FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 2 octobre 2007
IRAN :
Kouchner confirme.
Segolenita débloque.
  
Michel Garroté, journaliste
http://monde-info.blogspot.com
  
1501iranb.jpgL’agence Reuters, sur lexpress.fr, mardi 2 octobre 2007, reprend les propos de Bernard Kouchner, tenu le même jour au matin, par le ministre français des Affaires étrangères, sur Europe 1 : « Rien n’est plus dangereux que la situation en Iran ». Toute cette région « est un endroit terriblement, terriblement dangereux, le plus dangereux du monde. Si, en plus, s’ajoute la bombe iranienne, je crois que c’est très difficile », a déclaré Kouchner. « Il faut absolument que la paix s’installe ».
  
« Le pire, ce serait la guerre », a ajouté Kouchner. « Tout ce que font les Iraniens incite les experts à penser qu’ils se dirigent, possiblement, vers la bombe nucléaire », a dit en substance Kouchner. « Pendant que le dialogue continue (…) il faut que nous travaillions sur des sanctions pour être pris au sérieux (…) Est-ce la bonne solution ? C’est une partie de la solution. Est-ce qu’il faudra aller plus loin ? C’est possible ».
  
L’après-midi du mardi 2 octobre, LCI reprend à son tour les propos de Kouchner sur Europe 1, notamment ceux concernant Segolenita. Celle-ci, actuellement au chômage, s’était fendue d’une mesquine bafouille dans une tribune du quotidien gaucho-fossilisé Le Monde. « Je crois qu’elle se trompe (…) Je crois au contraire qu’il y a un retour de la France, un retour de la France en Europe », a déclaré Kouchner sur Europe 1, réagissant aux propos de Segolenita qui a critiqué les soi-disant retournements et le soi-disant manque de crédibilité de Kouchner et Sarkozy.
  
Kouchner, précise LCI, a invité « amicalement » Segolenita à ne pas se « laisser emporter » par la « foi politique ». « Je crois comprendre qu’au Darfour, ce que souhaitait la gauche à juste titre, la communauté internationale est en train d’intervenir. Je crois comprendre qu’au Liban et au Moyen-Orient il y a des choses qui se passent et dans lesquelles la France est en bonne position », a déclaré Kouchner. Segolenita avait encore allégué la « navigation à vue » de Nicolas Sarkozy en matière de politique étrangère, allant jusqu’à lui reprocher de faire « bourde sur bourde ».
  
Bourde sur bourde ? Pauvre Segolenita, elle qui avait déjà tout mélangé sur l’Iran, dans une mémorable interview où elle avait réclamé le droit au nucléaire militaire pour les mollahs de Téhéran…
  
Kouchner a donc dit : « Le pire, ce serait la guerre (…) il faut que nous travaillions sur des sanctions pour être pris au sérieux (…) Est-ce la bonne solution ? C’est une partie de la solution. Est-ce qu’il faudra aller plus loin ? C’est possible ». Il n’y a par conséquent ni retournement ni bourde. Il y a, au contraire, continuité et bon sens. Ce sont là précisément les qualités de Sarkozy et Kouchner, deux hommes politiques qui ne sont ni esclaves des sondages ni esclaves des lieux communs de la gauche. Il ne faudrait pas, dans ce contexte, confondre le quotidien Le Monde avec les réalités du monde. A chacun sa vocation. Segolenita fait de l’obstruction systématique dans une feuille de chou déficitaire dans tous les sens du terme. En revanche, Sarkozy et Kouchner ont le courage de regarder la réalité du monde en face.
  
Or, la réalité du monde, c’est un président iranien génocidaire et négationniste,file_251474_164184.jpg devenu la marionnette de mollahs islamiques et apocalyptiques. Les sanctions et si nécessaire la guerre préventive, c’est précisément éviter une guerre encore pire dans laquelle l’Iran utiliserait les armes nucléaires, de façon à la fois active contre Israël et dissuasive contre les Etats du Golfe et contre le monde sunnite. Ahmadinejad est perse et chiite. Si Ahmadinejad était juif ou chrétien, l’ONU et toutes les Segolenita de la planète auraient déjà plébiscité, avec raison d’ailleurs, l’option d’une éventuelle guerre préventive pour stopper sa folle percée radioactive.
  
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz