FLASH
[16/08/2018] Attentat-suicide à la bombe à Kaboul: 48 morts dans 1 centre éducatif: imaginez le carnage si l’islam n’était pas une religion de paix !  |  Allemagne : une jeune femme violée dans la rue par deux demandeurs d’asile somaliens, mais ce qui est illégal, c’est de crtiquer cette immigration là  |  Vous avez le droit de rire: Une centaine de journaux dénoncent les «attaques» de Trump contre la liberté de la presse. Ah bon? Ils ont la liberté de dénoncer leur manque de liberté ? Pas étonnant que 74% n’ont plus confiance dans ces clowns  |  Près de 4 millions de nouveaux emplois. La croissance la plus rapide en 15 ans. Indépendance énergétique: les journalistes ont de vraies bonnes raisons de haïr Trump  |  [14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 31 août 2007
Vendredi 31 août 2007
Miguel Garroté
Journaliste d’investigation
Diplômé ès science politique
http://monde-info.blogspot.com/
miguel.garrote@yahoo.fr
france_2.jpg  
L’AFP, Agence pour la Fumisterie et la Propagande,
dénature la manifestation du 11 septembre prochain
  
Depuis Bruxelles, capitale de l’Eurabie (Union des Eurocrates islamophiles), l’AFP, Agence pour la Fumisterie et la Propagande, dénature, dans une dépêche datée du 30 août, le but de la manifestation contre l’islamisation de l’Europe, prévue à Bruxelles le 11 septembre prochain. L’AFP parle d’une manifestation « anti-islam ». Contrairement aux allégations de l’AFP, il n’a jamais été question d’une manifestation contre l’islam en tant que tel. Il s’est toujours agi d’une manifestation non-raciste contre les intégristes islamiques et leur volonté d’introduire la charia dans les milieux musulmans européens. L’AFP mentionne des associations qui souhaitent « à tout prix manifester le 11 septembre à Bruxelles pour dénoncer l’ ‘islamisation’ de l’Union européenne ». Le terme « à tout prix » sous-entend que ces associations, soi-disant anti-islam selon l’AFP, s’obstinent et qu’elles ont tort de s’obstiner. L’AFP poursuit sa tirade : « Cette manifestation a été annoncée en juillet par l’association ‘Stop the Islamisation of Europe’ (SIOE), qui regroupe notamment le parti danois anti-islam SIAD, le groupe néerlandais No Sharia Here et les Allemands de Pax Europa. Bien que les organisateurs se disent politiquement indépendants, l’initiative a reçu le soutien du parti d’extrême droite flamand Vlaams Belang. Sur Internet, des groupes néo-nazis européens relaient l’appel à manifester ».
  
L’amalgame de l’AFP est odieux. Les organisateurs de la manifestation n’en on rien à cirer des extrémistes flamands ; et ils n’en on rien à cirer des sites Internet néo-nazis. En faisant de la publicité gratuite à ces milieux extrémistes, l’Agence pour la Fumisterie et la Propagande essaye de flanquer la pagaille et d’empoisonner le débat. En cas de violence le 11 septembre prochain, l’AFP, étant donné sa mention distordue de l’extrême droite et étant donné la large diffusion des ses « dépêches » dans la presse francophone, sera co-responsable de ces violences.
  
L’AFP ajoute encore : « Le 9 août, le bourgmestre de Bruxelles, Freddy Thielemans, a décidé d’interdire la manifestation, estimant qu’elle pourrait entraîner des heurts avec les communautés d’origine immigrée. Mercredi, l’interdiction a été confirmée par le Conseil d’Etat, qui a rejeté un recours introduit par les organisateurs. ‘Nous n’avons pas épuisé tous les moyens juridiques et nous ferons tout pour que cette manifestation soit légale’, a déclaré jeudi à l’AFP, par téléphone depuis le Danemark, l’un des organisateurs, Anders Gravers. ‘Mais nous sommes sûrs à 100% de notre droit à nous réunir et à la liberté d’expression. Nous viendrons de toute façon’, a ajouté le porte-parole de la SIOE, qui prévoit de faire passer le cortège devant le Parlement européen. La ville de Bruxelles, de son côté, est ‘prête à prendre les dispositions nécessaires pour assurer l’ordre public, face à ce refus d’obéir aux règles démocratiques’, a affirmé un porte-parole, Nicolas Dassonville. La ville peut notamment décider d’imposer des astreintes aux personnes qui manifesteraient malgré l’interdiction. Les risques de dérapages sont d’autant plus grands que des demandes de contre-manifestations ont été introduites, notamment par la Ligue Arabe Européenne (LAE). Ce groupe de jeunes musulmans avait fait parler de lui il y a quelques années en voulant organiser à Anvers (nord) des ‘patrouilles’ pour ‘surveiller le comportement des policiers’ envers les immigrés. Ces contre-manifestations devraient elles aussi être interdites, selon une source proche des autorités », conclut l’AFP.
  
L’AFP a donc le culot d’écrire, je cite à nouveau tellement c’est gros : « Les risques de dérapages sont d’autant plus grands que des demandes de contre-manifestations ont été introduites, notamment par la Ligue Arabe Européenne ». Autrement dit, les Européens, nous n’avons pas le droit de manifester sans danger parce que des milieux islamiques d’origine extra-européenne menacent de violences en cas de manifestation. Le chantage islamique a donc plus de poids qu’une manifestation pacifique d’Européens légalement et démocratiquement libres de manifester.
  
Mais parlons un peu de cette soit disant Ligue arabe « européenne ». La « Ligue arabe européenne » (LAE), qui est une organisation pro-Hezbollah composée d’immigrés arabes de Belgique, incite ses membres à manifester à Bruxelles le 11 septembre « contre l’islamophobie et le racisme en Europe ». On prendra note avec intérêt, que le Hezbollah, considéré comme groupe terroriste par de nombreuses démocraties occidentales, peut agir impunément, en Belgique, sous l’étiquette « Ligue arabe européenne ». La manifestation SIOE a donc été interdite par Freddy Thielemans, le maire de Bruxelles. Bien. Selon Thielemans, la manifestation SIOE inciterait « à la discrimination et à la haine, ce que nous appelons d’ordinaire du racisme et de la xénophobie. Cela est interdit par un nombre considérable de traités internationaux et est puni tant par notre droit pénal que par la législation européenne ».
  
La sémantique de Thielemans est intéressante. Les statuts de la SIOE n’ont aucun caractère raciste. En revanche, la charte du Hezbollah prévoit l’extermination du peuple israélien, la destruction d’Israël. La charte du Hezbollah n’est pas seulement raciste. Elle est génocidaire. Comme est génocidaire le régime iranien qui arme et finance le Hezbollah. En outre, le Hezbollah déporte vers le Nord les chrétiens libanais du Sud-Liban.
  
D’autre part, le même Thielemans a donné son autorisation (on dit maintenant qu’il ne la donne plus) à une manifestation, à Bruxelles, le 9 septembre, manifestation organisé par « United for Truth » (UFT), en français, « Unis pour la vérité », un groupe selon lequel les attentats terroristes du 11 septembre contre les tours de New York et contre le Pentagone à Washington « ont été organisés par le gouvernement américain ». Unis pour le mensonge paranoïaque ? Ou encore, UFT, Unis pour Fêter le Terrorisme.
  
De son côté, la hezbollïaque Ligue arabe européenne (LAE), vitrine européenne du Hezbollah, a donné une conférence de presse, informant de sa propre manifestation, prévue le 11 septembre. Durant cette conférence de presse, l’AEL a affirmé que sa manifestation ne critiquera aucune religion. « La LAE respecte toutes les convictions religieuses, toutes les cultures et toutes les langues (…). La demande du respect pour toute conviction religieuse est le thème central de la manifestation. Quoiqu’il en soit, le droit de voir ses propres convictions religieuses, sa propre culture et sa propre langue être respectées est également un droit absolu ». Si telle est la charte de la LAE, pourquoi est-elle fraternellement unie au Hezbollah, dont la charte et les méthodes, consistent à chasser les chrétiens libanais du Sud-Liban et à prophétiser la fin de l’Etat d’Israël ?
  
La LAE a été fondée en Belgique en 2000. Son fondateur n’est autre que Dyab Abu Jahjah, un libanais membre du Hezbollah. Jahjah avait qualifié les attaques du 11 septembre de « douce revanche » (ce n’était donc pas le gouvernement américain, n’est-ce pas, ces messieurs de UFT ? A la suite de l’affaire des caricatures de Mahomet, la LAE, invoquant la liberté d’expression, avait publié des dessins antisémites et négationnistes. Bien que le négationnisme et l’antisémitisme soient illégaux en Belgique, les autorités belges n’avaient mené aucune action judiciaire dans ce cadre.
  
La LAE demande aussi que l’arabe soit reconnu comme une langue officielle en Belgique. L’organisation déclare lutter pour trois demandes « fondamentales » (fondamentalistes ?) : « L’enseignement bilingue (arabe/français ou arabe/flamand) pour tous les enfants arabophones, le recrutement par quotas afin de protéger les musulmans et le droit de garder nos coutumes culturelles ». En 2002, une manifestation de la LAE à Anvers avait dégénéré en violences antisémites. La LAE avait exigé que « la communauté juive d’Anvers cesse son soutien à l’Etat d’Israël et prenne ses distances avec lui. Sinon, des attentats à Anvers ne pourront être prévenus ». L’AFP, dans sa dépêche pyromane du 30 août, se garde bien de rappeler ses faits.
   spartaaa.gif
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz