FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 16 octobre 2007

TURGOT, Article de Guy Millière

En 1973, les thèses développées par Paul Ehrlich dans The Population bomb (1968) étaient déjà très répandues : Ehrlich y prévoyait avec une « certitude scientifique » une « croissance incontrôlable » de la population, des famines de masse jusque dans le monde développé, l’impossibilité de produire davantage de nourriture en raison des dommages déjà causés à la nature. Trois ans plus tard, en 1976, c’était un journaliste appelé Lowell Ponte qui publiait un autre ouvrage à succès planétaire, appelé The Cooling.  Il y était question, rapports scientifiques à l’appui, d’un refroidissement planétaire global, de l’irruption d’un nouvel âge glaciaire dont l’humanité aurait précipité l’avènement. Et en 1972, le Club de Rome avait fait paraître son retentissant traité appelé Halte à la croissance qui parlait du risque d’épuisement des ressources rares et de la nécessité d’envisager une croissance zéro, voire négative. Selon les auteurs, les ressources pétrolières auraient dû être totalement épuisées en 1992. Et ils publiaient des prévisions aussi précisément datées pour d’autres matières premières.

 

En ce début de vingt-et-unième siècle où nous sommes, trois décennies se sont écoulées depuis tout cela. La « croissance incontrôlable » de la population n’a pas eu lieu. Pas davantage les famines de masse, le refroidissement global ni l’épuisement des ressources. Pour autant, les rumeurs et les grandes peurs n’ont pas cessé. Depuis une vingtaine d’années, on parle plutôt de réchauffement de la planète, de la nécessité d’assurer un « développement durable » et de préserver la « biodiversité ».

Le Monde, 16 octobre 2007 

« Le XXIe siècle est un siècle de pénurie alimentaire ». Bruno Parmentier, auteur de Nourrir l’humanité (La Découverte, 2007), décrit les causes de l’insécurité alimentaire qui menace l’humanité. Il plaide en faveur des OGM pour produire les agrocarburants nécessaires face à une future pénurie de pétrole.
 

 

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz