FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 26 novembre 2007

Après une semaine de grèves à 400 millions d’euros, place aux émeutes à 400 millions par jour…

A noter que les policiers impliqués dans l’accident se voient reprocher de n’être pas restés sur place et se faire lyncher par les bandes pacifiques de la banlieue… !

Le calme est revenu après les violences de la soirée de dimanche à Villiers-le-Bel. Pendant près de six heures, dimanche soir, jeunes et force de police se sont affrontés dans cette commune du Val d’Oise et dans des communes alentours. Bilan : vingt-cinq policiers et un pompiers blessés, dont deux policiers gravement.

Il y a des dégâts «importants», selon le maire de Villiers-le-Bel, Didier Vaillant. Le poste de police de la commune de Villiers-le-Bel a été brûlé, celui d’Arnouville saccagé. Du mobilier urbain, deux garages de Villiers-le-Bel, un Mc Donald, une station service de Gonesse, ainsi que deux magasins ont été brûlés et plusieurs vitrines de commerce brisées. 28 voitures ont été brûlés de même que 18 poubelles. Huit personnes ont été interpellées. 

Ces échauffourées se sont produites à la suite de la mort de deux jeunes, Moushin et Larami, âgés de 15 et 16 ans, entrée en collision avec une voiture de police alors qu’ils circulaient avec une petite cylindrée. Pour le frère d’une des victimes, les échauffourées «ce n’est pas de la violence, c’est de la rage qui s’exprime». Ces deux petits, tout le monde les connaissait dans la cité», raconte-t-il. Dans le lycée Mendes France ou étudiait l’un des deux jeunes, la rentrée AP Photo/Michael Sawyers’est passée dans le calme ce matin. Une cellule d’écoute va être mise en place pour les élèves choqués par la mort d’un des leurs.

L’enquête devra faire la lumière sur les causes et les circonstances de l’accident. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) s’est vu confiée une enquête par la procureure de la république de Pontoise pour des «faits d’homicide involontaire et de non assistance à personnes en danger». Selon des témoins, en effet, les policiers impliqués dans l’accident auraient rapidement quitté les lieux, sans porter secours aux deux jeunes. Concernant la cause de l’accident, selon une source syndicale policière, les deux jeunes ont grillé la priorité à un carrefour à la voiture de police. Une version contestée par certains témoins de la scène. Selon la police, également, «ce n’est pas une course-poursuite, mais un accident de la circulation.» Les policiers expliquent que la voiture impliquée dans l’accident était «en patrouille dans la circonscription de Sarcelles et roulait à vitesse réglementaire.» Les deux jeunes, qui circulaient sur une «mini-motocross», n’auraient pas porté de casques, selon plusieurs témoignages.

Didier Vaillant, le maire de la commune, a appelé lundi matin au calme, demandant que «toute la lumière soit faite» sur ce drame. «Je demande que cette enquête soit impartiale, qu’elle puisse se réaliser dans les meilleurs délais pour que toute lumière soit faite sur les circonstances de cette collision», insiste-t-il. «Depuis hier, nous sommes en deuil, cette nuit, la ville a souffert».

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz