FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 12 novembre 2007

nygirlofmydreams 430.jpgPar Luc, Agora Vox

Dimanche 4 novembre 2007, 21h30 : Patrick Moberg, 21 ans, monte dans une rame du métro de la Ligne 5, à Union Square, New York. Et là, à peine monté dans la rame de métro, il remarque une jeune fille, qui est assise pas loin de lui. Elle est inhabituelle. Elle a une jolie coiffure, avec des tresses et des fleurs dans les cheveux, sur le côté. Elle est penchée sur un bloc-notes sur lequel elle écrit.

Pour Patrick, c’est le coup de foudre, le vrai, celui de toute une vie. C’est elle la fille dont il a toujours rêvé. Elle est là, assise à quelques mètres de lui. Et lui, il la regarde, très ému, en train de se demander s’il va avoir le courage de l’aborder.

Les stations de métro défilent, la rame de métro est bondée. Puis, ils arrivent à Bowling Green, la station du sud de Manhattan, à Battery Park. C’est là qu’il descend. Elle aussi. Elle se lève, leurs regards se croisent, il se passe quelque chose. Mais la foule est là qui les bousculent, et elle s’en va, emportée par la foule…

Il n’ose pas courir après elle pour l’aborder. Pour lui dire quoi, ça aurait l’air de quoi ? A présent elle est partie, il ne la reverra plus. camille.jpg

Alors Patrick rentre chez lui, désespéré. New York c’est immense. Comment retrouver la fille de ses rêves ?

Alors, il ne fait ni une ni deux : il ouvre un site internet « NY girl of my dreams.com« , avec juste cette image (cliquez dessus pour la voir en plein format) :

 Sur cette image, il dessine la jeune fille aux joues roses, et il donne son numéro de portable et son e-mail. 

Patrick Moberg travaille chez Vimeo, un site de stockage de vidéos, genre YouTube. Et là, il se confie à son ami Jakob.

Son appel est relayé dès lundi par Laughing Squid, un des blogs les plus branchés de San Francisco. Et là, tout va s’emballer. Lundi, tout New York se passionne pour cette histoire romantique : un garçon prend le métro, il tombe amoureux d’une fille, il ouvre un site internet pour la retrouver… Tous les célibataires new yorkais sont scotchés à cette histoire. Il y aura même des passages sur CNN… Son e-mail va exploser et son téléphone ne va pas arrêter de sonner. Il va même recevoir un e-mail d’une fille qui va lui dire qu’elle n’est pas la fille du métro, mais que sa recherche est tellement romantique qu’elle craque et qu’elle voudrait bien le rencontrer. Mais lui, c’est la fille du métro qu’il veut retrouver, et pas une autre.

Et puis mardi matin…

BlackBook est un magazine branché de New York, la ville qui ne dort jamais, qui publie aussi des guides d’hôtels et de restaurants. Evidemment, à BlackBook, on est passionné par l’histoire de Patrick Moberg, mais il faut reconnaître que le dessin de Patrick Moberg est un peu rudimentaire. Patrick & Camille.jpgMais tout d’un coup, pour Jason, le responsable du secteur de la mode à BlackBook, ça lui apparaît comme une révélation : la fille du métro, c’est Camille Hayton, une jeune Australienne de 22 ans, qui travaille au journal ! Immédiatement, il envoie par mail à Patrick Moberg une photo de Camille qui traînait au journal :

 

Patrick répond immédiatement : « C’est elle !« 

Pour Camille, ça avait été plutôt une mauvaise semaine. Elle ne prend jamais le métro. Si ce soir-là elle avait pris le métro, c’est parce que son appartement à SoHo avait brûlé la nuit d’Halloween, et qu’elle allait passer la nuit chez des amis à Battery Park. Elle n’avait pas vraiment le moral, et elle écrivait dans son journal intime pour se changer les idées…

Quand on lui apprend que c’est elle la fille du métro dont tout le monde parle, d’abord elle n’y croit pas. Et puis, mardi soir, ils vont se rencontrer pour la première fois. Et elle va être séduite par la douceur et le romantisme.

Patrick est heureux, il a retrouvé la fille de ses rêves. Le reste de l’histoire leur appartient…

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz