FLASH
[20/02/2018] Danemark : Le suspect qui a attaqué un couple à la hache a été arrêté – oups! C’est encore un musulman  |  Effet Trump : La confiance des petites entreprises atteint un sommet record début 2018 après la victoire de la réforme fiscale de Trump  |  La nuit dernière, Tsahal a arrêté 7 terroristes musulmans en Judée-Samarie, recherchés pour implication dans des attaques terroristes et des violents troubles contre des civils et le personnel de sécurité  |  [19/02/2018] Logique : Israël supprime les subventions de l’Etat à un théâtre arabe anti-israélien de Haifa  |  En ½ siècle, le monde est passé de 75% à 9% de la population qui vit dans l’extrême pauvreté  |  Russie : L’Etat islamique revendique l’attentat dans une église du Dagestan qui a fait 5 morts  |  [18/02/2018] Une roquette vient d’être tirée depuis Gaza vers Israël. Les sirènes ont été déclenchées à Sderot et Sha’ar Hanegev  |  Judée Samarie : un terroriste islamiste palestinien muni d’un fusil automatique arrêté devant un tribunal militaire  |  Russie : Un homme ouvre le feu à la sortie d’une église au Daguestan. Au moins 4 morts et 4 blessés  |  Comment dire ça aux médias sans déclencher des crises d’apoplexie : Macron en baisse de 6 points dans les sondages. Trump en hausse de 3 points  |  [17/02/2018] Une roquette tirée depuis Gaza dans le sud d’Israël a atteint une maison d’Ohr Haner, et s’est coincée sur le toit, aucun blessé  |  Plusieurs sirènes ont été activées ce soir au sud d’Israël, forçant les gens d’environ 10 communautés à se réfugier dans les abris – tout ça parce que les Arabes passent leur temps à chercher à tuer des juifs  |  Une roquette tirée de Gaza vers des habitations au sud d’Israël a explosé près d’une maison de Sha’ar Hanegev – pas de victimes  |  Aujourd’hui, Hamas a fait exploser une bombe sur les soldats israéliens sur la clôture de sécurité avec Gaza. En réponse, l’aviation a attaqué 6 cibles du Hamas: 1 tunnel terroriste à Zaytun, des camps militaires près de Deir ElBalah et Khan Yunis  |  Trump: « les médias Fake News ne veulent pas dire que le groupe russe de trolls a été formé en 2014, bien avant ma candidature à la présidence. Peut-être qu’ils savaient que j’allais me présenter même si je ne le savais pas! »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 14 septembre 2007
La guerre d’Iran aura-t-elle lieu ?
Miguel Garroté
  
usa_flagg__united_s_217261g-1.jpgDepuis le mardi 11 septembre dernier, l’information ci-après, surgit, une fois encore, dans divers médias. Les USA détiennent une bombe de grande puissance capable d’atteindre des objectifs profondément enfouis sous terre. Une bombe qui peut être utilisée lors de frappes aériennes contre des sites nucléaires iraniens. Quand et pourquoi ? Dans les dix-huit mois à venir, suite à l’échec diplomatique sur le dossier nucléaire iranien.
  
Quelle est, cette fois-ci, la source à l’origine de cette information ? Information sur la guerre d’Iran qui, depuis plus de trois ans, tel un serpent de mer, immerge par-ci puis émerge par-là ? Cette fois, la source, c’est la chaîne de télévision américaine Fox TV. Mardi 11 septembre, elle informe que l’administration Bush étudie les plans de frappes aériennes contre l’Iran.
  
Le lendemain, mercredi 12 septembre, toujours sur Fox TV, le président du Comité de politique sur l’Iran (Iran Policy Commitee), ancien chef d’état-major adjoint de l’US Air Force et général, Monsieur Thomas McInerney, déclare, en substance, que les USA possèdent une nouvelle bombe de 14 tonnes à grande pénétration, qui peut réellement s’infiltrer n’importe où. « Je ne peux pas dévoiler quelle profondeur elle peut atteindre, mais l’Iran ne possède pas d’abri capable de le protéger contre une telle arme », ajoute Thomas McInerney. Le général déclare encore que suite à la décision allemande de s’opposer à plus de sanctions contre de l’Iran, les Etats-Unis n’ont plus le choix. « Ils (les Allemands) nous ont obligés à passer à la phase militaire », précise-t-il encore.
  
Thomas McInerney spécifie qu’à son avis une campagne aérienne de bombardements de grande envergure contre l’Iran est la plus adaptée. Un tel bombardement serait mené par 70 avions construits selon la technologie Stealth ainsi que 400 avions classiques. « Cette campagne aérienne de 48 heures est destinée à atteindre et à détruire les 2500 sites nucléaires et les ouvrages de défense antiaérienne d’Iran, ses forces aériennes et navales, ses missiles de riposte Shahab-3, ainsi que son commandement », précise Thomas McInerney.
  
Le général McInerney préside le Conseil d’experts de l’Iran Policy Commitee dont sont aussi membres l’ex-directeur de la CIA James Woolsey et les anciens secrétaires d’Etat adjoints William Nitze et Richard Schiffer. Les commentaires de M. McInerney font suite à la diffusion par la chaîne Fox mardi 11 septembre d’une information selon laquelle l’administration Bush étudie les plans d’éventuelles frappes aériennes contre l’Iran dans les huit à dix mois à venir. Des plans de frappes aériennes liés à la conviction de Washington que l’Occident subi un échec diplomatique dans ses efforts de règlement du problème nucléaire iranien.
  
Les informations ci-dessus ne sont pas vraiment nouvelles. Les USA modifient actuellement leurs bombardiers B-2 en les équipant de bunker buster bombs (BBB). Le groupe industriel américain Northrop Grumman, avait annoncé, en juillet, qu’il avait reçu le mandat, d’équiper des bombardiers B-2, avec des bunker buster bombs (BBB), c’est à dire avec des bombes capables de traverser des bunkers souterrains en béton avant d’exploser. Le groupe Northrop Grumman a débuté l’installation de BBB sur des B-2 le 1er juin dernier. L’installation de BBB sur des B-2 s’effectue à la demande de l’Air Force Aeronautical Systems Center, de la base de Wright Patterson, dans l’Ohio.
  
Les BBB sont guidées par un système GPS – appelé Massive Ordnance Penetrator (MOP) – système développé par le groupe aéronautique américain Boeing, une information confirmée par Dave Mazur, vice-président chez Northrop Grumman. Toutes ces informations ont par ailleurs été détaillées par Kenneth Timmerman, spécialiste de l’Iran chez NewsMax. Enfin, elles ont été confirmées par les investigations de Space War le 20 juillet dernier.
  
Cela dit, l’Iran Policy Commitee ne décide évidemment pas lui-même en matière denimitz2.jpg frappes aériennes. Le seul fait qui, en la matière, est devenu une certitude, c’est que les USA mettent en place, les éléments concrets nécessaires, à une éventuelle intervention, contre l’arsenal nucléaire et militaire iranien.
  

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz