’activité de dealer supposée d’un de leurs enfants. C’est l’office public départemental de HLM des Hauts-de-Seine qui a saisi la justice pour obtenir la rupture des contrats de bail de ces locataires pour « troubles de jouissance ».

Persistance de ces troubles
Qu’est ce qui se cache derrière la notion juridique de « troubles à la jouissance » ? Concrètement, on parle ici de l’usage d’un scooter à une vitesse excessive au sein de la résidence, de trafic de cannabis ou encore de dégradations. Tous ces comportements ont valu à la famille de nombreux avertissements. Et c’est la persistance de ces « troubles à la jouissance » pendant plusieurs années qui justifient, selon la justice, la résiliation des baux. La cour d’appel de Versailles a même estimé une première fois que la « persistance de ces troubles » suffisait et qu’il n’était pas nécessaire de « rechercher l’implication factuelle des locataires dans les faits ».

Quatre familles concernées dans le 92
En juin 2013, la cour a donné raison au bailleur et ordonné la libération « sans délai » des logements. « A défaut », elle avait autorisé leur expulsion à l’issue de la trêve hivernale. Au total, quatre familles sont concernées par cette affaire. Elles vivent toujours au square de l’Avre et des Moulineaux. Le bailleur a décidé de ne pas procéder à leur expulsion tant que la justice n’aura pas définitivement tranché.

http://www.lecourrierdelatlas.com/699717042014Encore-une-famille-de-dealers-expulsee-de-son-HLM.html

© Gaïa pour www.Dreuz.info

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/encore-une-famille-de-dealers-expulsee-de-son-hlm/feed/ 1
Montreuil : poignardée pour son téléphone portable http://www.dreuz.info/2014/04/montreuil-poignardee-pour-son-telephone-portable/ http://www.dreuz.info/2014/04/montreuil-poignardee-pour-son-telephone-portable/#comments Fri, 18 Apr 2014 08:47:35 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65019 Une jeune femme de 17 ans a été violemment agressée dans la nuit de jeudi à vendredi dans le quartier de La Noue, à Montreuil (Seine-Saint-Denis). Alors qu’elle marchait dans une ruelle, à deux heures du matin, elle a été prise à partie par trois hommes cagoulés qui tentaient de lui voler son téléphone portable. L’un d’entre eux, voyant qu’elle résistait, l’a poignardée sur le flanc droit avant de s’enfuir.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La lycéenne a du être transportée en urgence et dans un état grave à l’hôpital. «Elle ne s’est pas rendu compte de la blessure tout de suite. Elle est rentrée chez elle et a fait un malaise», rapporte une source judiciaire, précisant qu’elle avait eu le foie et un rein perforés.Ce vendredi matin, ses jours ne sont plus en danger.

Selon RTL, la jeune femme était accompagnée de son petit copain lorsque trois hommes les ont agressés. Le jeune homme aurait lui été aspergé de gaz lacrymogène.

Les trois agresseurs sont toujours en fuite.

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/montreuil-un-jeune-couple-violemment-agresse-dans-la-nuit-18-04-2014-3777927.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/montreuil-poignardee-pour-son-telephone-portable/feed/ 1
Antoine Sfeir : « La France est une citadelle pour les islamistes radicaux à cause de la laïcité » http://www.dreuz.info/2014/04/antoine-sfeir-la-france-est-une-citadelle-pour-les-islamistes-radicaux-a-cause-de-la-laicite/ http://www.dreuz.info/2014/04/antoine-sfeir-la-france-est-une-citadelle-pour-les-islamistes-radicaux-a-cause-de-la-laicite/#comments Fri, 18 Apr 2014 08:36:40 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65016 Antoine Sfeir

Invité à la résidence de Jean Félix-Paganon, l’ambassadeur de France au Sénégal, par l’Union des Français de l’étranger présidée par Alain Floriet, Antoine Sfeir, journaliste et politologue français d’origine libanaise et auteur de nombreux ouvrages sur le monde musulman, donnait une conférence publique, vendredi soir à Dakar.

Lors du dîner-débat, Sfeir a expliqué que « le Sénégal et la France font office de citadelles pour l’islam radical, et il a appelé les autorités sénégalaises à promouvoir davantage l’éducation pour barrer la route aux extrémistes.

Une citadelle pour les islamistes radicaux à cause de la laïcité

« Le Sénégal est comme une citadelle pour l’islam radical. Car jusqu’à présent, le Sénégal est protégé de cette forme d’islam extrémiste grâce au travail des confréries. Il en est de même pour la France qui est une citadelle pour les islamistes radicaux à cause de la laïcité », a-t-il expliqué.

« A cause des confréries qui sont des filets de solidarité, l’islam est vécu sans avoir besoin de l’islamisme radical chiite ou salafiste qui se nourrissent des situations d’injustice, de pauvreté et de destruction du tissu social », a ajouté Sfeir devant l’ambassadeur.

« Il faut développer l’éducation. Car c’est par l’éducation que l’on développe l’altérité, c’est-à-dire la connaissance de l’autre et la citoyenneté au niveau des jeunes », a affirmé M. Sfeir, dont le dernier ouvrage s’intitule L’islam contre l’islam*, et qui prend acte que l’islam a modifié la structure et l’identité de la France.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mais l’éducation n’est pas tout. La réalité est que les monarchies du Golfe n’aiment pas l’islam confrérique et tolérant tel qu’il est pratiqué au Sénégal, et qu’elles travaillent sans relâche contre « l’islam modéré » que veut obtenir le gouvernement français. Au moyen d’ONG écrans, et de moyens quasiment illimités, ils jouent sur les classes sociales les plus pauvres, et l’on voit de plus en plus de gamines avec le foulard islamique, et de femmes portant le tchador noir, en France, au Sénégal, et dans les pays du Maghreb.

Sans aborder le délicat risque d’immigration vers la France d’un certain nombre de candidats au Jihad, Sfeir prévient que l’islam radical frappe aux portes du Sénégal, avec la situation prévalant dans le nord du Mali, au Nigeria avec Boko Haram et dans certains pays arabes, en particulier ceux du Maghreb.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source: lesoleil.sn/antoine-sfeir–l-le-senegal-est-une-citadelle-pour-lislam-radical

* En achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d’une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui bénéficie d’une commission de 5%.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/antoine-sfeir-la-france-est-une-citadelle-pour-les-islamistes-radicaux-a-cause-de-la-laicite/feed/ 9
L’imam de la mosquée d’Orange condamné pour proxénétisme http://www.dreuz.info/2014/04/limam-de-la-mosquee-dorange-condamne-pour-proxenetisme/ http://www.dreuz.info/2014/04/limam-de-la-mosquee-dorange-condamne-pour-proxenetisme/#comments Fri, 18 Apr 2014 07:10:01 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65011 Abdelslam Bahiad, un de ses fils et leur avocat

Abdelslam Bahiad, un de ses fils et leur avocat

Abdelslam Bahiad, 58 ans, imam de la mosquée d’Orange et honorable président de l’association « Lumière de Dieu », ses trois fils et une femme, comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Carpentras pour proxénétisme aggravé, non justification de ressources, blanchiment d’argent et aide au séjour irrégulier.

Ses trois fils, Abdel­ga­four, 28 ans, Omar, 35 ans, Niky, 37 ans, et Drissia El Bouchti, 47 ans, la rabatteuse et mère maquerelle qui avait elle-même commencé comme prostituée, étaient également poursuivis pour proxénétisme, non justification de ressources et aide au séjour irrégulier.

L'imam proxénète

L’imam proxénète

Abdeslam Bahiad profitait depuis 20 ans de la détresse et de la crédulité de jeunes marocaines mineures et de jeunes femmes, et avait organisé un vaste réseau de prostitution, les plus jeunes ayant à peine 14 ans.

Ce qui ne l’empêchait pas de diriger sa mosquée et de présider les prières.

Le système était bien rôdé : les filles se voyaient promettre l’obtention de papiers français en échange de plusieurs milliers d’euros, et une fois en France, elles devaient se prostituer pour rembourser les sommes. Parfois, leurs familles payaient -cher- pour voir partir « leurs filles à qui étaient promis papiers en règle, travail, avenir brillant ».

Drissia El Bouchtri, la rabatteuse, transportait les filles depuis le Maroc dans le coffre de sa voiture ou avec des faux passeports.

Une fois arrivées en France, les jeunes Marocaines étaient installées dans les nombreux appartements, souvent insalubres, que possédait Bahiad et étaient contraintes sous les coups et les menaces des fils et de l’imam de se livrer à la prostitution. « Quand on n’obéit pas, on cogne», a ainsi résumé la procureur pour expliquer le fonctionnement de l’entreprise d’esclavage sexuel.

Selon un enquê­teur, “cer­taines pros­ti­tuées audi­tion­nées ont affirmé avoir été vio­lées et frappées par les trois fils. L’une d’elles qui était tom­bée enceinte, déclare même que l’un d’eux lui a donné de gros coups de poing dans le ventre jusqu’à ce qu’elle perde l’enfant”.

Le commerce était lucratif : en vingt ans, Abdeslam Bahiad était devenu propriétaire d’un bar, Le France, qui servait de lieu d’appât, d’une dizaine d’appartements à Orange où les prostituées rencontraient leurs clients, de commerces, dont des salons de coiffure, et de sa maison de 300 m2 où il vit avec sa famille.

Café « le France » pour aborder les clients

« Ce système fonctionnait de manière efficace, rémunératrice et ancienne », a expliqué le président du tribunal Michel Célarès au début de l’instruction.

Le tribunal a condamné le père à six ans de prison, assorties d’une interdiction de séjour pendant cinq ans dans le Vaucluse, le Gard et les Bouches-du-Rhône.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ses trois fils Omar, Niki et Abdelghafour, pour lesquels la même peine avait été réclamée, ont été condamnés à deux ans de prison pour le premier, et trois ans pour les deux autres, avec confiscation de leurs avoirs bancaires.

«Le cerveau, c’est le père, la tête pensante, la mise en place de l’organisation, c’est Abdelghafour et les bras armés, c’est les deux derrière ».

Drissia El Bouchtri écope de quatre ans de prison, dont deux avec sursis.

«Un proxénète ne travaille pas, ma cliente, à 4H du matin, elle est dans les vignes», a plaidé son avocat, Me Jean-Louis Rivière, soulignant qu’elle «ne (possédait) rien» et «ne (s’était) pas enrichie».

Ce dossier est entouré de «beaucoup de pressions, de violences, de menaces de représailles et d’intimidations» illustrées par les revirements de nombreux témoins, a constaté le président du tribunal, Michel Célarès.

L’enquête de la police judiciaire avait démarré en 2007 par la convergence de signalements des services sociaux, de renseignements sur un réseau de prostitution portés à la connaissance des policiers et des informations sur les activités douteuses de l’imam de la mosquée.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

http://www.h24info.ma/maroc/un-imam-marocain-accuse-de-proxenetisme-en-france/22125

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/limam-de-la-mosquee-dorange-condamne-pour-proxenetisme/feed/ 2
Dans un Etat de droit, Aquilino Morelle, s’il était coupable, passerait cinq ans en prison http://www.dreuz.info/2014/04/dans-un-etat-de-droit-aquilino-morelle-sil-etait-coupable-passerait-cinq-ans-en-prison/ http://www.dreuz.info/2014/04/dans-un-etat-de-droit-aquilino-morelle-sil-etait-coupable-passerait-cinq-ans-en-prison/#comments Thu, 17 Apr 2014 16:38:47 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65008 Aquilino-Morelle-1

Michel Garroté, réd en chef  –  Aquilino Morelle, conseiller de Hollande, aurait travaillé en cachette pour l’industrie pharmaceutique. Le Scan politique du Figaro écrit (extraits adaptés ; voir source en bas de page) : une enquête de Mediapart révèle qu’Aquilino Morelle, l’influent conseiller du président de la République, aurait notamment travaillé pour des laboratoires pharmaceutiques alors qu’il était rattaché à l’Inspection générale des affaires sociales, l’Igas. Les faits révélés remontent à 2007. La plume de François Hollande vient de réintégrer l’Inspection générale des affaires sociales, un service interministériel de contrôle, d’audit et d’évaluation des politiques sociales et sanitaires, destiné à « éclairer la décision publique ». À ce titre, il est fonctionnaire et tenu de se consacrer pleinement à sa fonction.

Pourtant, Aquilino Morelle cherche alors à offrir ses services et à ouvrir ses réseaux à l’industrie pharmaceutique. Il y parvient auprès du laboratoire Lundbeck. Il permet aux cadres du laboratoire privé d’entrer directement en contact avec les bons interlocuteurs au sein du comité économique des produits de santé. Une mission pour laquelle il aurait perçu 12.500 euros hors taxes. À l’Igas, Aquilino Morelle s’est notamment illustré pour un rapport mettant en cause les laboratoires Servier dans l’affaire du Mediator, mais aussi l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Ce document a servi de base à l’instruction judiciaire ouverte contre le ponte de l’industrie pharmaceutique Jacques Servier, décédé mercredi soir. Les révélations du rapport de l’Igas ont été étayées par la suite lors des perquisitions et des auditions menées par les juges d’instruction. Les accusations auraient été lancées par les laboratoires Servier dès le printemps 2011 pour discréditer Morelle.

Ce dernier avait alors confié au Figaro qu’il avait hésité à porter plainte. En réalité, Aquilino Morelle travaillait à l’époque pour l’agence de conseil en communication Euro-RSCG/Havas et aurait par ailleurs offert ses services à d’autres laboratoires privés que Lundbeck. Selon le Code pénal, ces activités pourraient s’apparenter à une prise illégale d’intérêts. Selon les archives de l’Igas, le conseiller du président n’aurait jamais reçu d’autorisation pour exercer une telle activité.

S’il est inquiété par la justice, Aquilino Morelle risque au minimum de devoir rembourser les sommes perçues, au pire 75.000 euros d’amende et cinq ans de prison.

Sur son profil Facebook, Aquilino Morelle a publié jeudi après-midi une longue réponse à Mediapart. Il reprend en détail les faits énoncés et réfute toute situation de conflit d’intérêts. La plume de François Hollande admet notamment avoir été engagée par Euro-RSCG/Havas avec pour mission de développer une activité « corporate santé », une activité de conseil dont il revendique la totale légalité.

À ce sujet, il écrit (extraits) : « J’ai réintégré mon corps d’origine (l’Igas) le 1er mars 2007. En tant que fonctionnaire, un certain nombre d’activités annexes sont autorisées par la loi, dont l’enseignement et le conseil. C’est dans ce cadre que j’ai accepté le contrat ponctuel avec le laboratoire Lundbeck (du 15 octobre au 31 décembre 2007). Ce fut le second et dernier contrat de cette activité de conseil. Ces activités ont dû être déclarées à l’Igas. Je n’ai pas retrouvé la trace de cette démarche en dépit de mes recherches. Ce sont des faits anciens, plus de sept ans. Je souligne enfin que je n’ai jamais eu, ni auparavant ni après, de contact avec ce laboratoire. En particulier, lorsque j’ai été désigné par le chef de l’Igas pour coordonner l’enquête sur le Mediator en novembre 2010, je n’avais aucun lien avec aucune entreprise quelle qu’elle soit et, en particulier, aucun lien avec aucun laboratoire pharmaceutique. A aucun moment je n’ai donc été en situation de conflit d’intérêts ».

Ce droit de réponse a le mérite d’apporter nombre de précisions au déroulement des faits cités par Mediapart. Il ne lève pas pour autant les doutes soulevés par l’absence de document certifiant que la hiérarchie de l’Igas était informée des activités de conseil d’Aquilino Morelle en 2007. Pour pouvoir être exercées par un fonctionnaire de l’Igas, les activités annexes telles que le conseil doivent obtenir l’autorisation du chef de service, si l’on se réfère à l’article 25 de la loi du 13 juillet 1983 (fin des extraits adaptés ; voir source en bas de page). Dans un Etat de droit, Aquilino Morelle, s’il était coupable, passerait donc jusqu’à cinq ans en prison. La double question est : Est-il coupable ? Et la France est-elle encore un Etat de droit ?

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Source :

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2014/04/17/25005-20140417ARTFIG00134-les-menages-de-la-plume-de-francois-hollande-aupres-de-laboratoires-prives.php

 

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/dans-un-etat-de-droit-aquilino-morelle-sil-etait-coupable-passerait-cinq-ans-en-prison/feed/ 1
Le jour où la femme musulmane brisera ses chaînes, ce sera la fin de l’islam http://www.dreuz.info/2014/04/le-jour-ou-la-femme-musulmane-brisera-ses-chaines-ce-sera-la-fin-de-lislam/ http://www.dreuz.info/2014/04/le-jour-ou-la-femme-musulmane-brisera-ses-chaines-ce-sera-la-fin-de-lislam/#comments Thu, 17 Apr 2014 13:29:26 +0000 http://www.dreuz.info/?p=65002 08.wir.skyrock
Que tous ceux qui défendent le statut au rabais de la femme dans l’islam éclairent ma lanterne, est-ce qu’il existe dans l’islam des lois réprimant le viol conjugal, la violence faite aux femmes, le harcèlement moral ?
Est-ce que, dans les pays de cette barbarie juridique qu’est la charia, il est reconnu aux femmes le droit à la propriété, la garde d’enfants, le droit à l’éducation de leurs enfants, le maintien au domicile conjugal en cas de divorce, le droit au divorce, la liberté de circuler, le droit de choisir son partenaire, le partage égal de l’héritage, etc.
On ne protège pas les femmes en les privant de libertés et en leur déniant le droit à l’égalité.
Protéger la femme en la méprisant, l’humiliant, en lui refusant le droit à l’instruction, en lui imposant un régime carcéral, en la mariant à 8 ans et la répudiant à 20, sont-ce là les bonnes valeurs de l’islam ?
Mahomet, lui-même pédophile, violeur et incestueux notoire, leur avait promis l’enfer à cause du soi-disant esprit malin qui les habite.
Est-ce protéger la femme que l’assimiler à un champ de labour ? Est-ce l’aider que la doter du statut d’esclave sexuelle ? Est-ce la valoriser que lui ordonner d’obéir à son propriétaire, élevé par Allah au-dessus d’elle ?
Est-ce la respecter que déclarer une femme victime de viol, coupable de son propre viol ? Est-ce la défendre que la reléguer au ban de la société ? Est-ce la favoriser si son témoignage et son droit à l’héritage comptent pour la moitié de ceux d’un homme ?

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

S’il lui est interdit de choisir son partenaire ? Si l’on fait d’elle un orifice sexuel et un ventre porteur ? Si elle est sous tutelle absolue de l’homme comme une déficiente mentale ? Si elle est opprimée, réprimée, méprisée ?
Pourquoi, en cas d’adultère, est-ce la femme qu’on enterre vivante jusqu’au cou et qu’on lapide ? Pourquoi n’a-t-elle le droit de partager sa vie qu’avec un seul homme ? Pourquoi ne dispose-t-elle pas de ses sentiments et de son corps ?
Pourquoi Allah ne bénit-il que les femmes qui lui ont donné des soldats pour son ignoble cause ?
Il ne peut y avoir de religion sans équité et justice entre les femmes et les hommes.
L’islam a peur des femmes.
Il a crée des garde-fous qui deviennent leur prison mentale, et les empêche de prendre conscience de leur état d’avilissement et d’asservissement, afin d’empêcher toute tentative de résilience.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/le-jour-ou-la-femme-musulmane-brisera-ses-chaines-ce-sera-la-fin-de-lislam/feed/ 15
Arrestation d’un Palestinien affilié à al Qaïda, militant, activiste ou terroriste? http://www.dreuz.info/2014/04/arrestation-dun-palestinien-affilie-a-al-qaida-militant-activiste-ou-terroriste/ http://www.dreuz.info/2014/04/arrestation-dun-palestinien-affilie-a-al-qaida-militant-activiste-ou-terroriste/#comments Thu, 17 Apr 2014 12:59:43 +0000 http://www.dreuz.info/?p=64999 305519_mainimg

L’armée libanaise a arrêté ce matin jeudi 17 avril un Palestinien accusé d’appartenir à l’organisation terroriste des brigades Abdullah Azzam affiliée à al-Qaïda.

Après une enquête qualifiée d’approfondie, les services de renseignement de l’armée ont appréhendé Bilal Kayed Kayed qui fait l’objet de plusieurs mandats d’arrestation, selon l’armée.

Kayed est impliqué dans l’attaque de 2007 contre un contingent espagnol des forces intérimaires des Nations unies au Liban, ainsi que de plusieurs attaques à la bombe.

Il est également accusé d’avoir transporté des armes, d’avoir commis des meurtres et des tentatives de meurtre, et d’avoir endommagés des édifices publics et privés.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En 2007, six casques bleus espagnols qui étaient en train de patrouiller au sud Liban ont été tués lors d’une attaque. L’armée avait arrêté plusieurs terroristes membres d’al Qaïda, qui avait revendiqué l’attentat, ainsi que d’autres attaques au Liban, y compris le double attentat suicide à l’extérieur du centre culturel iranien le 19 février, et le double attentat suicide qui visait l’ambassade d’Iran à Beyrouth, en représailles de l’implication du Hezbollah en Syrie.

Le responsable de la cellule terroriste, Majid Majid, a été arrêté l’an dernier par l’armée et est mort quelques jours plus tard de « causes naturelles ».

Une fois de plus, vous constaterez l’indifférent mépris des médias envers les Palestiniens et l’hypocrisie des organisations pro-palestiniennes antisémites lorsqu’Israël ne peut pas être mis en cause…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.dailystar.com.lb/News/Lebanon-News/2014/Apr-17/253655-army-arrests-al-qaeda-linked-suspect.ashx#axzz2z95CgBIk

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/arrestation-dun-palestinien-affilie-a-al-qaida-militant-activiste-ou-terroriste/feed/ 3
Dieudonné visé par une enquête de gendarmerie : il aurait frappé un de ses employés http://www.dreuz.info/2014/04/dieudonne-vise-par-une-enquete-de-gendarmerie-il-aurait-frappe-un-de-ses-employes/ http://www.dreuz.info/2014/04/dieudonne-vise-par-une-enquete-de-gendarmerie-il-aurait-frappe-un-de-ses-employes/#comments Thu, 17 Apr 2014 10:45:24 +0000 http://www.dreuz.info/?p=64992 charlie_solution

Dieudonné fait désormais plus parler de lui pour ses faits de délinquence que pour son humour.

Après le blanchiment d’argent, la fraude fiscale, les condamnations pour antisémitisme, la dissimulation de revenus, Dieudonné fait maintenant l’objet d’une plainte au pénal pour violences et menaces sur son ancien webmaster, Arabe Badji.

Plainte du 4 décembre 2012 auprès du bureau d’aide aux victimes

Selon nos informations exclusives, Badji a déposé plainte le 4 décembre 2012 auprès du bureau d’aide aux victimes de la police nationale de Rouen pour « extorsion avec violences » survenues le 4 octobre 2012 à St Lubin de la Haye (Eure et Loir), où habitent la tribu Dieudonné et quelques uns des salariés.

Dieudonné était convoqué début avril à la gendarmerie de Dreux, mais il ne s’est pas présenté. Peut-être un mauvais souvenir des gardes à vue de janvier dernier, l’une suite à la plainte d’un huissier de justice qui affirme avoir été visé par des tirs de Flash-Ball.

Dieudonné devait être confronté à Arabe Badji, ancien salarié des productions de la plume et licencié fin 2012 avec pertes et fracas selon ses dires.

Arabe Badji a travaillé en tant que webmaster pour Dieudonné, après avoir été embauché par Noémie Montagne. « En octobre 2012, a déclaré Badji à l’Echo Républicain, il a voulu me forcer à partir ». Arabe Badji ajoute avoir été menacé et frappé de deux coups de poings au visage lors de l’entretien « pour une mise à pied ». Dieudonné « s’est montré menaçant, j’ai été bousculé. L’entretien a été filmé en cachette. Ce jour-là, j’avais appelé les gendarmes ».

L’enquête démêlera peut-être le vrai du faux. Badji affirme que la scène a été filmée, personne n’a vu le film. S’il dit vrai, les fonctions de l’entreprise étaient bien réparties : Montagne s’occupait des embauches, et Dieudonné des licenciements musclés.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est pour en savoir plus que les deux hommes devaient participer à la confrontation à laquelle seul Arabe Badji s’est rendu.

Badji, dans sa plainte parle également de « tentative d’extorsion de signature, de vol et d’intrusion dans un domicile privé ».

« Ils ont jeté mes affaires dehors à Saint-Lubin. Je n’avais même pas de bail, le fait que j’habite sur place ne devait pas apparaître » a déclaré Badji à Yves Le Calvez, le journaliste du quotidien orléanais, en ajoutant avoir été également victime « de harcèlement de la part de Noémie Montagne ». Question : quel genre de harcèlement ?

Patrice Ollivier-Morel, le procureur de la République, confirme avec prudence : « … je ne dirai rien de plus sur ce sujet. Nous sommes en train de vérifier les dires du plaignant. », car Dieudonné a lui aussi déposé plainte contre Arabe Badji dans une autre affaire.

D’autant que selon nos sources, les rapports professionnels entre Dieudonné et le salarié des productions de la plume sont loin d’être aussi limpides qu’il y paraît. En septembre 2012, alors qu’il travaillait pour lui, Dieudonné a cédé gratuitement à Arabe Badji un véhicule. Dissimulation de salaire ? Qu’en pensera l’URSSAF ?

J’espère que Dieudonné prend tout cela avec humour.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/dieudonne-vise-par-une-enquete-de-gendarmerie-il-aurait-frappe-un-de-ses-employes/feed/ 2
En Europe, certaines choses ne changent jamais : un tag antisémite sur la façade du magasin http://www.dreuz.info/2014/04/en-europe-certaines-choses-ne-changent-jamais-un-tag-antisemite-sur-la-facade-du-magasin/ http://www.dreuz.info/2014/04/en-europe-certaines-choses-ne-changent-jamais-un-tag-antisemite-sur-la-facade-du-magasin/#comments Thu, 17 Apr 2014 08:47:05 +0000 http://www.dreuz.info/?p=64985 1032561876_B972498630Z.1_20140416153010_000_GKN29TFDL.1-0

En France, les manifestants hurlent des slogans « juifs dehors ta place n’est pas ici ».
En Belgique à Saint-Gilles, Anderlecht, Phillipe Lachman (photo) a découvert hier mercredi 16 avril un tag le maudissant sur sa vitrine : «Ma première réaction a été de songer aux magasins de Berlin qui, pendant les années trente, étaient ciblés par la propagande antisémite. Je suis d’une génération particulièrement sensibilisée à cette époque et suis donc extrêmement choqué par la présence de ce tag sur le volet de mon magasin. Cela fait 16 ans que j’y travaille et c’est la première fois que je fais face à ce type de problème. Je n’ai pas la moindre idée de l’identité de l’auteur de ce graffiti ».

L’actrice Scarlett Johanson est certes beaucoup critiquée depuis qu’elle est devenue l’égérie du fabricant israélien de boissons gazeuses SodaStream, mais comme elle l’explique au magazine Vanity Fair de mai, les critiques des soi disant antisionistes ont une saveur particulière. La jeune actrice juive new-yorkaise affirme qu’elle est devenue la cible des antisémites : « Il y a beaucoup d’antisémitisme dans l’air ».

scarlett-johansson-gif-40

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Certaines choses, en Europe, ne changent pas. Hélas pour les antisémites, les Juifs non plus :

« Certaines personnes aiment les Juifs, et d’autres non. Mais aucun homme censé ne peut nier le fait qu’ils sont, au-delà de toute question, la plus formidable et la plus remarquable race qui est apparu dans le monde ».
– Winston Churchill

« Le Juif est cet être sacré qui a fait tomber du ciel le feu éternel, et a illuminé avec le monde entier. Il est la source religieuse, le printemps, et la fontaine d’où tous les autres peuples ont tiré leurs croyances et leurs religions. »
– Leo Tolstoy

« « Le Juif est pacifique. Cela n’est pas seulement vrai du tempérament juif, qu’on ne soupçonne guère d’habitude d’instincts belliqueux, cela l’est non moins du Judaïsme. S’il y a quelque chose de constant dans sa tradition, c’est l’amour de la paix … Comment oublier qu’il a ses racines dans l’hébraïsme, le grand dogme de la fraternité humaine, apporté au monde par les apôtres de Galilée, ce dogme judéo-chrétien, auquel tant de modernes prétendent réduire toute religion et toute morale … Ces Juifs taxés d’un incurable esprit de tribu, ONT PROCLAME LES PREMIERS, QUE LES HOMMES ÉTAIENT FRÈRES ; et cette fraternité humaine que ses livres plaçaient au berceau du genre humain, les voyants de Judas l’ont projetée sur l’avenir. On connaît les emblèmes prophétiques : « l’agneau habitera avec le loup, » « Le chevreau gîtera près du léopard. » »
– A. A. Leroy Beaulieu, French publicist, 1842

«L’un des cadeaux de la culture juive au christianisme, c’est qu’il a enseigné aux chrétiens à penser comme les Juifs, et tout homme moderne qui n’a pas appris à penser comme s’il était un Juif ne peut guère prétendre avoir appris à penser du tout.»
– William Rees-Mogg, ancien rédacteur en chef du Times of London et membre de la Chambre des Lords.

« Je vois d’abord que c’est un peuple tout composé de frères, et au lieu que tous les autres sont d’une formés de l’assemblage d’une infinité de familles.

Ce peuple n’est pas seulement considérable par cette son antiquité mais il est encore singulier en sa durée, qui a toujours continué depuis son origine jusqu’à maintenant et, car au lieu que les peuples de Grèce et d’Italie, de Lacédémone, d’Athènes, de Rome et les autres qui sont venus si longtemps après soient péris il y a si longtemps, ceux‑ci subsistent toujours et malgré les entreprises de tant de puissants rois qui ont cent fois essayé de les faire périr.

Et il est aisé de juger de sa perfection par la simple lecture, où l’on voit qu’on a pourvu à toutes choses, avec tant de sagesse, tant d’équité et tant de jugement que les plus anciens législateurs grecs et romains qui ayant eu quelque lumière en ont emprunté leurs principales lois, et ce qui paraît par celle qu’ils appellent des douze Tables, »
– Blaise Pascal

«Le Juif nous a donné l’extérieur et l’intérieur – nos perspectives et notre vie intérieure. Nous pouvons à peine nous lever le matin ou traverser la rue sans être juif. Nous rêvons des rêves juifs et espérons des espérances juives. La plupart de nos meilleurs mots, en fait : nouveau, aventure, surprise, unique, individuel, personne, vocation, temps, histoire, futur, liberté, progrès, esprit, foi, espoir, justice -, sont les dons des Juifs »
– Thomas Cahill, auteur irlandais

BjMnki8IUAAwW1b

« Si les statistiques sont justes, les Juifs ne représentent pas plus qu’un pour cent de la race humaine. Cela suppose une nébuleuse bouffée de poussière d’étoile perdue dans l’éclair de la voie lactée. Normalement, on ne devrait guère entendre parler des Juifs, mais on en entend parler, on en a toujours entendu parler. Il est aussi important sur la planète que n’importe quel autre peuple, et son importance économique est d’une extravagante proportion comparée à la petitesse de sa taille. Ses contributions à la liste du monde des grands noms de la littérature, de la science, des arts, de la musique, de la finance, de la médecine et des apprentissages complexes sont également de loin hors de proportion avec la faiblesse de son nombre. Il a fait dans ce monde un combat merveilleux, à toutes les époques ; et il l’a fait avec les mains attachées derrière le dos. Il aurait pu être vaniteux, et être excusé pour cela.

Les Egyptiens, les Babyloniens, les Perses se sont élevés, ont rempli la planète avec leur retentissement et leur splendeur, puis se sont évanouis dans un rêve. Les Grecs et les Romains suivirent, et firent beaucoup de bruit, et ils disparurent ; d’autres peuples ont vu le jour et ont tenu leur flambeau très haut pour un temps, mais il s’est éteint, et ils sont maintenant assis dans la pénombre, ou ont disparu.

Le Juif les a tous vus, tous battus, et maintenant, il est ce qu’il a toujours été, ne présentant aucune décadence, aucune infirmité de l’âge, aucun affaiblissement de ses composantes, aucun ralentissement de ses énergies, aucun ternissement de son esprit alerte et combatif.

Toutes les choses sont mortelles, sauf les Juifs ; toutes les autres forces passent, mais ils restent. Quel est le secret de son immortalité ? »
– Mark Twain

Le chercheur et géo-politologue Dov Maimon, lors d’une conférence, affirmait que jamais dans toute son histoire le peuple juif n’a été aussi fort qu’aujourd’hui.

Aussi douloureux qu’ils soient, les tags antisémites sont bien dérisoires, car ils montrent de quel savoir-faire leurs auteurs sont armés pour la vie : se servir d’une bombe de peinture.

1977190_575946169172914_1512962852_n

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/en-europe-certaines-choses-ne-changent-jamais-un-tag-antisemite-sur-la-facade-du-magasin/feed/ 2
Quand l’intolérant catéchisme républicain s’abat sur l’enseignement catholique http://www.dreuz.info/2014/04/quand-lintolerant-catechisme-republicain-sabat-sur-lenseignement-catholique/ http://www.dreuz.info/2014/04/quand-lintolerant-catechisme-republicain-sabat-sur-lenseignement-catholique/#comments Thu, 17 Apr 2014 06:06:34 +0000 http://www.dreuz.info/?p=64980 La dernière polémique autour de l’enseignement de la morale catholique dans un lycée privé… catholique (sic), fournit une occasion de plus de démontrer que l’idée de République à la française est profondément intolérante et, en son fonctionnement, religieuse. Pour imposer ses dogmes, elle doit faire avaler son propre catéchisme, de gré ou de force. Enfin, si « la République se construit dans la mort de Dieu » (dixit Peillon), c’est qu’il ne faut jamais relâcher l’effort lorsqu’on voit son cadavre bouger. 

 983644_10152182224499934_6133829814391294638_n

La Révolution Française, Robespierre, Ferdinand Buisson, et, plus récemment, le triste Vincent Peillon, ne sont que des épiphénomènes d’une idée – la République – et d’une histoire – celle de la France depuis 1789 – qui les dépassent largement. Évidemment, lorsque le gouvernement au pouvoir place des personnes, comme Vincent Peillon, pour qui « la révolution française n’est pas terminée », parce que cette Révolution est « un événement religieux », une « nouvelle genèse » un « nouveau commencement du monde » et une « nouvelle espérance » qu’il faut porter à son terme, à savoir : « la transformation socialiste et progressiste de la société toute entière », nous sommes heureux.

En fait, les socialistes ultra-républicains (c’est-à-dire l’ensemble de la gauche française) ne sont ni des hommes politique, ni des promoteurs d’une vision mutlicutlurelle de la société. Ce sont des prophètes, des grands-prêtres laïcards, des moines-soldats de leur dogme qui sont là pour imposer leur vision du monde au détriment des autres. Ainsi légifèrent-ils sur l’existence humaine dans sa globalité, touchant les axes symboliques fondamentaux d’une civilisation que sont Eros et Thanatos. 

Cette « affaire de l’école catholique privée Jean Gerson », accusée de « dérives intégristes » parce qu’elle enseigne les grandes lignes du catéchisme de l’Église catholique sur le sacro-saint « droit » à l’avortement (je ne m’appesantirai pas sur le ridicule de la polémique, bien démontrée par Michel Garroté) prouve l’intolérance fondamentale de la République en régime socialiste. Ce que j’avais appelé « la ligne Buisson de la laïcité », à propos de Vincent Peillon – en référence à Ferdinand Buisson, l’acteur de premier plan de l’expulsion des congrégations religieuses – marche aujourd’hui à plein, et cet épisode n’en est qu’un épiphénomène, car le but de la République socialiste, c’est de s’imposer comme la grande religion nationale, comme le fut, en son temps, le catholicisme :

« [Le but de la morale laïque] est de forger une religion qui soit non seulement, plus religieuse que le catholicisme dominant, mais qui ait davantage de force, de séduction, de persuasion et d’adhésion, que lui. ».

L’éducation a un rôle capital dans le système idéologique socialiste, car l’école est « un instrument de l’action politique, républicaine et socialiste. » Plus encore, l’école est un instrument de la religion laïque dont il se fait le prophète : « c’est au socialisme qu’il va revenir d’incarner la révolution religieuse dont l’humanité a besoin » (citations de Vincent Peillon, La révolution française n’est pas terminée, op. cit., p. 195). Et évidemment, l’école sera le temple de cette nouvelle religion :

« c’est bien une nouvelle naissance, une transusbtantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle Église, avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la Loi »
(Vincent Peillon, La révolution française n’est pas terminée, op. cit., p. 18)

Quel est le but de l’éducation nationale, dans un gouvernement socialiste, sinon de former des futurs électeurs socialistes ? Avec les efforts qui sont fait pour imposer la théorie du Genre, l’égalitarisme, le multiculturalisme destructeur d’identité, l’enseignement des « grands homosexuels de l’histoire », la lutte contre les discriminations et autres stéréotypes de genre, et l’imposition d’une « morale » qui n’est pas seulement laïque, a-religieuse, mais aussi anti-religieuse, on se dit que nos enfants en sauront bientôt davantage sur la contraception, le mariage homosexuel, l’homophobie, le trans-genre et le cannabis, que sur l’histoire de France ou les règles de conjugaison.

En janvier 2013, Vincent Peillon avait produit une circulaire visant « à rester vigilant envers l’enseignement catholique »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La fronde contre l’enseignement catholique est un vieux projet socialiste. 1905, 1984, et, récemment, Vincent Peillon, qui a commencé à s’attaquer aux retraites des enseignants du privé (déjà dévalorisée de quasiment 30% par rapport à celles du public), puis à produire une circulaire qui enjoint les recteurs « à rester vigilant envers l’enseignement catholique » parce que ce dernier s’était prononcé contre le mariage homosexuel. « Rester vigilant envers l’enseignement catholique » veut dire, dans son système, qu’aucune idée ne peut se transmettre en dehors des cadres dogmatiques de la République socialiste.

Vous comprenez pourquoi il n’y a aucune contradiction dans leur esprit de socialiste républicain lorsque Vincent Peillon interdisait à l’école privée de parler du mariage gay alors que Najat Belkacem en faisait l’apologie au collège. Aucune contradiction lorsque la mairie de Paris demande au Rectorat de diligenter une enquête administrative au sein du Lycée catholique Jean Gerson « soumis au respect des devoirs et règles républicains, et faire toute la lumière sur les évènements du lundi 14 avril.» Aucune contradiction, quand cette même mairie socialiste

«  dénonce fermement ces propos qui soumettent les élèves parisiens à une guerre idéologique d’un autre temps. [...] et demeure vigilante quant au respect du droit de chaque adolescente et adolescent d’être informé sur sa sexualité et les moyens de contraception existants, au moyen d’informations validées par les professionnels. ».

Puisque l’enseignement de l’avortement et de la contraception, gratuits et obligatoires, est un devoir républicain, comme le note Michel Janva sur le Salon Beige, il faut traquer ceux qui n’accomplissent pas ce devoir. En d’autres temps, si peu éloignés – et si prochains, on traquait celui qui ne prenait pas sa carte au Parti, ou qui tenait un propos désobligeant envers le gouvernement.

Avec cette conception de la République, nous sommes clairement dans une dialectique néo-marxiste et entièrement religieuse, que la contradiction n’effraie aucunement. Le moment passé (à savoir les traditions, l’histoire de France, les valeurs chrétiennes) doit être annulé par le moment à venir : le monde poli, égalitaire, gay, bi, neutre, avorteur et joyeusement socialiste, délivré enfin du joug de la méchante Eglise catholique et de ses principes désuets. Le bonheur à portée de bulletin de vote.

© Vivien Hoch publié sur Les4vérités. Avec son aimable autorisation.

]]>
http://www.dreuz.info/2014/04/quand-lintolerant-catechisme-republicain-sabat-sur-lenseignement-catholique/feed/ 6